HOMME DE BRONZE TROIS

 

Le décodeur de la Noblesse.

 

Ou l’immersion dans l’Amour.

 

 

C’est une pratique qui reproduit la chimie interne capable de percevoir les différentes qualités de danses et celles liées directement à la Noblesse de la Force de Vie Originelle. C’est donc un état d’intimité profonde avec soi-même.

 

C’est véritablement le commencement de la communication profonde avec soi.

 

Aussi trois principes.

•Externe : l’écart entre le deuxième homme de bronze et le troisième est énorme. 0n n’est plus dans la même dimension. Pourtant beaucoup croit à une simple continuité. Pourquoi ? Parce que les deux premiers hommes de bronze ont remis en état les outils de sensibilité et de sensualité de l’être. Celui ci commence à se faire de nouveau confiance. Ensuite, pour en arrêter avec les coercitions des règles, il doit agir en suivant ses impulsions spontanées. C’est important pour développer les intelligences du corps qui de nouveau commence à croire en lui. C’est dans cette étape que l’on dit : « quitte à faire des bêtises, mieux vaut faire les siennes que celles des autres ».

Mais dans l’étape de cet homme de bronze trois, il en est tout autrement. Pour percevoir les impulsions données dans le corps par cette Force de Vie, il faut que ce corps ait assez de sensibilité. Ce fut le travail des deux premiers HB. Mais maintenant il ne s’agit plus de suivre simplement « ses impulsions » qui sont des réactions du corps aux sollicitations des flux énergétiques externes comme internes. Il faut valider ses impulsions selon les perceptions, visions, compréhensions que l’on a pu avoir de la Dignité et de son mouvement.

Donc se termine l’étape : je le sens comme cela donc je le fais ! Il s’agit maintenant d’être très sérieux dans ses impulsions et valider l’action. L’être n’est plus l’intérêt principal à l’action. C’est la Dignité qui est mise en mouvement par l’action. La différence est énorme !

 

•Interne : l’action est toujours le moteur pour aller toujours plus profondément. C’est une règle énergétique. Elle fonctionne dans les deux sens. Il est donc très important, à ce stade de l’évolution de l’être, que l’action soit guidée par les impulsions données au corps par la Dignité. Ensuite, d’action en action, l’être va si profondément dans le mouvement de la Dignité qu’il est porté par Elle. Commence un vrai bonheur dont on ne connait ni le commencement ni la fin.

 

•Secrète : une modification essentielle intervient dans le comportement de l’être : il se baigne dans l’océan de l’amour. C’est l’Amour qui se roule dans l’amour, c’est l’Intelligence qui se comprend elle-même.

Il n’est plus à la recherche d’un confort ou d’un bonheur personnel. C’est une autre dimension qu’il découvre et le fait jouir. La vie devient véritablement jouissive … et heureuse … malgré les incidents contrariants de la vie. Ils en font partie !

 

Tels sont les principes d’action de ce homme de bronze.

Par lui et à travers lui, l’être entre dans une autre Dimension de Vie.

 

 

 

****************

 

 

 

REGARD de DIEU

 

Dieu n'existe pas

 

Première approche dans le Bam.

 

Dieu est mon copain et le diable mon frère jumeau. C’est une manière humoristique de présenter cet état de relation et d'équilibre dans l'univers.

 

Sauf que Dieu n'existe pas.

 

Bien sûr c'est entièrement choquant pour toutes les cultures monothéistes qui ont installé un grand patriarche, un père; pour toutes ces cultures, toutes ces religions qui sont issues d'une fabrication du cerveau reptilien dans la recherche de la sécurité, de la sélection du chef, du système pyramidal d'autorité etc. Ce n'est pas parce que des bêtises sont dites qu'on va continuellement tourner autour et passer son temps à les expliquer, à les justifier ou au contraire à les fustiger.

La Voie Directe porte bien son nom : on va directement au coeur du sujet. Tu as la possibilité technique, mécanique, d'aller voir directement, sans aucun intermédiaire et sans aucune manipulation mentale. Tu y vas ou tu n'y vas pas. Mais tu as la possibilité entre les mains.

Dieu n'existe pas en tant que patriarche, autorité, décision. Mais il existe une force originelle de Création, originelle dans le sens que cette force-là n'a pas une origine à elle.

 

C'est une origine en soi.

 

Elle est elle-même sa propre Création, son propre mouvement, sa propre mobilisation. C'est comme ça. Elle est là. C'est un état. Il n'y a personne qui l'a envoyée et elle n’a été créée par personne. En fait, c'est ce qu'on pourrait appeler d'une manière rapide : la Source à partir de laquelle tout va naître.

En plus, on constate que « cela » a une intelligence. Mais, on ne peut pas l’envisager comme une intelligence telle qu'elle est perçue par le système raisonné, c'est-à-dire une manière de discourir, comprendre, analyser.

 

C'est un Regard, un Œil, qui comprend, qui regarde.

 

C'est en ce sens-là qu'on dit que c'est une intelligence. À partir de « ça », il y a création - destruction continuelle. C’est d’ailleurs ce que la physique moderne a découvert : il existe dans chaque Univers une masse énergétique énorme d’où tout part et tout revient. Ils l’appellent « le trou noir » car ils peuvent localiser cette masse mais ne peuvent pas la « voir » par leurs appareils. Mais ce qui est certain pour eux est que cette masse est l’origine de chaque univers. Bientôt il sera plus facile de comprendre les « mystères » de la Création en lisant les revues scientifiques que les livres des « Saints ».

C’est aussi ce que tu peux percevoir par l’ouverture de tes mémoires profondes : cette masse presque noire (en fait c’est un bleu très foncé), presque immobile, d’une puissance énorme dans laquelle tout existe en potentialité. C’est ce que nous appelons dans la Voie Directe : la Source.

Ensuite tu peux découvrir par toi-même, les mêmes informations que la science moderne… mais en allant plus loin qu’elle, car elle n’a pas encore tous les appareils pour décoder la totalité de cette « Réalité ». Mais cela va venir !!!.... la science va vite !!!!.... Sauf que leurs perceptions ne les rendent pas heureux. Ca se fait à travers des appareils, pas par le corps. Ils ne peuvent donc pas toucher, sentir, comprendre avec leur corps la Générosité, l’Amour Merveilleux de cette « matière ». Leur corps ne peut pas frémir et se transformer sous l’impulsion de cette « Source » lorsqu’on la contacte directement.

 

À partir de « ça », des « quantums d’énergie » partent pour une action et reviennent à elle, porteur du fruit de leur voyage. Et de toute manière quoi qu'il se soit passé dans le voyage, tout revient là, alimente et nourrit cette « Source ».

C'est très rassurant de le percevoir parce qu'en définitive tu ne restes plus bloqué dans tous les malheurs du monde en te disant que l'humain est terrible. En fait, l’humain le plus terrible va quand même revenir là avec ses fruits. Si ses fruits sont mauvais, ils ne peuvent que lui faire du mal, à lui, mais ne peuvent pas faire du mal à cette Source. Il ne faut jamais oublier que le fruit est une matière. C'est cette matière énergétique, cette énergie qui est le nourrissage de cette Source. Si cet humain a donné un mauvais rayonnement personnel à cette matière, ce rayonnement lui fait du mal à lui mais ne fait pas de mal à cette Source puisque la seule chose que la Source récupère c'est la matière.

Le rayonnement et ses conséquences restent la propriété de l'humain et de l'espèce fabricante.

 

Tu commences peut être à comprendre ce que c’est que le « karma » : ce résidu de l’action qui reste accroché à celui qui l’a produit.

 

Ce qui est important c’est la perception et la connaissance de cette Intelligence, de ce Regard qui voit tout et comprend tout, sans aucun jugement, où il n'y a ni bien ni mal; il y a tout simplement une mobilisation énergétique.

Le bien et le mal s'envisagent beaucoup plus après, beaucoup plus bas que lui, beaucoup plus dans la matérialité. Là, dans cette matérialité, par son action, l'espèce, un être peut se rétrécir le coeur ou se gonfler le coeur, se faire du mal ou se faire du bien, mais c'est son affaire à lui.

 

Qu'est-ce qu'il sort de « Ça » ?... Quel est ce « quantum d’énergie qui sort de là et quelles sont ses qualités?».

Je pourrais dire que l'entité qui sort de ça, l’être qui sort de ça est porteur de la totalité de cette Intelligence, de cette Force-là et c'est ça le codage initial de chacune des particules. Chacune des particules a l'empreinte, le tampon de certification de son origine. C'est ça le codage initial de chacune des particules qui constituent un être. Donc chacun de ces êtres a une intention de fonctionnement : celui de son origine. … EHHHHH !!!!!... Réveilles-toi !!!!!... Te rends-tu compte de ce que je suis en train de te dire !!!!!.... TU es une part de cette Source et tu es destiné à mettre en œuvre Son mouvement… Pas le tien perso !!!!!... Et tu as la possibilité d’aller le voir direct par l’ouverture de tes mémoires… Mais, sous l’impulsion de cette constatation et imbibé de cette Force colossale que tu contactes, tu peux donc transformer « direct » ta vie, faire cesser immédiatement tes bêtises. Lorsque l’on va vers l’Est et que l’on perçoit dans son corps que c’est une connerie… on peut tourner le dos IMMEDIATEMENT et aller dans la bonne direction INSTANTANEMENT !!!!!!

Alors, si tu ne le fais pas, c’est que tu ne veux pas le faire : tu as un amour ailleurs plus fort que « ça ». Mais c’est à toi que tu fais du mal. A ton espèce aussi. Tu accélères son pourrissement… car de toute manière, c’est cette Source qui récupère les fruits de ton effort… Malheurs ou bonheurs pour toi, c’est du pareil au même pour Elle. Tu peux peut-être comprendre un peu maintenant lorsque je te parle de ces « territoires » où bonheur et malheur ont la même saveur.

 

Tu constates alors qu'un arbre c'est un être, un rocher c'est un être, un animal, c’est un être, un humain c’est un être. La particule de constitution est exactement la même. C'est l'intention de fonctionnement qui fait que les particules se sont assemblées qui crée l'arbre, le rocher, l'eau, le chat, le chien ou l'humain.

 

Donc, c'est l'intention qui met en place un mouvement.

 

L’être est ce mouvement. Aussi au-delà du mouvement, il y a une intention. En d'autres termes, le mouvement fait l'assemblage des particules, qui font le corps. Mais à la base, il y a l'intention qui fait ton être. Chez les chrétiens on l'appelle l'âme. C’est l'intention qui met en place le mouvement.

L'intention elle-même est issue des particules.

Chaque particule a le codage, le tampon de certification d'origine de « ça », cette intelligence de ça. C'est cette présence dont souvent je t'ai parlé. C'est le réveil de cette intelligence-là qui te donne ce sentiment d'une Présence à l'intérieur de toi. Qu’est-ce que tu es bête lorsque tu t’écartes de l’intention de vie de « ça ». Tu ne sais pas à côté de quel bonheur tu passes !!!!

 

Alors maintenant allons encore plus loin :

QUI voit, QUI comprend, QUI sait ?

 

Avec la Présence, ta compréhension n’est pas analytique. Tu sais que c'est comme ça et ton regard est un regard de connaissance globale et instantanée. C'est ce regard-là, c'est le Regard de cette Intelligence, de « ça », de cette origine, de cette Force initiale, qui est à l'intérieur de toi. Donc, cette Présence qui voit, qui comprend instantanément, qui perçoit si c'est vrai, qui perçoit si c'est dans le mouvement du codage initial, c'est-à-dire son mouvement à elle, ou si au contraire tu es en dérivation, en séparation de « ça », c'est Elle, c'est cette Intelligence-là.

Quand tu peux percevoir cela physiquement, et en pleine compréhension, d'abord par l'ouverture de tes mémoires profondes, ensuite par la perception directement dans le mouvement, dans l'événement de ton corps complet, c'est-à-dire le relatif et l'absolu se trouvant mélangés ensemble, le reptilien et ce qui n'est pas du reptilien étant ensemble, lorsque tu perçois que cette Présence est l'Intelligence même de cette Force-là… alors, tu n'as plus aucun doute sur ce que tu comprends et perçois, sur ce que tu vois.

Ensuite tu n'as plus aucun doute sur ce que tu es en train de rechercher, sur quoi tu travailles car tu as déjà trouvé ce que tu cherches. Mais, après l'avoir retrouvé, comme lorsque tu as retrouvé ta maison, tu vas prendre un balai, un aspirateur et des pinceaux. Tu vas nettoyer, tu vas mettre de l'air, plus de lumière. Tu vas agrandir, donner de l'ampleur. En fait, tu as déjà retrouvé. Tu ne cherches plus. Mais là, tu es toujours, toujours, en travail d'expansion de cette lucidité-là, de ce coeur-là, de cette droiture-là. Tu es en travail d'expansion sur la Terre.

 

C’est cela, dans l’intimité de ton cœur, « Défendre la Dignité »

 

Il y a deux forces qui ne sont pas liées au système karmique, au système de séparation :

Ce sont la Droiture et la Lucidité de la Source.

Celui qui a ces deux forces en mouvement dans son corps est « béni du Ciel ». Il ne peut jamais faire « mal »… même si l’apparence extérieure est contraire selon les appréciations des hommes.

Mais Celui-là, aime plus la Source que lui-même. Tu te souviens de ce mec de 2000 ans qui disait que « celui qui aimera son père et sa mère plus que moi ne sera pas digne de mon Royaume ».

Tu ne peux plus alors faire autrement que de vivre selon le codage initial de toutes tes particules parce que tu es tout simplement heureux là-dedans. Tu jouis là. Et tu ne peux plus faire autrement, tu ne peux plus faire autre chose.

Aussi, quel que soit l'état de ce corps piégé par tout l'environnement karmique de l'humanité, l'état de ton système social, culturel etc. tu as cette possibilité de retrouver ton origine et de témoigner, ensuite, de cette présence dans ce corps piégé. Et le témoignage que tu vas mettre en action va continuellement augmenter ta connexion, ton intimité avec cette Présence, avec cette Intelligence, avec cette Droiture et cette Lucidité.

En d'autres termes, ce n'est pas seulement la Source qui va se déverser en toi pendant que tu es passif et que tu vas te sentir augmenter progressivement. Non. Ce n'est pas ainsi que ça se passe. Tu as repris contact. À partir de là, c'est ton travail qui va développer le contact.

 

le Baiser, qui réveille la Belle endormie.

 

Mais après l'avoir réveillée, il faut quand même continuer à l'embrasser. Il ne suffit pas seulement de mettre le courant et de dire : « Maintenant, débrouille-toi. » Je t’en reparlerai lorsque je t'entretiendrai de l'époux et de l'épouse, de tout ce qui fait rêver le monde tantrique. Mais il ne faut pas oublier qu'il y a l'accompagnement du baiser. Il n'y a pas de « laisser tranquille ».

 

C'est un baiser continuel.

Ce sont des souffles qui se mélangent continuellement.

Ce sont des vents qui se mélangent continuellement

Ce sont des respirations mêlées.

 

C'est ça qui fait qu’on gonfle, qu’on gonfle, et qu'un jour on peut dire qu'on est copain avec Dieu. C'est comme une montgolfière, le ballon est tellement grand et avec une telle pression que le ballon s'élève de n'importe où. Mais il peut aussi se poser n'importe où. Tu as cette liberté très aérienne. C'est du travail. Et pour moi c'est le plus beau mot qui puisse exister sur la Terre. Ce qui a beaucoup choqué quand certains ont compris que pour moi c'était le mot principal et que c'était un plaisir pour moi de travailler. Je leur ai répondu que je n'étais pas masochiste mais un grand jouisseur. Ils n'ont pas plus compris mais j'ai beaucoup rigolé à voir leur tête ébahie.

 

C'est du travail et le travail se fait là où ton corps est piégé, là où ton corps est attaché, là dans l'environnement dans lequel il est.

 

Je ne reviendrai pas sur la transformation de l'environnement, sur le rayonnement de l'environnement. Tu n'es pas obligé de rester dans des prisons qui ne veulent pas évoluer. Il y a un « ailleurs ». Une fois que tu as repris contact avec ton codage originel, tu respires avec.

 

C'est un baiser permanent.

Tu t'occupes d’elle en permanence et elle s'occupe de toi en permanence.

C'est ça l'époux et l'épouse.

 

Et ça n'a rien d'une possession individuelle. Même si effectivement, peut-être un jour je t'en parlerai, un homme peut amener une femme au Ciel et vice versa. Ce sont les grands rêves du tantrisme mais ils n'ont pas cette dimension de compréhension ni cet enthousiasme à cette Intelligence, ce qui fait que ce ne sont que des jeux d'ordre affectif, sensuel, émotionnel, sensitif etc.

 

Dieu n'existe pas, mais il y a une Intelligence et cette Intelligence tu la perçois par cette Présence à l'intérieur de toi.

L’enseignement que je donne s'appelle « la Voie Directe » parce que le cerveau reptilien peut comprendre cela comme un chemin à suivre. Mais au début de mon enseignement, je l'avais appelé « la Vue Directe ». Mais personne ne comprenait ce qu'était cette VUE et tout le monde était en train de fantasmer, de se casser la tête, de se masturber les méninges. Alors je l'ai transformée en VOIE. Mais là, quand tu es dans ces dimensions d'explication et de contact avec moi, et que tu vas voir toi-même, tu perçois bien que c’est un Regard qui perçoit tout, qui comprend tout. Donc, c'est un Regard Intelligent qui sait exactement ce qui se passe.

 

 

De cet état de ce qui se passe, il y a une action naturelle qui s’impose.