Loi fondamentale

 

Création de l'objet énergétique

 

 

La deuxième loi en énergie fondamentale est la création de l'objet énergétique que l'on assimile trop facilement à la création d'un objet émotionnel.

En fait, partant de l’origine qui est toujours énergétique, donc de la création de l'objet énergétique, c'est toujours une question d'espace, c'est-à-dire de lieu, d'environnement dans lequel va se déplacer cet « objet énergétique ». Il va prendre la coloration de l’espace dans lequel il va évoluer.

 

L'espace est un mouvement. Ce mouvement est un état vibratoire né d'une intention. Il a une coloration particulière qui le définit.

 

Tu es venu sur la Terre, tu as été créé à partir du Ciel avec une intention. Dans chacune de tes particules il y a ton codage originel qui fait que lorsque cette vibration est en mouvement tu es le Ciel.

 

Dans l’espace actuel de l'humanité séparée du Ciel, il existe l'émotionnel. Cet émotionnel fait que l'objet énergétique se « colore » de cette vibration et devient un objet émotionnel. C'est pour ça que ça devient si compliqué.

 

C'est ainsi que tous les systèmes émotionnels se fabriquent sur eux-mêmes. Et à l'intérieur de cette bulle de l'humanité qui s'est déjà fermée par rapport à la Création, il y a plein de petites bulles qui s'auto-ferment sur elles-mêmes et c'est la guerre des petites bulles à l'intérieur de la grande bulle de l'humanité.

C'est en cela qu'il va y avoir une répercussion psychologique et émotionnelle très importante puisque tu vas être reconnu par un système selon ta capacité à vivre et à fabriquer l'émotion et à mettre en œuvre le système vibratoire qui t'a créé en tant qu'être émotionnel.

Par exemple, une famille a une méthode pour générer son système émotionnel. On dira spontanément qu'on est de cette famille-là. Cette famille va ainsi reconnaître un de ses membres.

 

Mais, si tout d'un coup il y a quelque chose en toi qui dit que ce n'est pas juste, qui sent qu'il y a autre chose, que de temps en temps tu sens qu’il sort des mémoires de ton corps, de ton cœur une autre possibilité de vivre, à partir de ce moment-là tu prends du recul par rapport au système de vibration général. On te dira que tu n'es plus de cette famille, que tu l'abandonnes. C'est ainsi qu’intervient le mécanisme de la reconnaissance. Tu es reconnu parce que tu fais fonctionner le système vibratoire qui t'a créé en tant qu'objet émotionnel et tu vas être culpabilisé lorsqu'on va te dire que tu abandonnes ta famille, que tu ne fais plus parti d'elle.

 

Ne plus être reconnu est relativement acceptable pour ton système énergétique… mais le reproche « d’abandonner » ses frères est en revanche très difficilement supportable. Pourquoi ?

Lorsque tu ouvres tes mémoires profondes, tu perçois que tu es venu au monde pour participer. Si tout d'un coup une structure interne de l'humanité, qui s'appelle la famille, le couple ou quelque chose d’autre de plus général te dit que tu ne l'aimes plus, tu ressens comme un coup de couteau dans le dos car ton engagement initial est d’aimer les hommes et participer à leur vie.

Quand on te fait ce reproche tu t’auto-culpabilises, parce que c'est soi-même qui nous culpabilisons. Ce n’est jamais l'extérieur qui culpabilise car il n'a pas cette capacité énergétique.

 

Alors, comment peut se mettre en place « ce recul » à la manipulation émotionnel ? Quel est le mécanisme en action ?

Tu es un objet émotionnel construit par ton système éducatif, reconnu par ta famille et par le groupe lorsque tu vas toi-même redynamiser, revitaliser le système vibratoire qui t’a formé. Quand tu es en train de revitaliser cette vibration-là, tu revitalises aussi l'intention qui a mis en place ce système vibratoire émotionnel. C'est parce que tu redynamises cette intention originelle mensongère que ça fait un tilt énorme dans toutes tes cellules parce que dans toutes tes cellules il y a le codage initial de la Création qui réagit à ce mensonge !!!!!!... d’autant plus fort que le mensonge est énorme !!!!!

 

Et là, tout d'un coup c'est le choc spirituel :

 

tu sens que tu es venu pour une autre intention que ça

et que tout « ça » est un énorme mensonge…

qui n’a pas à être préservé !!!!

 

Alors « tout change » !!! Tu mets tout en doute !!!!!! Tu veux comprendre !!!!!!!!!

 

En d'autres termes ce qui se faisait spontanément avant ce « choc spirituel » et que tu trouvais normal, tout d'un coup maintenant tu te questionnes sur le fait de savoir si c’est normal d'agir comme ça !

Donc tu te questionnes sur l'intention et tu vas ainsi commencer ton aventure personnelle en te disant qu'il y a « peut être » autre chose qui existe.

 

Tu es alors en recul par rapport à l’événement. Tu le reçois mais tu ne le renvoies plus tout de suite. Ce sont les autres qui perçoivent que tu fais ce recul et qui viennent t’en faire le reproche. Toi, tu prends seulement une distance pour comprendre. Tu n'es pas en train de les rejeter. Tu es seulement en train de te reculer pour comprendre quelque chose.

Voilà quelle est la première possibilité de percevoir qu'il y a une différence entre l'intention qui a fait naître le système vibratoire dans lequel tu es et l'intention première qui est inscrite par la Création dans chacune des particules de ton corps.

 

C'est le choc spirituel, l'expérience spirituelle, qui est déterminante mais qui ne se produit pas souvent parce qu'il faut quand même quelqu'un qui soit déjà bien évolué pour « sentir » qu'il n’existe pas sur la Terre « pour vivre ça ».

 

Pour les autres que se passe-t-il ?

Ils ont aussi toutes leurs chances d'en arrêter avec cette ritournelle continuelle de la création de l'objet émotionnel par le système vibratoire dans lequel ils sont en regardant les effets de cette vibration, c'est-à-dire l'effet de l'action. À un moment donné, tu te dis que ce n'est pas joli, que c'est oppressant pour toi comme pour les autres, que cela t'engage à faire des actions envers les autres, envers toi-même, que tu ne les trouves pas très généreuses et tu ne te plais pas là-dedans.

Pour ceux-là ce sera beaucoup plus difficile parce qu'ils n'ont pas réactualisé le choc de départ pour pouvoir apercevoir l'engagement originel, l’intention originelle de la Création dans chacune des particules.

 

Là, c'est par la fin,

c’est par les effets qu’ils commencent leur recherche.

 

Là, l’être va être obligé de faire le chemin inverse : il va passer par les faits qui ne lui conviennent pas, il va voir pourquoi tout cela s'est constitué ainsi, il va remonter en sens inverse à travers l'objet qu'il est lui-même, à travers l'objet émotionnel qu'il est dans son corps et son esprit.

De l'extérieur qui ne lui plaît pas, il va remonter tranquillement vers le fabricant de cet extérieur qui est lui-même et les autres, et il va se poser la question de savoir comment il a été fabriqué ainsi, pourquoi ça fonctionne ainsi. Il va remonter dans le système vibratoire et va comprendre ce fonctionnement.

 

Là, tout d'un coup, il va percevoir la matière de la vie avant

qu'elle n’ait été mise en mobilisation par la vibration émotionnelle.

Il va commencer ses premiers pas d’adulte conscient de son existence

et des « forces » appliquées sur le Monde.