Les flux énergétiques

 

 

Les flux énergétiques sont des espaces. Si tu entres dedans, tu es soumis à leur système de vibrations. Tu as deux flux principaux. D'une part celui de la Dignité, la vibration générale de la Création, le deuxième celui de la séparation, l'espace constitué par le treillis.

Le flux de la séparation se trouve à l'intérieur du flux de la Création et c'est par ses mouvements qu'il y a création, dans le flux de la Dignité, de toutes les forces de compensation.

 

En fait, il y a qu’un seul flux principal : celui de la Création, celui de la Dignité. Ensuite, il y a un flux secondaire, un parasitage, un virus, qui s'est installé à l'intérieur de lui, le flux de la séparation.

 

Toi, où es-tu ? Tu crois pouvoir choisir ton espace ? Mais non, car tu es automatiquement dans le flux de la séparation car c’est l'espèce humaine qui a aidé à la constitution de ce flux. Alors de toute manière tu es dedans.

Dans ce flux secondaire il y a de nombreux flux mineurs qui sont des moyens d'action qui ont automatiquement une répercussion sur le flux principal de la Dignité.

On peut discuter longtemps sur les modalités de création et de fonctionnement des flux. Mais tout compte fait, lorsque l'on va au cœur de notre libération, ce n'est pas notre problème, ce n'est pas notre interrogation. Notre interrogation est tout simplement que sachant que l'on est complètement dans le flux de la séparation, comment se soustraire à son action?

C’est possible parce que notre corps n'est pas fabriqué par le treillis, mais par la Dignité. Donc, chacune de nos particules possède toutes les qualités de la Création Originelle. Tu as la possibilité de les faire vivre, de les faire bouger pour que ce soient leurs vibrations qui occupent ton corps et non celles du flux du treillis.

 

On en arrive toujours à la même interrogation :

où est ta volonté de vie ?

Que veux-tu vivre et qu'es-tu capable de vivre ?

Quels moyens te donnes-tu, quelle détermination te donnes-tu ?

 

 

Le reste c'est de la phraséologie, ça n'a pas beaucoup d'importance. En finalité, tu vas passer continuellement du flux du treillis à une vibration de la Dignité pour ensuite te faire de nouveaux attraper par le treillis et donc tu vas encore trouver un moyen pour t’en sortir et revenir dans la Dignité. Et tu fais ce va-et-vient constamment jusqu'au moment où les vibrations de la Dignité sont principales à l'intérieur de toi.

Donc, soyons pratiques : que veux-tu ?

Que veux-tu vraiment vivre et quels moyens te donnes-tu ?

 

En fonction du moyen il va y avoir un type de vibration, qui va se mettre en action puisque la vibration a comme origine une intention.

 

Toutes les connaissances les plus poussées que tu peux avoir et que je peux te donner ne sont que secondaires. Elles n'ont d'utilité que lorsque tu ne sais pas prendre de décisions et qu'il faut expliquer en long, en large, en haut, en dessus, en dessous etc. Mais, si tu as la vitalité à te sortir d'affaires et que tu dis non à tout le système vibratoire du treillis, tu n'as pas besoin de toute cette phraséologie, tu n'as pas besoin de toutes ces explications. Tu vas directement au cœur.

 

Et le cœur c'est la vie de tous les jours. C'est l'événement qui est là, maintenant.

 

Mais comme tu peux avoir besoin de ces « explications » complémentaires pour faire comprendre à ton reptilien, je te donne quelques infos de plus :

 

***************

 

Les flux énergétiques renvoient automatiquement au karma, aux trois lois fondamentales et à la mise en place de la structure énergétique de l'être par rapport au système karmique qui l'entoure.

 

Le flux énergétique, c'est tout simple. C'est un système vibratoire qui, répété si souvent et continuellement amélioré, provoque une mobilisation d’énergie à l'intérieur de l'espace dans lequel il est construit et en devient un outil général.

 

Au début il y a une intervention personnelle, individuelle. Il y a un quantum d'énergie de base qui est mis en vibration d'une certaine manière et qui crée un objet énergétique. Cela se passe autant côté de la Dignité ou côté treillis. Du côté treillis il y a une impulsion émotionnelle qui n’existe pas côté Dignité puisqu'il y a une triangulation impersonnelle et personne qui veut profiter et capitaliser le résultat. Alors que dans le treillis, c'est une relation duelle et on comptabilise le résultat exactement comme un match de tennis.

Donc, au départ il y a cette action personnelle, qui à force d'être répétée par la personne et par une multitude d'autres finit par être un moyen collectif, une vibration collective.

C'est ça un flux énergétique.

 

C'est aussi un espace d'action. Le moyen se mettant en vibration sur lui-même, selon l'intention qu'il a à l'intérieur de lui, crée automatiquement un mouvement qui détermine un espace. En définitive, un flux énergétique est autant donneur que receveur. C'est autant une action qu’un espace. Il y a une vibration, qui fait que cet objet est là. Mais à chaque fois que tu l'utilises tu mets en augmentation vibratoire tout l'espace, qui se constitue à partir de là.

En définitive, pour entrer dans le flux, pour l'utiliser, tu dois générer ton énergie pour aider aussi l'énergie du flux. Une fois que le mécanisme de donner-recevoir est installé avec un flux, il se continue aussi. Il y a un donner et recevoir constant. C'est pour ça qu'on ne se libère pas si facilement d’un flux. Il y a continuellement une augmentation d'une chimie interne, qui renvoie l'un à l'autre. C'est pour cela qu'il est aussi excessivement important de bien percevoir et comprendre les flux avec lesquels tu vas travailler.

 

Porte bien ton attention là-dessus. Le choix de tes amis a beaucoup d'importance. « Les amis de mes amis sont mes amis » comme je le disais dans le chapitre traitant du karma.

C'est aussi une autre manière de t'expliquer le karma. Car tout se ramène à la même question : qu'est-ce que tu es ? Quel est le fil vibratoire qui te fait jouir ? À partir de là tu circules sur un tissu. Mais tu ne fais pas qu’y circuler. Tu le tonifies en même temps qu'il te tonifie. L'un se renvoie à l'autre, constamment. Tu donnes et tu reçois avec le Ciel ou tu donnes et tu reçois avec le diable. Que ce soit clair.

 

Alors, lorsque tu es habillé par la souffrance ne crois pas que tu vas te libérer tout simplement en disant que tu veux abandonner ce flux. Non. Il ne s'abandonne pas comme ça car tu es scotché à lui. Il y a un aller-retour, il y a un donner-recevoir constant avec lui. Tu ne vas pouvoir te sortir d'affaire que si à un moment donné, tu aimes réellement l'autre dimension pour ce qu'elle est elle, et pas seulement ce que tu t'aimes toi. Tu ne vas pas dire à l'autre dimension : « Je t'aime. Viens m’aider car je suis dans la merde. Mais tout compte fait, ne va pas trop m’aider car lorsque tu arranges un peu mon affaire avec ta dimension où je devrais, a priori, abandonner toutes mes petites envies personnelles ça ne me plait pas trop. Mais, le Ciel est là pour aider la terre, c'est une obligation ». Ce sont les prières d'obligations que tu rencontres partout dans tous les systèmes de religion : « Seigneur, je te prie mais viens m’aider car si tu ne viens pas, je ne te prie plus du tout et je te mets mon pied au cul. » Non, c'est une question d'amour sincère pour la Dignité : L’aimer, Elle, pour Elle-même. À ce moment-là, Elle te déshabille du vêtement de la souffrance, faute de quoi tu devras te débrouiller tout seul.

 

L’intention du flux énergétique, sa fabrication et son utilisation n'est pas une mince affaire. Portes-y une attention énorme.

Fais attention aux moyens que tu utilises.

C'est très clair.

 

L'homme qui veut réellement se libérer est quelqu'un qui fait attention aux moyens qu'il utilise. L'homme ordinaire, lui, porte attention aux résultats acquis. Tant pis pour le moyen utilisé. Alors, tant pis pour lui, aussi, parce qu'il y a un propriétaire des moyens. Et lorsque l'on parle des flux énergétiques, on doit se poser la question, à chaque fois qu'on agit : qui est le destinataire ? Et cela te renvoie à la notion du karma, aux trois lois fondamentales et à ce que l'on peut appeler ta structure énergétique.