Les structures secondaires

 

Propreté, espace : guérisseuse de la Terre

 

 

Elle sort d'une orientation Terre et rentre dans une orientation Ciel. Mais elle ne regarde pas le Ciel avec suffisamment de franchise, de clarté, de décision. C'est une structure légère, de propreté, de clarté et d'espace. C'est une structure qui rend propre. Mais pourquoi est-on propre ? Pour avoir de l’espace à circuler. Pourquoi nettoie t-on ? C'est pour mieux voir.

 

C'est donc une structure spatiale qui sort de la lourdeur de la Terre et commence à rentrer dans l'aérien. On constate que pour entrer dans cet aérien, il faut, beaucoup, nettoyer sur soi des résidus qui restent de la Terre.

C'est donc franchement une structure de guérisseuse de la Terre.

 

On la trouve chez beaucoup de ces guérisseurs qu'on pourrait appeler terriens, ces guérisseurs qui sortent de la campagne, qui ont la capacité de guérir le zona, le feu etc. Même si leurs possibilités de guérison sont plus étendues, c'est toujours vers la Terre qu'ils portent la guérison.

Ce ne sont pas des guérisseurs du Ciel, de l’esprit, du côté secret de l’être qui ont l’intention initiale qui se trouve imprimée dans chacune des cellules.

 

Cette structure de propreté, de clarté et d'espace est autant féminine que masculine. On la trouve beaucoup en féminin par son aspiration à être légère, claire. C'est très discret. On se rend compte de son existence lorsque lorsqu'elle n'est plus là. Et effectivement à ce moment-là, il y a de la lourdeur, une obscurité, il y a quelque chose qui devient beaucoup plus malade.

 

Comment aider cette structure-là ? C'est arriver à lui montrer le Ciel, qui est en elle et vers lequel elle va timidement. Ce n'est pas une structure qu'on peut brusquer. C’est quelqu'un avec qui on va prendre le temps d'un accompagnement très doux, tranquille, à son rythme, sans précipitation, faute de quoi elle va rentrer dans son terrier, dans sa protection de la Terre.

 

Elle est bien attirée vers le Ciel mais elle ne connaît pas très bien et ne sait pas quelles sont ses protections. C'est à l'accompagnant d'arriver à les lui montrer.

C'est le rayonnement du Ciel sur la Terre qui a fait qu'elle a mûri et qu’elle a sorti la tête de la Terre et que, maintenant, elle veut regarder et monter vers le Ciel. Il y a une lumière, il y a une luminosité qui l'intéresse.

 

C'est une structure essentiellement lumineuse. Chez elle, c'est clair, c'est propre. Chez elle, c'est serein dans le sens où la vie mérite d'être vécue et qu'elle aime bien la vie, le contact avec les autres, le contact de son corps avec les autres.

C'est un joli accompagnement qui peut faire beaucoup plaisir parce que c’est frais, c'est honnête. C'est une guérisseuse de la Terre, mais parce qu'elle regarde déjà vers le Ciel, c'est honnête, franc et elle essaye de comprendre. Mais elle a une difficulté à comprendre car elle n'a pas un tissu énergétique côté Ciel suffisamment important et tramé pour que le Ciel puisse couler relativement librement en elle.