Application 1 de l’homme de bronze quatre

 

 

Déplacement dans l'espace

 

 

L'essence même de l'homme de bronze quatre est la possibilité de déplacement du corps énergétique au-delà du corps physique. Ça veut dire qu'il y a cette possibilité de transporter la totalité de son énergie, de la déplacer dans l'espace. C'est la première application.

 

L'homme de bronze quatre est entièrement constitué. Si cela ne s'est pas fait naturellement, on sépare la fontanelle et le périnée par un envoi du Tan Tien sur eux. Le corps énergétique doit être entièrement dissocié du corps physique. Ensuite, on augmente encore plus le volume de la bulle énergétique par une compression un peu musculaire et respiratoire à l'intérieur du ventre, jusqu'à ce que tu aies complètement perdu la perception des limites de ton corps physique. Ça se fait très naturellement. On perçoit que la conscience reste avec cette bulle.

 

Et très naturellement, lorsqu'il y a la conscience de cette bulle, il y a l'envie d'aller faire un voyage dans l'espace, vers tous les autres êtres qui existent dans cet univers. Ne te limite pas à la terre. Il y a plein d'êtres vivants dans l'univers, chacun dans sa bulle. Alors, décide d'aller vers eux en pleine conscience de leur présence.

 

Tu vas être une bulle dans l'espace, avec ta conscience. Si tu fais attention, à l'intérieur de cette bulle, il y a ta structure maîtresse. Il n'y a pas ton corps physique, il n'y a pas les organes etc. Tout cela est resté sur la terre. Il y a l'essence même de ton corps énergétique. Il y a une légèreté à exister ainsi, à se connaître. Ce n'est pas une nouvelle existence. Tu as toujours été comme ça mais tu ne le savais pas. Tu n'avais pas les moyens de retrouver ta mémoire, de retrouver cet état d'être.

D'abord, concentre-toi sur toi, sur cette légèreté, cette liberté enfin complètement retrouvée. Il n'y a plus la limitation du corps. Tu n'es plus limité par le système karmique de l'humanité. Tu es cette bulle libre, cette existence dans l'univers. Tu ne sens plus ton corps, c'est une sensation globale, très douce.

Maintenant, si tu regardes autour de toi dans cet univers, dans ce cosmos, il y a plein d'autres bulles comme toi, avec leurs axes centraux et leurs roues. Et si tu fais attention à elles, à ces êtres-là, tu t'aperçois que certains sont bien nourris tandis que d'autres sont secs. Le plus souvent ils sont secs car ils sont dans la difficulté de vivre, de se retrouver eux-mêmes. Fais attention et tu comprendras beaucoup de leurs difficultés à la vie, de leur sécheresse, de leurs interrogations, de leurs souffrances, de leurs aspirations à retrouver la liberté originelle, à ne plus être piégé par le système karmique du corps.

Par rapport à toi, la majorité est dans une difficulté de vie, dans la souffrance, dans la sécheresse. Toi, tu as eu la chance de rencontrer d’une part l'enseignement et d'autre part l'enseignant. Tu as cette bénédiction, cette aide. Eux sont dans une recherche personnelle, en train de pousser eux-mêmes les murs de leur prison, ne sachant pas trop comment faire ni du reste ce que sont ces murs ni cette prison.

 

Alors, tu as quelque chose de plus qu’eux. Tu as cette connaissance, cet enthousiasme à la vie, cette perception de la liberté nouvelle.

 

As-tu vraiment envie de leur communiquer cette matière de libération ? Veux-tu bien leur transmettre cette matière-là ? Peux-tu la leur donner avec une volonté du coeur de donner tout ce que tu es, de ne rien retenir pour toi, de vider ton portefeuille ? Toi, tu sais que le compte en banque fonctionne et ton portefeuille se remplit naturellement par la découverte de ta vie et par l'utilisation des moyens que tu connais. Mais eux ne le savent pas. Eux n'ont pas de compte en banque qui les alimente. Alors peux-tu leur donner, toi, tout ce que tu as, tout ce que tu es ?

Transmets-leur ce que tu as compris, tout ton coeur et tout ton enthousiasme. Transmets-leur tout ce que tu as reçu.

Si tu peux le faire ! Si ton coeur a vraiment envie de le faire.

 

Et tu percevras que ta bulle se met à rayonner vers les autres. Et si tu fais attention aux autres et à certaines bulles, tu auras l'impression de voir des êtres qui se réveillent, comme une fleur qui s'épanouit parce que les rayons du soleil la touche. C’est l'histoire de la Belle au bois dormant qui est réveillée par le baiser d'un homme, qui l’aime vraiment. Ce n'est pas un homme ordinaire, c'est un homme qui l’aime vraiment et se préoccupe, vraiment, d’elle. Aimer vraiment c’est ça : se préoccuper vraiment. Alors, peux-tu, vraiment, te préoccuper de tous ceux qui sont autour de toi ?

Je te laisse dans ton intimité avec eux.

 

Maintenant cesse. Reste tout simplement dans ta bulle. Une grande paix s'y installe, comme après un travail bien accompli.

Découvre l'intimité de cette grande paix, de cette douceur, de cette tranquillité. C'est une absence de pensée. Le temps n'existe plus. Il y a un état d'être bienheureux.

 

Maintenant, regarde, perçois, sens ce qui se passe. Toutes les bulles de l'univers sont en train de te renvoyer leurs remerciements. Elles sont en train de t'envoyer un remerciement de leur coeur, car tu les as touchées, tu les as réveillées, tu les as nourries, tu t'es préoccupé d'elles. Et naturellement, elles te remercient Regarde ce qui rentre dans ta bulle, tout ce qui arrive de l'extérieur. Regarde toute la richesse, l'amour des autres qui vient vers toi. Perçois-le. C'est énorme, grandiose ! Toi qui as donné, tu es nourri par l'amitié extrême des autres. Laisse-toi remercier et reconnaître dans le mouvement que tu as fait.

 

C'est encore relativement facile d'aimer. C’est façon de parler lorsque je dis « relativement » car c'est déjà très difficile d’aimer. Mais, c'est très difficile d'accepter d'être aimé. Peux-tu découvrir cette dimension-là, maintenant, en te laissant aimer par tous ceux que tu as aimés ?

 

Maintenant, tu vas condenser à nouveau la perception de toi-même, c'est-à-dire revenir à une conscience de ton corps physique. Il suffit de le vouloir. Toute ton énergie, tout ton corps énergétique peut de nouveau se condenser, c'est-à-dire diminuer son système de vibration lumineuse. Tu peux avoir un sentiment de refroidissement. C'est ça la condensation, la perte progressive et consciente de la lumière et de la chaleur jusqu'à ce que tu retrouves les limites de ton corps. Et tu te retrouves dans ton état physique ordinaire, celui qu'on connaît sur la terre, cet état de condensation de ton système énergétique lié au système karmique de l'humanité. Tu es obligé de vivre avec cette condensation-là de l'humanité pour pouvoir agir avec ce corps. Mais, tu sais que tu es aussi autre chose et que tu peux, maintenant, te libérer de cette forme de condensation.

 

Quand tu reprends conscience de ce corps, tu t'aperçois que ta conscience n'est plus la même, ton coeur n'est plus le même, toutes les cellules de ton corps fonctionnent autrement, toutes tes mémoires, aussi. C'est avec cette nouvelle chimie interne que tu vas rayonner dans ta vie quotidienne. Et chaque fois que tu iras ainsi dans l'espace, que tu décondenseras ton propre corps énergétique pour rencontrer et communiquer avec les autres, tu modifieras si grandement ton état d'être que toute ta vie, tout ton rapport avec les autres en sera modifié.

 

N'oublie pas que nous ne sommes pas venus sur la terre pour nous évader de la Terre mais pour amener en pleine conscience le ciel en fonctionnement sur la Terre et dans la Terre. Nous ne sommes pas seulement là pour rayonner sur les autres, nous sommes aussi là pour rayonner dans la terre, la nourrir, afin que la Terre transforme la pourriture qu'on lui a mise en nourriture et puisse avoir elle-même un rayonnement puissant et bienveillant sur les êtres qui sont sur elle.

 

 

 

****************

 

 

 

REGARD de DIEU

 

3. la piste de danse et le mensonge!

 

Quel est le mensonge primordial de celui qui demande l’aide des techniques et des alignements d’esprit de la Voie Directe ? Il ne veut pas danser selon les mouvements de la Création!

Il a seulement besoin d’un peu d’air. Il est asphyxié par le Treillis. Trop, c’est trop ! Mais dans toute cette toile d’araignée fabriquée par le Treillis, il s’arrange assez bien avec certains fils, et même la majorité. Il veut seulement écarter de lui quelques inconvénients un peu trop sensibles pour son confort.

 

Les techniques de la Voie Directe lui plaisent bien car elles sont des outils très bien adaptés à chacun des liens maitrisant l’homme. Mais il veut choisir ce qui lui convient. Il ne veut pas créer une nouvelle piste de danse. Il veut aménager l’ancienne. Ainsi celui là utilisera des techniques libératoires, pas pour leur objet, mais seulement pour arranger sa petite vie qui restera à l’intérieur du fonctionnement du Treillis. Dis autrement, la « petite boite » dans laquelle il est, lui va « à peu près » bien.

 

Sauf qu’il y a un problème complémentaire qu’il se créé en inconscience totale. Il utilise des techniques libératoires qui sont issues de cette Intelligence, de ce Regard de Dieu. La Force de la Création est dans chacune de ces pratiques et les soutient. Elle fait plus encore : elle les alimente en énergie ! Alors, lorsqu’elles sont utilisées, elles mettent en mouvement cette même Force qui existe dans chacune des cellules du corps humain. A cela il y a deux conséquences immédiates dans le jeu des causes et effets :

 

•La première et la bénéfique, est que le corps ayant touché cette Force de Vie, s’en est trouvée bien, ainsi que l’esprit qui a rencontré une forme de repos et d’espace. L’un et l’autre ne se sentent plus autant enfermés dans la « petite boite ». Ils ont envie de continuer les pratiques et sont intéressés par les alignements d’esprit qui parlent bien à leur cerveau analytique qui aime « comprendre ». Il trouve l’ensemble « intéressant »… Mais ils ont peur de certaines découvertes sur eux même et cherchent à limiter les effets de ces techniques en n’ayant pas une régularité de travail. Ce sont ceux qui « ont du mal à pratiquer » et viennent toujours avec cette langueur et ce drôle de découragement qui est la fatigue produite par l’écart entre ce qu’ils disent vouloir et ce qu’ils veulent vraiment. Le corps déchiré entre ces deux « vouloir » ne sait plus quoi faire et perd son enthousiasme.

 

Mais si la personne cesse de pratiquer les techniques et les alignements, elle se trouve un peu plus soulagée les premiers temps car elle sort d’un système d’obligation qu’elle s’était donné « artificiellement » car elle n’a jamais voulu s’avouer qu’au fond, elle ne cherche aucune libération de son système aliénant. Mais dans notre actuelle culture, basée sur un souhait de constante « libération », QUI peut oser dire qu’il est bien là dans sa petite prison et qu’il ne veut qu’une amélioration des barreaux ?

 

Mais que se passe-t-il dans un second temps ? La vie lui semble plus fade. Elle est « droguée » des lumières et enthousiasmes de la Voie Directe. Aussi elle revient au bout de plusieurs mois, un an, deux ans. Magnifique ! Direz-vous. Mais non ! Cela ne va vraiment pas être facile pour elle !

 

•Pourquoi ? Parce que le Treillis a enregistré les modifications de comportement des cellules du corps et le renvoie de l’énergie vers elles. Soudain il est sevré d’une bonne part de cette nourriture qui revenait vers lui. Alors selon la loi « normale » de cause à effet, il met spontanément en place des mécanismes de défense pour ramener cette énergie à lui. Il a aussi une forme d’intelligence et de compréhension. Pas à pas, lui aussi, il découvre les nouveaux moyens libératoires qui sont appliqués sur le corps et l’esprit. Il perçoit très bien les nouveaux moyens utilisés par « le second joueur » sur l’échiquier de « l’espace de sensualité » de la personne. Il cherche la parade et il la trouvera. C’est juste une question de temps. une course contre la montre ! Qui va gagner ?

 

Ah! Ce Treillis, il faut vraiment le prendre par surprise ! Il est plein d’astuces. Il a une connaissance intime de tous les ressorts émotionnels de la personne. Pardi ! Puisque c’est lui qui a créé le système ! Il va jouer dessus comme le virtuose qu’il est d’ailleurs. Il faut vraiment le prendre de vitesse !

 

Et qu’est ce que cela veut dire « le prendre de vitesse » ? Tout simple ! Il faut que le corps et l’esprit soient suffisamment drogués par les « effets » de la Voie Directe pour que l’être ne veuille plus retourner dans cette ancienne dimension trop étroite. Il n’est pas venu dans la Voie Directe pour cela. Il n’était pas vraiment demandeur de cette transformation totale, mais au fond, maintenant, il y a pris goût et il veut continuer. Alors il va entrer dans la dimension de travail que j’ai décrite dans le « Regard de Dieu 2 ».

 

Mais s’il continue à vouloir du « doucement », « pas trop vite »… alors il va se créer un VRAI problème. Le Treillis aura le temps de mettre en place toutes les dérivations de l’énergie produite par les pratiques sur son système de référence. Celui là va donc alimenter en puissance le Treillis par les techniques de la Voie Directe. Alors que se passera-t-il pour lui lorsque « drogué » il va revenir aux pratiques après son interruption momentanée ? Le Treillis connaitra toutes les astuces à mettre en place et ne se fera pas surprendre une seconde fois. Quand même ! Il n’est pas complètement imbécile, m’enfin !... Et puis, il n’est pas masochiste. Il ne se laisse pas matraquer et voler sans rien dire ! Car cette nourriture c’est la sienne depuis si longtemps qu’il se considère maintenant comme le propriétaire. Il saura donc défendre ardemment son territoire !

 

Cette personne va donc se retrouver dans des conditions de travail très défavorables. Un vrai combat à l’intérieur d’elle entre ce qu’elle voudrait « vraiment » faire et ce qu’elle arrive « réellement » à mettre en œuvre. Cette personne sera toujours en décalage entre son envie, son souhait et la réalité construite.

Ce sera un décalage angoissant car il sera entre son « VOULOIR » et son « AGIR ».

 

Elle a simplement oublié la loi karmique et les relations entre la cause et l’effet. Elle a cru dans son orgueil qu’elle pouvait diriger le monde et sa vie comme elle le voulait, laisser les choses en plan quand elle veut et les reprendre quand elle veut et que tout reste est à son service selon le mouvement qu’elle a choisi. Mais non ! L’énergie est toujours en mouvement. Lorsque l’on n’aime pas l’Amour, l’Amour s’en va. Comme le vide n’existe pas, il est rempli par la dimension du non- Amour, ce que j’appelle prosaïquement le Treillis.

 

Alors, toi qui me lis, bien sûr que tout cela ce n’est pas pour toi ! Cela fait déjà si longtemps que tu travailles dans la Voie Directe ! Tu t’y crois bien installé ! Mais dis moi, tu ne rencontres pas quelques difficultés à poursuivre ton évolution, faire grandir cette flamme de vie en toi ? Ne te sens-tu pas parfois en décalage entre ce que tu voudrais et ce que tu fais spontanément en « réflexe » ? Ne te sens-tu pas parfois comme un imbécile qui « voudrait » et qui se trouve devant un mur lors de l’action ?... Pas la peine de te faire un dessin ?

 

Alors que s’est-il passé ? Tu as toi aussi joué à celui qui veut sans vouloir vraiment. Bien sûr que « non » me diras-tu ! Tu as été immédiatement passionné par cette Voie Royale de Libération. Tu t’es donné complètement ! Tu n’as rien gardé pour toi ! Mais cela est faux. Tu as beaucoup gardé pour toi. Tu as beaucoup ramené dans ta « petite boite ». Et pendant ce temps là, le Treillis qui ne connaît pas le repos a œuvré. Il a mis en place dans ton corps des dérivations énergétiques SUR LES ZONES de tes faiblesses. Vois tu, c’est exactement là où l’erreur s’est produite. Tu as imaginé que la progression est linéaire. Non, elle est spatiale ! Là où ton enthousiasme n’a pas faibli, tu as installé le mouvement juste. Mais partout ailleurs où tu as joué avec la vérité et n’a pas TOUT donné, le Treillis a pu installer ses barrages. La conséquence pratique est une insuffisance d’espace pour pouvoir progresser. Il va donc te falloir faire sauter ces barrages et cela ne sera pas facile. Ils sont bien construits. Tu as fourni beaucoup de temps au Treillis pour peaufiner son ouvrage. Etudie avec beaucoup d’attention ce que je vais te dire dans le texte pas encore entre tes mains « enjeu 2 de la vie » qui parle « des deux pieds », c’est à dire des deux joueurs dans ton corps qui est l’échiquier. Mais pour l’instant, tu devras pratiquer avec beaucoup de soin et d’attention ce premier homme de bronze, toutes ses modalités de formation, d’action et de compréhension. Pourquoi crois-tu que je laisse quatre mois sur cet homme de bronze ceux qui travaillent directement avec moi, alors même que beaucoup d’entre eux sont des « anciens » déjà dans la Voie Directe depuis des années ?

 

Et puis pour ceux qui ne se sont pas laissés attraper par ce « non-don », cela ne peut pas leur faire de mal de renforcer dans leur corps les mécanismes de « cette respiration cosmique » en eux !

 

Ainsi, tu « provoqueras » cette Vue, ce Regard de Dieu dans chacune de tes cellules à s’installer dans ton corps.


A ce stade d’état d’être, tu ne peux plus rien faire toi-même. Le Treillis a installé des fils trop forts. Tu ne pourras pas les rompre par ton seul vouloir. Seule cette Force d’Amour dans tes cellules peut le faire. L’Homme de bronze premier met en mobilisation cette Force. Mais as-tu assez d’Amour pour l’accompagner, la faire vivre dans tes actions… celles issues de tes gestes, mais aussi celles de tes paroles, mais aussi celles de tes pensées. Si tu es arrivé à cet état d’être par une insuffisance du don de toi, cela ne va pas être facile. Pour t’aider tu devras avoir une connaissance parfaite de ta structure énergétique, c’est à dire ses orientations vers l’Union mais aussi celles vers la désunion.

 

SEULE LA CONFIANCE EST LA PORTE.