Assemblage de HB1

et de

l’énergie sexuelle.

 

Nous arrivons à la première étape de notre rencontre. Maintenant le bilan !

 

Tu n’as pas besoin de me rencontrer pour cette vérification. Il suffit que tu fasses l’assemblage entre les pratiques de l’homme de bronze 1 et celle de l’énergie sexuelle. Si cette rencontre entre ces deux forces ne t’ouvre pas le cœur vers le Ciel avec une coulée d’extase et d’intense plaisir dans le corps, c’est qu’une fois encore tu as regardé vers le passé, « la douce harmonie de tes sensations !!!! » et qu’ainsi tu n’as pas su utiliser cette Force de Vie, que je t’ai toujours montrée en chacun de mes mots, en chacune de mes phrases… Que tu as encore laissé couler à la rivière cette énergie libératrice que je t’ai transmise.

 

En revanche, si tout ce bonheur coule en toi, avec cette liberté extrême, alors tu comprends la logique de tout ce travail que tu viens de faire sur ton corps et ton esprit. Ces quatre mois de confiance que tu as eu pour moi ont produit un fruit.

 

Maintenant la pratique !

 

Tu commences avec une ceinture très forte et un bol puissant avec une grande production de chaleur dans ton ventre. Naturellement se positionne l’axe central autour duquel ton corps s’équilibre.

 

Tu pousses dans ton bol. Une énergie monte dans l’axe et tu l’arrêtes au cœur. Tu fais la ceinture de la poitrine avec ce quantum d’énergie.

 

Puis tu fais monter le cylindre protecteur du ventre jusqu’à la poitrine. C’est confortable, avec beaucoup d’espace et de respiration. Tu restes là, dans ce bien-être et ne vas pas plus loin dans ce HB1.

 

Maintenant tu passes à la pratique sexuelle. Inutile de te la rappeler. Tu vas jusqu’à la nuque et tu t’arrêtes là.

 

Ensuite la connexion entre les deux pratiques.

 

Très simple. Tu perçois nettement qu’il existe deux axes dans ton corps. L’un central (HB), l’autre arrière (Eng. Sex). Tu fais tourner ces deux axes en même temps dans le sens des aiguilles d’une montre. Tout le corps se mobilise très fort du bassin à la poitrine. Porte principalement attention à l’axe arrière avec l’énergie sexuelle. C’est elle le « moteur », l’acteur principal avec la force extraordinaire qu’elle porte. C’est le mouvement de l’axe arrière qui va ouvrir le cœur dans une telle ampleur que c’est un véritable éclatement vers le Ciel, comme une fleur immense qui s’offre au soleil !

 

Tu continues à tourner les deux axes ensemble avec cette attention particulière sur celui de l’arrière. L’homme de bronze se termine tout seul au cou puis à la tête.

 

Insiste sur l’axe arrière et cet homme de bronze va se trouver connecté à un espace supérieur (au-dessus de lui) par la fontanelle. Par là vont couler une lumière et une chaleur qui vont inonder le cœur ouvert comme une grande fleur. C’est la puissance de l’énergie sexuelle, qui permet cette connexion à la fontanelle et cette ouverture de la poitrine. L’homme de bronze seul ne pourrait pas arriver à ce résultat. Tu comprends encore plus profondément la puissance et l’intérêt de l’énergie sexuelle et combien il est important de la préserver, de l’enrichir et de la préserver.

 

D’ailleurs le processus ne s’arrête pas là. Lorsque le cœur et la poitrine se trouvent enrichis par cette lumière traversant la fontanelle, cette force descend dans le ventre. L’orgasme n’est pas loin ! Prends intimité avec cette jouissance à exister si pleinement. Continue à faire tourner les deux axes en même temps. Augmente la pression selon ton envie, ta jouissance ! N’aies pas peur de ce mot. Jouis ! Une certitude à la vie naît de cette jouissance, de ce plaisir.

 

Tu peux être très proche de l’évanouissement. Jouis !!!

 

Pour sortir de cette « dimension », tu ramènes l’énergie sexuelle de la nuque au ventre, puis au TT.

 

Ensuite tu restes paisible un long moment. Peut-être as-tu envie de t’allonger. Fais-le.

 

Tu viens de terminer la première étape de la constitution « sans trous » de ton corps énergétique afin que tu puisses avoir une pleine confiance en lui dans l’événement de la vie. Tout va si vite ! Ton intelligence raisonnée n’est pas assez rapide pour suivre profondément les actions de la vie et fournir la réponse juste, qui ne laisse pas une trace karmique. Seul ton corps a cette intelligence rapide dans ses cellules. C’est le réveil de cette intelligence que nous avons mis en action durant ces mois par une mobilisation systématique de tes cellules. L’énergie va où l’attention est.

 

Je te dis cela maintenant car si je l’avais fait en préambule, ton cerveau raisonné aurait cherché à cloner cette intelligence par la production d’une vibration « presque » similaire. Il est si amoureux de vouloir toujours tout contrôler, ce cerveau analytique ! Un vrai petit singe toujours à la recherche d’une nouvelle découverte pour jouer avec et attirer l’attention pour recevoir les applaudissements du public.

 

Maintenant, avec ce nouveau corps énergétique, il n’y a pas d’applaudissements. Personne ne voit la transformation de ton être. Mais toi, tu sais, tu connais, tu vois, tu comprends, tu devines DIFFEREMMENT. C’est une vie nouvelle, qui commence, comme après une nouvelle naissance. Reste dans cette fraicheur, cet esprit d’enfant, qui découvre la vie avec un étonnement constant.

 

Ainsi nous pourrons maintenant sainement aborder l’ART de DANSER sur une PISTE sans trous.

 

 

****

 

 

Assemblage HB2 et énergie sexuelle.

 

 

Tu reprends la pratique T2 avec HB1 et tu la refais avec HB2. Même processus, même commentaires.

 

Mais tu peux constater une puissance encore accrue qui va te préparer aux hommes de bronze communicants, avec toi-même et avec les autres.

 

Mais auparavant nous allons nous rencontrer et nous ferons ensemble le bilan de ces huit mois de travail.

 

 

 

****************

 

 

 

L'art de ne pas faire.

 

 

L'art de ne pas faire résulte d'une chimie interne très évoluée. Cet art est véritablement un humour phénoménal sur l'ensemble de ses émotions fabriquées par les vibrations du Treillis. Pour avoir cet humour-là, il faut avoir une distance par rapport à ses émotions. Il ne faut pas être collé à elles.

 

Pour que cette distance existe, il faut qu'il y ait dans le corps la présence de l'Intelligence de la Source. Mais ce n'est pas encore suffisant. Il ne faut pas qu'il y ait une règle. Il ne faut pas qu'il y ait une volonté de faire ou de ne pas faire quelque chose parce qu’on imprime encore une forme de coercition sur l’action. Donc, il faut être très fluide et avoir une compréhension de ce qui est juste. Cette compréhension pourrait déjà venir par l'ouverture des mémoires profondes. Mais au-delà de la compréhension, de la présence et de l'Intelligence de la Source à l'intérieur de son corps, il faut une force pour pouvoir vivre autrement qu’avec ses émotions. Ce qui ne veut pas du tout de dire que c'est une force pour aller contre ses émotions.

 

Que se passe-t-il à ce moment-là ? Qu'est-ce que veut vraiment, dire l'art de ne pas faire ?

 

Les émotions sont continuellement fabriquées par le Treillis qui met en action nos propres systèmes énergétiques. Il faut, bien sûr, toujours se souvenir que notre corps est à l'intérieur du Treillis et que celui-ci est devenu un véritable maître pour savoir pianoter magnifiquement sur tous les systèmes de nos sensations, d'envies etc. Il sait jouer magnifiquement sur l’envie. Il peut te donner l'envie de boire une bière. Et ça devient absolument indispensable. Tu la sens, physiquement, dans ta bouche et la satisfaction de ce besoin, de cette envie, peut devenir prioritaire. Ça peut être l'envie d'autre chose, une envie alimentaire ou quelque chose de beaucoup plus virtuel, de sentimental, d’émotionnel : avoir l'envie d'un couple, d'une femme, d'un mouvement, d'une danse. Et le Treillis a la capacité de faire vibrer ton corps d'une manière magnifique, absolument impeccable. Si tu n'as pas un recul par rapport à ça, soit tu vas satisfaire la demande du Treillis, c'est-à-dire qu'en fait, tu vas satisfaire le système de vibration qui est à l'intérieur de ton corps, soit tu vas résister. Mais, l'un comme l'autre ne sont pas une voie de libération.

 

En revanche, lorsque tu as cette possibilité de regard double, d'intelligence sur l'événement et la force pour vivre autrement, c'est comme si tu étais en train de te regarder vivre. Tu es sur le bord du fleuve et tu te regardes nager. Jusqu'à maintenant ça t’était déjà arrivé de te regarder nager parce que la présence suffit pour avoir ce double regard, mais tu t'étais vu dans de bonnes conditions, dans des situations relativement agréables et assez confortables. Mais là, il s'agit de te voir dans une situation où le Treillis est en train d'exciter tes systèmes de vibration pour pouvoir organiser des émotions afin que tu veuilles les satisfaire et à partir de là, tu vas l'alimenter et retomber dans son domaine.

Lorsqu’on est attaqué par ces demandes du Treillis, ces envies émotionnelles, tout ce système vibratoire, ce n'est pas du tout facile.

 

Alors, l'art de ne pas faire est justement celui de ne pas rentrer dans cette satisfaction-là, pas par résistance mais tout simplement par la distance qu'on a réellement par rapport à son système émotionnel personnel et l'humour fantastique qu'on a par rapport à soi et par rapport à ses envies.

 

Je ne vais pas beaucoup m'étendre là-dessus parce que si tu n'as pas perçu cela, tu ne vas presque rien comprendre à ce que je suis en train d'exprimer.

Aussi, si je fais ces commentaires et donne ces informations, c'est pour inviter les êtres à devenir maître dans cette vue double, dans cet art de ne pas faire, dans le développement de cette possibilité d'humour fantastique par rapport à son système émotionnel. En même temps, en développant cette possibilité-là, tu vas renforcer ce flux magnifique de la Création qui permettra à d'autres d’avancer plus facilement. Ceux qui sont passés avant élargissent la voie et rendent beaucoup plus compacte la lumière du flux.

 

C’est absolument passionnant. C'est une vie passionnante d’être dans ce double regard, dans cet humour par rapport à son système émotionnel, et pas seulement dans ce double regard mais dans cette double vie, dans cette double action car à ce moment-là on a deux vies : on a tout le système émotionnel qui vibre d'une certaine manière, qui veut avoir des satisfactions, qui émet son rayonnement et de l'autre côté, il y a cette tranquillité qui est dans une attention unique à la vie, qui continue sa vie dans le quotidien alors même que dans son quotidien-là, son corps est en état vibratoire de demande constante de quelque chose à satisfaire. Plus l’être va être évolué, plus le Treillis va s'amuser à jouer sur le système émotionnel du corps. Tant que tu as un corps, tu as toute la structure émotionnelle qui a été fabriquée depuis des millénaires par le Treillis. Ça, tu ne peux pas y échapper.

 

Voilà les commentaires que j'ai à formuler sur cet art de ne pas faire. C'est véritablement un art car à chaque fois que le Treillis met en vibration des systèmes émotionnels dans ton corps, à chaque fois, c'est une nouvelle aventure avec ce nouvel événement. Ce n'est pas une continuité d'action. Et ce n'est pas parce que tu ne seras pas tombé dans la satisfaction du système émotionnel la dernière fois que tu ne vas pas y tomber la fois suivante. L'astuce du Treillis est fantastique. Il sait intervenir au bon moment pour lui, c'est-à-dire au plus mauvais moment pour toi, quand par état de faiblesse physique ou émotionnelle ou sentimentale tu as baissé un peu l'enthousiasme après toutes les attaques de la vie, et que là, tu peux te dire : « Tiens, pourquoi pas, et si je faisais un petit break ». Et c'est comme ça que le Treillis entre à nouveau dans ton système d'appréciation. Quand il est rentré un tout petit peu, fais-lui confiance pour élargir la faille. Cette vie double qui est au-delà du regard double qu'on peut avoir avant l'illumination est absolument passionnante et c'est plein d'humour.

 

 

Je t’y invite !