ENJEU 2 de la VIE

 

Les deux joueurs

 

Si j’ai bien su me faire comprendre dans « l’enjeu 1 de la vie », il y a deux centres de décisions dans ton corps. J’ai dit « décision », pas « d’énergie ». Il n’existe qu’un seul centre d’énergie : tes cellules du corps. Dans chacune d’elle, il y a la totalité de la connaissance de l’univers, c’est ce qui d’ailleurs te permet de pouvoir te libérer du Joug du « faux centre d’énergie ». Ce dernier n’est qu’un voleur d’énergie. Ensuite, grâce à ce vol, il peut faire croire à son existence réelle à travers les créations qu’il est capable d’inventer.

 

Ainsi il y a deux joueurs dans ton corps qui utilisent ton corps comme terrain d’aventure à leur volonté. Mais le deuxième ne peut pas exister sans le premier qui est le seul producteur d’énergie. Il n’empêche que sa présence est bien réelle et agissante grâce à l’énergie qu’il récupère par l’attention que l’on porte à ses constructions mentales et émotionnelles. Alors, comment cela va t-il s’organiser dans ta vie de tous les jours ?

 

Ne te raconte pas d’histoires ! Tant que ce Regard de Dieu dans chacune de tes cellules du corps n’est pas en activité constante, le centre d’énergie va alimenter le centre voleur. Chacun de ces centres va développer son propre mouvement en même temps. Je dis bien « en même temps ». Ainsi il y a deux joueurs dans ton corps qui est l’échiquier. C’est ce combat que certain ont très bien perçu. ll se résume à cette conclusion simple : quelle quantité d’énergie le centre voleur va-t-il être capable de dériver vers lui ? C’est cela qui va te positionner comme acteur de la Création ou comme participant au Treillis.

 

Chacun des centres va développer son propre espace que l’on va reconnaître à sa vibration. Cela signifie que tu vas avoir une double vibration à l’intérieur de toi. Comprends-tu l’importance de ce que je te dis là ? Tu peux maintenant peut être comprendre pourquoi tu peux être poussé dans le meilleur comme dans le pire, seulement à quelques minutes d’intervalle car chaque événement est une nouvelle provocation à l’action et dans chaque événement le choix se refait. Si je vais encore plus loin je dirais que le choix se fait à chaque respiration.

 

Tu as donc « deux » points d’appuis en permanence dans ton corps. Deux systèmes de vibration. Chacun de ces systèmes correspond à la vibration d’un espace qui est une entité en soi : dans chaque espace il y a la totalité des données qui lui permettent de vivre. Il y a toutes ses références, ses envies, ses repères, ses émotions, ses souffrances, ses imaginations.

 

Alors que va t-il se passer avec la Voie Directe ?

 

Le centre d’énergie de tes cellules va recevoir plus d’énergie de retour puisque de 0,2 à 2% d’énergie libérée habituellement par elles, tu vas peut-être atteindre jusqu’à 20%. L’Intelligence Intuitive et la Compréhension vont mieux se développer. Tu auras plus de perceptions, plus de visions, plus d’informations sur ton développement et ta relation avec l’univers. Tu te croiras plus évolué grâce à l’existence de ces nouvelles connaissances. Les autres te considéreront aussi comme tel puisque tu pourras leur expliquer ce qu’ils ne comprennent pas par eux-mêmes.

 

Mais en même temps se développera l’autre centre qui prendra aussi de l’assurance. Le plus souvent il va s’enrichir plus fortement que le premier car tu pourras dériver vers lui jusqu’à 90% de l’énergie produite par ton mouvement. Ce centre gérera toute ta compréhension raisonnée et commandera en réflexe ton comportement, c’est à dire ton action, qu’elle soit par le mouvement du corps, celui de la parole ou celui de la pensée. Aussi c’est le Treillis qui va commander le mouvement « réflexe » du corps et du comportement. Comprends tu l’importance de ce que je te dis là ?

C’est ce que j’exprime lorsque je dis : « tes visions, tes perceptions, tes compréhensions … ne m’intéressent pas. Tout au plus elles me disent qu’il se passe quelque chose d’intéressant en toi et qu’il y a un retour d’énergie dans tes cellules supérieur à la normale régulée par le Treillis. Mais en final, ce que je regarde, c’est ton comportement. C’est lui qui me dit combien tu dérives d’énergie libérée par la Voie Directe vers le Treillis.

 

C’est ton comportement qui me dit ce que tu es car TU ES CE QUE TU FAIS !

 

C’est vraiment un gros problème pour moi. La Voie Directe est une voie de l’Amour. Ce n’est pas une voie d’abstinence, de coercition, de destruction. Elle fournit la possibilité de sentir, voir, comprendre le meilleur de soi, sa perfection et sa relation si intime avec la Création. Les pratiques de corps et d’esprit de la Voie Directe développent donc la puissance de ce premier centre ORIGINEL de commandement de l’action et du comportement. On enrichit le meilleur de l’être dans l’espérance que ce meilleur va entraîner avec lui l’autre centre qui ne fera plus autant de résistance à abandonner son jeu ridicule lorsqu’il perçoit la beauté de la vie qui est devant lui. Car dans la Voie Directe on ne « castre » pas ce centre de l’intelligence raisonnée. C’est un outil dont on a besoin pour organiser sa vie ordinaire. On fait participer cette intelligence raisonnée à cette nouvelle découverte de la vie et du nouveau terrain d’aventure. Cette intelligence raisonnée est pleine de peurs et de préjugés. Normal qu’elle soit réticente à cette transformation ! C’est à l’autre intelligence de prendre le commandement de l’opération de vie dans chaque événement. Comment va t-elle le faire ? Pas par la raison qui est sous le contrôle de tous les schémas du passé. Elle ne peut le faire que par le cœur. C’est ce cœur, cet amour sans limite pour cette beauté de vie que l’on perçoit en soi, pour cette perfection originelle qui fera la décision. Alors il se passera quelque chose d’extraordinaire : on ne prend pas la décision pour soi mais pour cette Force de Vie afin qu’elle puisse rayonner sur la Terre.

 

On s’est oublié ! Incroyable !

 

Il n’y a donc plus de repères anciens. Tout s’est explosé ! Ensuite, le retour de cette énergie d’action aux cellules augmente encore plus la libération de l’énergie … qui va encore plus fort mettre en mouvement les outils des sens … qui eux-mêmes, sous la conduite de cette Intelligence d’Amour, augmentent la vibration de l’espace de vie … cet espace de sensualité créé par la vibration des sens … et ainsi de suite avec le retour à la boucle originelle.

 

C’est cela redevenir une personne « normale ».

 

Le Treillis continuera à dériver une partie de l’énergie produite car il y a certaines de ses fabrications sur lesquelles on ne peut pas revenir, tel que par exemple la séparation des sexes qui fait maintenant partie du capital génétique humain. Mais cela n’a pas d’importance qu’il dérive 10-20% de l’énergie produite si le principal revient sur les cellules et que cette Intelligence de la Création puisse vivre pleinement sur la Terre dans le corps qui maintenant l’accueille complètement.

 

De plus, lorsque cette Intelligence Intuitive est en action, que c’est elle qui contrôle de nouveau la volonté … enfin ! … elle saura tout utiliser pour te faire agrandir ton espace de vie, c’est à dire ton espace de sensualité. Elle saura donc utiliser le développement de nouveaux sens mis en place par le Treillis, tel que par exemple l’écart électromagnétique produit par la séparation des sexes. Tu constateras alors une MERVEILLE. Sous l’impulsion de cette Intelligence, il n’y a jamais rien à jeter ! Tout est utile et utilisable. La castration est un mot et une action inventée par l’intelligence raisonnée qui a peur de tout. Il faut donc toujours nettoyer, rompre, couper … quelle tristesse !

 

Cela est l’espoir de la Voie Directe. Mais l’expérience montre qu’il est très peu réalisé. L’être veut tellement tout contrôler et comprendre. Reprends tout ce que je t’ai dit jusqu’à maintenant.

 

Le cœur n’est pas assez au rendez-vous !

 

 

*****************

 

 

LA BOUCLE

 

 

C'est le circuit principal de l'énergie dans le corps. Nous aborderons la boucle haute, du bassin à la tête puis ensuite la boucle basse du bassin aux pieds. L'ensemble fait un 8 horizontal qui est la forme du mouvement de l'énergie dans l'espace.

QUOIQUE QUE VOUS FASSIEZ, tout part d'un point d'appui dans le ventre, à trois doigts sous le nombril. Cet espace s'appelle le TAN TIEN. Il faut donc en premier lieu se connecter avec cette force stockée là.

Imaginez une petite zone grosse comme une balle de ping pong (pour certain se sera une balle de tennis : prenez ce que vous avez !) à trois doigts sous le nombril. Nous allons mettre en évidence cette boule pour que les choses deviennent concrètes.

 

1. En position couchée sur le dos, appuyez franchement le tranchant de la main sur cette zone après une petite inspiration. Relâcher en expirant.

Après plusieurs inspirations de ce type vous sentez un point sensible sous la peau. C'est le Tan Tien.

Continuez à respirer sans la pression de la main et constatez par la force de votre attention la présence d'une petite boule lourde.

Maintenant vous allez faire bouger la boule dans votre ventre. En inspir vous allez imaginer que la boule se soulève et va forcer contre les muscles du ventre. Faites plusieurs fois pour bien sentir le mouvement.

Ensuite, vous faites la même chose mais dans l'expir vous laisserez tomber la boule vers le sol. Vous constatez qu'il y a une réaction des muscles vers la colonne vertébrale.

Il est possible de se servir de ces deux points localisés en avant et en arrière du Tan Tien dans des techniques avancées de travail sur l'énergie, mais pour l'instant cela n'a d'importance que pour vous familiariser avec cette petite boule d'énergie concentrée que vous avez dans le ventre. Par la suite, il faudra aussi la sentir dans la position debout si vous voulez pouvoir vous en servir dans votre vie quotidienne.

 

2.La boucle haute

Assis. Si vous avez du mal à localiser les points, touchez du doigt et lâchez. L'impulsion que vous aurez donnée se maintiendra et vous saurez où vous concentrer. Laissez vos doigts trouver "seuls" le point : l'énergie se connaît elle-même et elle ira directement au bon endroit. Faites confiance à cette action immédiate, même si intellectuellement vous avez un doute.

Les points suivent la colonne vertébrale en montant et le milieu du corps en descendant.

* Partez du Tan Tien. Respirez doucement ; vous devez sentir sa présence, même si c'est léger. Un genre de sensation chaude.

* Concentrez-vous sur le périnée. C'est la zone entre le sexe et l'anus. Vous devez sentir la chaleur du Tan Tien descendre là.

* Concentrez-vous sur le coccyx. C'est l'os en bas de votre colonne vertébrale. Vous devez sentir la chaleur venir là.

* Concentrez-vous sur le point au-dessus des reins. Pour le localiser, passez une ficelle autour de votre taille, niveau nombril. Le point est sur la colonne vertébrale à l'opposé. Vous devez sentir la chaleur venir là.

* Prochaine étape au milieu du dos entre les omoplates. Chacun son point. Touchez en réflexe une zone avec votre doigt ; ce sera le bon.

* Ensuite à la nuque, directement sous l'os du crâne.

* A la fontanelle.

* Entre les deux yeux. C'est le "troisième œil"

 

C'est la fin du canal arrière. Vous devez avoir senti une sensation à chacun des points. Les plus doués auront perçu une sensation chaude aller de point en point. Maintenant il vous faut placer la langue contre votre palais pour connecter ce circuit gouverneur à celui de fonction qui commence à la bouche.

 

* Concentrez-vous sur la gorge, dans le creux. Vous devez sentir de la chaleur arriver là. Les plus chanceux percevront cette arrivée le long du nez et traverser la bouche en procurant un goût particulier, parfois un peu plus de salive. Pour l'instant, l'important est de localiser les points et qu'ils se connectent consciemment.

* Ensuite, c'est sur le sternum au niveau du cœur.

* Au plexus solaire.

* Enfin retour au Tan Tien sous le nombril.

 

3. Le circuit haut complet

Au stade de notre approche il n'est pas utile de sophistiquer. Après avoir localisé ces points, faites un effort d'imagination et reliez-les par un fil de soie. Partez du Tan Tien + périnée + sacrum + reins + omoplates + crâne + fontanelle + entre les sourcils + gorge (ne pas oublier de connecter la langue au palais en appuyant fortement) + sternum (cœur) + plexus solaire + nombril (Tan Tien). Les plus doués sentiront qu'il y a un point intermédiaire entre le plexus solaire et le nombril, celui de l'estomac.

Complétez cet effort en visualisant du Tan Tien aux sourcils durant une longue inspiration et la descente des sourcils vers le Tan Tien en expiration. On peut aussi arrêter l'inspiration à la fontanelle et commencer l'expir à partir de là si cela peut faciliter votre effort d'imagination.

Vous pouvez percevoir une sensation de chaleur (ou un petit quelque chose de nouveau !) se véhiculer de point en point. Ce peut être aussi un frémissement sous la peau. Mais le plus important et c'est ce qui dira si vous avez bien connecté le circuit, c'est qu'il y aura un sentiment de détente, voire presque de bonheur au bout d'une dizaine de respirations en boucle. Aussi ne restez pas figé sur des sensations localisées; ce contentement est une preuve parfaite du fonctionnement. Pour l'instant inutile d'aller plus loin. D'ailleurs vous pouvez faire cette boucle énergétique à tout moment de la journée et dans toutes les positions : cela vous procura détente et plaisir.

 

4. La boucle basse

A partir du Tan Tien, on passe au périnée en expirant.

Du périnée, en expirant, on descend les jambes par l'arrière jusqu'au-dessous des pieds.

Du dessous des pieds au périnée, par le devant de la jambe, on remonte en inspirant. Arrivée au Tan Tien.

On ressent comme un nettoyage de la jambe dans l'expiration descendante et une chaleur qui vient de la terre et des pieds en remontant dans l'inspiration.

 

5. Le circuit haut et bas complet

C'est l'ensemble du 8 qui doit être fait :

* inspir : Tan Tien et arrière du dos.

* expir, descente du front au Tan Tien, petit arrêt là, et continuer l'expiration par l'arrière de des jambes vers les pieds.

* inspir des pieds au Tan Tien, léger arrêt là et continuer l'inspir par l'arrière du dos.

 

L'inspir comme l'expir est longue et régulière, sans forcer. Il peut y avoir une légère rétention du souffle lors du passage au Tan Tien. Pour ceux qui ont le souffle court, reprendre sa respiration au Tan Tien et repartir soit avec l'inspir en montant soit avec l'expir en descendant. Il y a alors une coupure de rythme qui n'est pas importante. Par la suite la capacité respiratoire s'augmentera et le 8 sera complet dans le même souffle.

Toujours commencer par le Tan Tien.