Orientation Terre

 

Père-Terre

 

 

La destination première de cette structure se préoccupe de l'organisation de l'espace humain pour l'espace humain lui-même. L’intention principale est que l'espace humain fonctionne bien sans que l'on porte véritablement attention à sa destination et aux moyens utilisés et s’ils vont fabriquer du malheur pour le Ciel.

 

Cet organisateur de l'espace peut faire un super homme politique, un super syndicaliste etc. Mais il est très mécanique dans l'organisation de l'espace humain, très défendeur de l‘existant. Il ne va pas avoir le réflexe, l’attention naturellement attirée sur la finalité de cet espace, de son orientation et de son éthique. C'est l'attention à ce que cette machine sociale, cette voiture, fonctionne bien et voir comment il peut toujours en améliorer le moteur sans se soucier de savoir ce que l'on va en faire.

C'est une structure très intéressée par un perfectionnisme social, un perfectionniste d'outils. Si je voulais pousser vers un extrême négatif, c'est celui qui saurait finalement mettre en amélioration une magnifique arme de guerre, arriver à une sophistication fantastique, mais qui n'arrivera pas à être touché par la finalité de l’objet. Son cœur ne sera pas touché par son utilisation. Il fait une arme, c'est donc pour qu’elle soit utilisée quelque part. Non, il ne regardera pas ce côté-là. Lui, il va être profondément captivé, voire même capturé, par la perfection de l'action, l'organisation de l'outil. Il va devenir entièrement mécanique.

Aussi il peut arriver à faire quelque chose de totalement ignoble pour l'humanité, mais engagé dans cette dynamique il ne s'en rendra même pas compte. Plus tard, lorsqu'il y aura la catastrophe et que l'on viendra la lui reprocher, il restera bête. Il ne comprendra même pas du tout le reproche qu'on lui fera d'y avoir participé. Il dira tout simplement qu'il a fait son travail, son métier, son rôle.

 

Il va être bien reconnu comme un très bon travailleur, et il va être reconnu, naturellement, par les autres car il y a tout un système social, un système reptilien, qui aime avoir de bons ingénieurs, qui ne posent pas trop de questions et qui ne sont pas trop préoccupés par la finalité des objets qu'ils construisent. Puis, il faut bien qu'un système fonctionne, qu'il y ait des ingénieurs, des techniciens, il faut bien vivre comme qui dirait ! Et s'il fallait se préoccuper de tout et de la finalité de ce que l'on fait, on ne bougerait plus !

 

Il peut s'enliser dans cette reconnaissance et au moment de sa mort, le jour de son enterrement, on dira de lui qu'il a bien servi. Mais, le fait de toucher cette servitude, de toucher si profondément l'objet de fonctionnement, l'organisation de l'espace, lui permet de réveiller des mémoires à l'intérieur de lui et de se poser, à un moment donné, la question et d'être touché par la finalité de son action. Et, au même titre que toutes les autres structures, il a la possibilité de la faire éclater et de rentrer dans ces dimensions de la matière dont, aussi, sa structure est faite.

C'est difficile de toucher, de transformer un père-Terre parce qu'il a une telle certitude que ce qu’il fait est juste. Il dira qu'il travaille pour ses enfants. Il n'est pas facilement déracinable.

 

Son essence même vient du Ciel, mais c'est un Ciel qui s'est laissé bien entraîné dans l'espace de séparation, dans l'espace de la Terre, qui veut se gérer tout seul et qui fait ses propres références, ses propres lois et règles. Mais il y a toujours du Ciel, il y a toujours du cœur. Il faut toujours espérer et compter, avec ces structures-là qu'il va y avoir des événements, souvent difficiles, conflictuels qui vont lui donner à réfléchir et lui montrer que la vie n'est pas si évidente, et qu’il est en train de se faire rouler dans la farine, qu'il est en train de se faire manipuler par tout un système de logique humaine issue du cerveau reptilien.

Il faut compter sur l'intervention du Ciel pour lui amener des difficultés et lorsque les difficultés seront là, il ne faut surtout pas lui mettre de la confiture et du miel sur elles mais plutôt une bonne bouteille de vinaigre. Ne pas l’aider à mettre un pansement anesthésiant. Pourtant, c'est ce qu'elle demande mais ça ne serait pas du tout l'aider à réveiller le Ciel en lui.