Les structures secondaires

 

La démonstratrice du Ciel

 

 

Je vais maintenant te parler d'une jolie structure qu'on appelle la démonstratrice du Ciel. C'est souvent des femmes.

La démonstratrice du Ciel a une perception globale du Ciel. Elle ne sait pas vraiment ce que c'est, d'où ça vient mais il y a « quelque chose » qui est beau et qui coule en elle. Elle aime le démontrer.

Elle peut avoir des côtés humains tout à fait futiles, aimer les jolis petits bijoux, bien s'habiller, être appréciée par les messieurs ... Il n'empêche qu'elle a une bonté, une beauté, une joliesse à l'intérieur d’elle. Elle a une vitalité, une vigueur.

 

Elle est en train de faire la démonstration du mouvement du Ciel sur la Terre.

 

Elle vit gentiment, souplement, amoureusement. Elle montre le bon côté de la vie. Ça va être une rieuse, très positive, quelqu'un qui ne va pas faire beaucoup d'histoires, qui ne va pas se faire un souci considérable, qui prendra les événements toujours dans le côté constructif et intéressant et ne sera pas bloquée par la tristesse, par tous ces sentiments qui immobilisent, attristent et assombrissent un espace. C'est une mobilité, une clarté, la démonstration d'un mouvement, d'une existence de bonté, de joliesse, de liberté, de souplesse, etc.

 

C'est une jolie petite structure du Ciel. Je l'appelle « petite structure » car elle a une difficulté : elle est liée à un problème de reconnaissance des autres. Elle a besoin qu’on la regarde et lui dire que c'est bien. Elle est très liée au regard des autres pour revitaliser son mouvement, revitaliser son enthousiasme à la vie. C'est le regard de la Terre, le fonctionnement de la Terre, qui est le principal pour elle.

C'est donc une jolie petite structure féminine, qui est très exubérante, parfois même rigolote. On apprécie sa générosité en mouvement. Si on la blesse, car on peut la blesser très facilement en lui disant qu'elle fait des bêtises et qu'elle a une exubérance inutile, qu’elle démontre des choses qu'on n'a pas besoin de démontrer, elle aura la tendance de rentrer dans son oeuf, de baisser la tête. Cette souffrance est touchante. Mais, elle ne va pas rester souffrante longtemps. Elle a une vitalité telle que des que des nouveaux événements arrivent, elle repart dans la démonstration de son Ciel.

 

Comment va-t-on accompagner une telle structure ? Il faut l'encourager à sa mobilité, à son mouvement. On va lui montrer comment le Ciel est content de sa danse et qu’il a la capacité de la guérir de ses blessures.

Dans cette approche du Ciel elle va découvrir de plus en plus la beauté du Ciel et aura envie de danser beaucoup plus avec Lui. C'est ainsi que tranquillement, cette jolie petite structure va devenir une grande structure côté Ciel.

Que va-t-elle devenir côté Ciel : servante de Dieu, guerrière de Dieu ou mère-Ciel ? On ne sait pas. Quelle orientation va être prise, comment la structure va évoluer, au fur et à mesure de l'élagage des arbres karmiques qui s'installent autour d'elle. Dans son amour et cette danse avec le Ciel, il va y avoir un élagage de certains arbres, d'autres arbres seront plantés. En fonction des événements certains arbres seront choisis et c'est ce qui va faire développer cette mobilisation vers une structure.

C'est une jolie petite structure à accompagner, tout à fait agréable et profondément sensible, toujours très reconnaissante de ce que l’on fait pour elle.