Orientation terre

 

Maître-terre

 

 

 

Le maître-terre est celui qui saura très bien se servir des mots, des théories, des idées, et saura très bien les manier. Une structure qui aura la capacité de répéter comme un magnétophone.

 

Ils savent manier les mots et les théories d'une manière si artistique, si esthétique qu’ils font croire qu'ils sont en train d’ouvrir d'autres espaces, de t'ouvrir d'autres portes alors que c'est juste une manière de tourner différemment le même diamant. En d'autres termes, ce sont des gens qui ont la capacité de prendre les objets qu'il y a sur la table, de les changer de place de telle manière que tu as la perception que ce sont d'autres objets et une autre table. Ainsi, en passant de théories en théories qu'ils auront montées, de systèmes d'explication en explications, tu auras l'impression d’être dans un mécanisme d'évolution et de libération. Mais non. Tu es tout simplement dans ta prison, dans la même prison dans laquelle tu apprends d'autres pas de danse, c'est tout.

 

Ils écrivent de si jolis livres, donnent de si jolis enseignements sur la libération, sur la relation avec Dieu. Ils disent que le message qu'ils donnent est supérieur à eux-mêmes, en tant que personne. Aussi il ne faut pas faire attention aux imperfections qu'ils ont eux, en tant que personne, mais que c'est le message qui compte.

 

Et il faut beaucoup d'attention et de force pour poser tout simplement la question : à quoi sert votre enseignement si, vous, vous n'êtes pas transformés par lui et liés à une réalité qui est là-dedans ? Il faut être courageux pour démasquer ces menteurs parce que l'on vit dans le monde de reptilien qui est toujours à la recherche de la sécurité. Il préfère le mensonge sécurisant à la vérité qui fait éclater l'espace.

 

C’est une structure très manipulatrice de la Terre et de l'autre. Maître n'est pas une structure exclusivement masculine mais c’est aussi féminine. Lorsque l'on a une structure maître-Terre dans son environnement, on n'est pas sorti de l'auberge parce que c'est la structure qui sait tourner des argumentations dans tous les sens et qui finit par te faire croire que tout ce que tu penses est faux. Même si tu as vu au départ que ce qui était montré est de couleur bleue, après tout le discours de l'autre, tu vas finir par croire que c'était du rouge et que tu as mal vu.

C'est une structure qui est liée directement et très attentive à l'organisation de son confort. Si elle fait référence à quelque chose de plus large qu'elle, qu'on va appeler la religion, une théorie ou un enseignement, ou au système éducatif, c’est parce que ce support qu'elle prend lui permet de bien s'établir dans son contentement personnel.

 

Finalement, cette structure n’est défenderesse de rien, sauf d'elle-même. Super difficile pour la transformer.

 

Mais en définitive, on n'a pas grand risque en tant qu'accompagnant parce que ce ne sont pas des gens qui viendront vraiment te voir pour te demander de l'aide. Au contraire, ils font partie des structures qui vont beaucoup critiquer tout le mécanisme de la Voie Directe, qui sera un mécanisme dérangeant pour toute la tranquillité sociale au motif que la vérité peut tuer : « Oh mon Dieu, puisque ça tue, il ne faut pas. Non, l'organisation du mensonge, qui règle l'homogénéisation de l'espace est bien mieux. Nous, nous aimons les hommes. Nous sommes là pour leur tranquillité, leur préservation. La vérité qui déstabilise, ô mon Dieu, il ne faut pas. » Donc, aider une structure comme ça est très rare car ce n'est pas elle qui vient demander de l’aide. Tu l'auras plutôt comme ennemi en permanence, d'une manière excessivement efficace parce qu'ils savent se servir des mots, manier les idées, les théories, les schémas, toutes les chaînes de sécurité.

 

Mais à lui aussi, il arrivera des incidents de la vie qui peuvent déstabiliser ses certitudes. Lorsqu’il y aura la fêlure, la blessure, il ne faut surtout pas arriver avec le médicament anesthésiant mais avec la bouteille d'acide ou le litre de vinaigre. Il ne faut surtout pas refermer très vite la douleur parce qu'ils n'attendent que ça pour s’investir de nouveau dans l'oubli de la réalité.

C'est une structure qui discute tout, qui ramène tout à elle, qui refait continuellement un espace à elle, c'est-à-dire qu'elle refabrique continuellement quelque chose, elle manie ses propres mots, ses propres idées, elle édulcore les faits. En fait, elle fabrique un monde entièrement artificiel, tout à fait virtuel mais qu'elle estime être une réalité.

Ce sont des gens qui vont dire qu'ils aiment leur mari, qu'ils aiment leur femme, qu'ils aiment leurs enfants, qu'ils aiment leur famille. Bien que tout soit basé sur le mensonge mais ça ne fait rien car c'est une organisation tranquille. Chaque chose à sa place. Chacun trouve sa place dans ce mensonge et y trouve sa nourriture. Et ça fonctionne bien.

 

Le mensonge est facile à organiser parce qu’il ferme l'espace.

 

La vérité libère l'espace. Mais une fois que l'espace est libéré, tu ne sais pas trop bien comment il va évoluer. La vérité se vit sur elle-même. Une fois qu'elle est déployée, c'est le vol de l'oiseau dans le Ciel. Tu ne peux plus le diriger. Tu ne le maîtrises plus.

Tu lui ouvres sa cage et tu pensais qu'il allait faire un joli chant pour toi et tu t'aperçois qu'il va très loin, qu’il va ailleurs. Et tout compte fait, pour toi il ne te fait pas un joli chant. Ce qui fait que celui qui est amoureux de la vérité libère la vérité pour elle-même. C'est un plaisir pour lui, c'est une joie pour lui de voir le Ciel, cet oiseau libéré, qui vole, qui chante. Tandis que celui qui est Terre libère l’oiseau parce qu'il veut que l'oiseau chante pour lui. S’il ne chante pas pour lui, il le remet dans sa cage car là il peut le faire chanter à sa manière. Il mettra un capuchon sur la cage, et lorsqu'il enlèvera le capuchon l’oiseau chantera. C'est un procédé utilisé par les Chinois lorsqu'ils sont arrivés à cette décadence très raffinée. Pour faire chanter les oiseaux à leur manière, ils leur crevaient les yeux avec une épingle, les rendant aveugles. Les oiseaux n'avaient plus la perception du jour ou de la nuit. Ils ne chantaient pas. Lorsqu'on voulait les faire chanter, on les mettait à proximité d’une lampe. Sous cette luminosité qui arrivait et qu’ils pouvaient quand même percevoir par la chaleur et qui pour eux représentait le soleil, ils chantaient.

 

Fais très attention à ça car tu peux être anormalement préoccupé de l'amour très évident, très sincère émis et formulé par ces gens-là pour leurs familles, leurs enfants. Ils s'occupent de leurs enfants, que ce soit les enfants biologiques ou leurs enfants spirituels ou éducatifs. Ils ont la sincérité de cet amour-là et tu peux être interrogé par ça. Donc, tu serais amené à te pencher sur l'imperfection de ce mécanisme énergétique qu'on appelle la sincérité et tu ne peux pas, non plus, te baser sur le mouvement de sincérité pour juger et apprécier des circonstances. La sincérité est encore un mécanisme possible de manipulation énergétique. Un vrai menteur est complètement sincère dans son mensonge.