Accueil ou non accueil.

 

 

Au début, ceux qui sont auprès de toi ne vont pas trop bien percevoir ce que tu es en train de faire, ils vont être étonnés, curieux ...

S'ils sont très égoïstes, c'est-à-dire, qu'ils s'estiment le centre de l'espace, ils vont même prendre cela très mal.

 

Parce que tu vois, le chercheur de Vérité sait que tout est dans un mouvement : il le perçoit fondamentalement à l'intérieur de lui, tout est en déplacement constant. Aussi lorsqu’arrive un nouvel événement, il dit :

« Ah chic, il arrive quelque chose ! Cela va bouger, cela va remuer, on va découvrir autrement ! »

 

En revanche, celui qui a un pied complètement dans l'orgueil initial -et je te rappelle : quand tu sors de l'avion, tu passes l'aéroport, « estampillé humain, certifié orgueilleux »- celui qui est resté dedans, parce que cela lui a bien plu, parce que les circonstances secondaires autour de lui ont été favorables pour le nourrir dans cette dimension-là, eh bien celui là, quand il arrive quelque chose de nouveau dans son environnement, va dire : « Oh mon Dieu, qu'est-ce qui est en train d'arriver là ? »

 

Et lui, donc, est en affolement immédiat lorsqu'il y a une modification. Si tu as dans ton espace quelqu'un ou des personnes qui sont ainsi, elles vont bien percevoir que tu es en train de modifier l'environnement et leur première réaction sera: « Oh mon Dieu, qu'est-ce que tu es train de fabriquer là, tu perturbes ! »

Et toi, tu ne peux pas faire autrement que, soit continuer, soit quitter, puisque ta constatation des limites de l'espace a été claire, et tu n'as pas joué à l'autruche, tu n'as pas mis ta tête dans le sable en disant : « Oui bon, d'accord, j'ai vu... mais on essayera de s'arranger plus tard… ».

 

Tu as bien vu qu'on ne peut pas arranger les choses ainsi, les choses sont comme ça !

Il ne faut pas les juger, elles sont ni bien, ni mal ; elles sont tout simplement comme ça, et en fonction du terrain d'aventures qui t'est offert, tu as une possibilité d'action, c'est tout. Si tu veux augmenter ta possibilité d'actions, tu dois augmenter ton terrain d'aventures et tu le sais bien.

Alors tu vas continuer avec les techniques que je vais te montrer dans quelques jours.

Et puis, miracle, il se peut très bien que les personnes qui sont dans cet espace-là trouvent que l'extension du terrain d'aventures n'est pas si mal, qu'elles y découvrent certaines choses, et qu’aller pratiquer autrement la vie n'est pas si bête et que même, cela est relativement bien !

 

Alors là, tu auras gagné, tu les auras amenées dans la dimension de possibilité de leur Flux de la Dignité, telle que tu l’avais perçue lorsque tu es allée dans la montagne, lorsque tu as travaillé avec cette intention, cette volonté à trouver accord avec l'autre, que tu as travaillé avec ton Intelligence Intuitive. Tu leur donnes accès à cette dimension, tu augmentes leur espace, ce qui va leur permettre d'agir plus largement et d'aller plus dans leur Dignité.

 

Je fais la même chose avec toi, tout de suite et depuis le premier jour, dès que tu t'es assise devant moi, c'est cela que j'ai commencé à faire : j'ai augmenté ton espace énergétique, j'ai augmenté ton terrain d'aventures, et c'est pour cela qu'à chaque fois que tu es venue, je t'ai dit : « Ah tiens, ta poitrine gonfle, ta respiration gonfle ! ».

Et toi, tu as pu croire que c'étaient les informations que je t'avais données qui t'avaient rassurée...

C'est vrai, cela rassure un peu, mais ce n'est pas ça qui a fait le travail.

 

C'est l'affection, la préoccupation, que j'ai pour toi, qui a agi et sans cette action-là, les possibilités de modification sont très minimes. Et très rares.

 

 

 

*********************