Loi fondamentale

 

Pénétration par intérêt

 

La troisième et dernière loi en énergie fondamentale est la pénétration par intérêt, par préoccupation.

Ces trois lois en énergie fondamentale n'ont de raison d'être et d'existence que dans le cadre de l'humanité qui s'est séparée de l'espace cosmique général. Je le répète ! C'est très clair dans le cas de cette pénétration énergétique par intérêt parce que ça ne peut exister que dans une relation duelle, d’une personne à une autre personne. Ça n'existe pas au niveau de la Création qui est toujours en triangulation.

 

La préoccupation de l'humain est donc de toujours pénétrer l'autre pour pouvoir jouer au maximum avec la première loi énergétique de nourrissage par déplacement. Il s’aidera de la deuxième loi énergétique (la fabrication de l’objet émotionnel) pour culpabiliser l’autre s’il refuse de faire ce qu’il lui demande.

 

Alors, il n'y a que ce jeu constant entre les humains :

 

Ils doivent se manger entre eux pour arriver à survivre !

 

Cette troisième loi est symptomatique de cette nécessité : pouvoir pénétrer profondément en l'autre, conduire l'autre dans des territoires sur lesquels il n'irait pas naturellement et faire ainsi qu'il y ait un nourrissage énergétique maximum. Cette orientation est devenue une habitude. Ensuite elle est devenue une loi incorporée au système énergétique de l'Humanité.

 

J'ai beaucoup parlé dans des séminaires de ce fonctionnement de la troisième loi énergétique en montrant quel est son intérêt pour aider quelqu'un.

Si initialement cette loi n'a pas été créée pour l’aider, mais au contraire pour le manipuler, pour entrer à l'intérieur de lui, pour pouvoir diriger son système énergétique, pour se nourrir de lui et l'amener dans des actions qui vont encore être plus nourricières pour celui qui provoque le déplacement, il n'empêche que cette loi, qui est maintenant intégrée au corps de l'homme, c'est-à-dire à l'espace de l'Humanité, peut aussi être utilisée pour sa transformation.

 

Donc, cette loi mise en place en défaveur de l'homme, en défaveur de sa grandeur, pour pouvoir le manipuler, le manger au maximum, peut être utilisée dans tout travail spirituel pour inviter l'autre à venir manger une nourriture très différente qui va lui permettre de découvrir une autre dimension de vie.

 

Dans les derniers séminaires j'ai attiré l'attention des gens en leur disant de ne pas trop écouter ce que je leur expliquais.

Pouvaient-ils « seulement » arriver à percevoir ce qui fait vivre celui qui est en train de leur parler. Pouvaient-ils toucher l'intention qui le fait vivre, qui le fait parler devant eux comme ça ?

 

J’ai mis les mots « intérêt et préoccupation » ensemble parce que le mot intérêt pourrait être pris seulement en terme de positif tandis que la préoccupation a déjà une notion plus négative. En fait, le fonctionnement de la pénétration se fait dans les deux sens : autant par l'intérêt que par la préoccupation. C’est le sens « de porter attention à... ».

Si tu portes attention à tout ce que je t'ai expliqué il va y avoir une pénétration. Tu vas pénétrer dans cela. Et cela va te pénétrer parce que l'intérêt et l'attention sont mutuels.

Quand tu es touché par cela tu as une chimie interne qui se retrouve plus proche de cette vibration originelle, tu te reconnais mieux et elle porte aussi intérêt à toi, attention à toi. Et par cela même, toi, tu peux rentrer en elle.

C'est pour ça que j'ai dit que dans la Voie Directe on est toujours deux : un couple. Lorsque tu as un accompagnant il se préoccupe de toi, ce qui fait que tu peux rentrer en lui. Si tu aimes ce que tu trouves en lui, tu vas lui porter tellement d'attention que cela va aussi entrer en toi.

C'est donner-recevoir, recevoir-donner.

 

Dans l'organisation première et la mise en place de cette troisième loi énergétique il n'y a pas du tout l'intention d'aider ou de transformer quelqu'un. Il y a seulement l'intention de pouvoir rentrer à l'intérieur de lui pour se nourrir de lui. Ensuite, on veut diminuer l'écart entre les deux personnes afin d’amener l'autre à faire ce qu’il n'aurait pas fait spontanément de lui-même. Donc, on a un double nourrissage et un rapport excessivement étroit qui fait que les chimies étant tellement mélangées il y a une difficulté à faire une rupture, même si la personne en sent la nécessité.

 

Voilà l'essence des trois lois fondamentales qui régissent la totalité de l'humain à l'intérieur de son système particulier de séparation.

 

Lorsque l'on est sur la Terre pour aider l'humain, c'est avec ces trois lois qu'on fonctionne pour l'amener à les utiliser pour autre chose que l'aliénation de l'autre.

Donc, il faut bien comprendre que la connaissance de ces trois lois énergétiques est essentielle pour l'accompagnant. En effet si l'accompagnant reste à l'extérieur de ces lois en disant que c'est fabriqué par le reptilien, il n’aidera jamais personne car il ne montera pas dans le kayak de l'autre pour comprendre comment il agit avec les rames et comment il pourrait agir et ramer autrement. À ce moment-là c'est toujours le système de l'extérieur où l'autre crie sur le débutant. Mais le pont entre les deux rives n'est pas fait.

Celui qui agirait ainsi est toujours sur la rive avec les autres car s'il était passé sur l'autre rive il aurait parfaitement compris tout le système énergétique qui aliène l'homme, et il aurait tenté de fabriquer un pont.

Tu peux être certain que celui qui est en opposition, en discussion, en reproche par rapport à l'humanité, est toujours sur la même rive que l'humanité, sauf qu'il en a une perception un peu plus nette. Il y a une forme de connaissance qui lui est arrivée et il fait croire que cette forme de connaissance est issue de sa présence dans un autre monde. Mais regarde sa vie de tous les jours et tu t'aperçois qu'il est dans la confusion habituelle. Autrement on ne crie pas. On essaie de faire un pont. Et donc on utilise continuellement ces trois lois en énergie fondamentale.

 

Continuellement !!!