CERCLE EXTERNE DE LA CONNAISSANCE

Donné à Heidi

 

2° & 3° lois énergétiques

 

 

Tes yeux brillent, tu gardes donc le bon alignement, ainsi de constatations en constatations, c’est comme les vagues de la mer, qui viennent frapper la paroi de cette monstruosité de négativités, et qui en sapent les fondations tranquillement mais très sûrement.

 

Et à chaque coup de butoir de la vague, à chaque constatation, as-tu constaté qu’il y a un développement de joie, un développement de contentement, quelque chose qui naît spontanément dans ton cœur ? Tu ne sais pas d’où cela vient, tu ne sais pas comment cela est arrivé, mais tout d’un coup c’est là, et tu es heureuse.

…alors que les constatations ne sont pas toujours très agréables. Percevoir le degré de la manipulation du monde, ce n’est pas agréable, mais pourtant, très curieusement, la gaieté naît de cette constatation, la gaieté naît de cette perception.

 

Alors je vais une nouvelle fois, attirer ton attention sur la deuxième loi énergétique car c’est une vraie saloperie. Cette loi est née de l’accouplement causal entre le flux de la Dignité et le flux de la jouissance.

 

Le flux de la Dignité, c’est celui qui te donne cet amour à la vie, cet élan à la vie, cette volonté de participer au monde, de participer à l’activité des autres, d’aider, nourrir…

Le flux de la jouissance, c’est celui qui a comme base l’émotion, la sensation. C’est le plaisir, c’est le bien-être, c’est une manière de se regarder soi-même, et non plus de regarder le monde et sa perfection.

 

Le flux de la jouissance regarde quel intérêt il a dans une situation, alors que le flux de la Dignité fait ce qui doit être fait, et ne s’occupe pas de savoir s’il peut en mourir…

 

Cet accouplement est véritablement dangereux, c’est une véritable saloperie car c’est de là que naît la culpabilité, cette culpabilité qui tache, qui touche, qui limite toutes les actions de la vie de l’homme.

 

Il y a tes sourcils qui froncent, y’a tes yeux qui se rétrécissent, je constate que je suis en train de toucher aussi un très gros problème chez toi ; car vois-tu je t’ai expliqué jusqu’à maintenant que cette deuxième loi énergétique manipule le monde par le fait de la reconnaissance, c’est à dire l’intégration émotionnellement à une famille, … mais quand on parle de famille, il ne faut pas seulement envisager le père et la mère, ni la famille plus large du grand-père, des oncles et de l’ensemble des parents, … il faut aussi envisager le groupe, la société etc.…. et c’est sur cette deuxième loi énergétique que s’appuie tous les racoleurs du monde spirituel…« viens chez nous, tu y seras très bien, on va t’assister… nous sommes une famille unie !!! ».

Sauf que, comme je vais te l’expliquer plus tard, c’est toi en final qui va travailler pour « la Famille », travailler pour le maintien de son existence, alors qu’au départ, si toi tu y es allée, c’est pour qu’elle t’assiste... et très curieusement, il y a le processus inverse et c’est toi qui va donner ta vie pour l’assister, elle.

 

Alors cette notion de reconnaissance est primordiale parce qu’à partir du moment, où l'on t’a dit « je ne te reconnais plus, va t’en ! tu n’es pas de chez nous, tu n’es pas de notre famille », il y a une immense culpabilité qui s’installe à l’intérieur de toi.

 

Alors comment naît cette culpabilité ?

 

Elle naît tout simplement parce que le flux de la Dignité est là, pour aimer, est là pour donner, est là pour assister, pour participer …. et tout d’un coup, il y a quelqu’un dans le monde du flux de la jouissance qui dit : « je ne te reconnais plus, tu n’es pas de chez nous » …. donc que tu ne participes pas et c’est une douleur énorme qui s’installe à l’intérieur du corps et du cœur, parce qu’on ne peut pas supporter que le monde ne nous aime pas, …. puisqu’on est là pour l’aimer, on est là pour lui amener du bonheur,….. et tout d’un coup, c’est autre chose qui se passe.

 

Et tu vois, la culpabilité c’est toi qui te la crées, ce n’est pas l’autre qui te la crée. L’autre ne fait qu’utiliser le mécanisme que tu as mis à l’intérieur de toi, par cette connexion perverse entre l’amour du flux de la Dignité et cette reconnaissance du flux de la jouissance.

 

C’est pour cela que travailler sur la culpabilité est un opération sans fin. On demande à l’autre de ne pas venir nous culpabiliser, … mais pourquoi ne le ferait-il pas ?

… Puisque c’est vous-même qui avait constitué l’outil à l’intérieur de vous, pour être culpabilisable. Le point de départ de cette culpabilité, c’est vous, c’est cette connexion entre le flux de la Dignité et le flux de la jouissance.

 

Donc vois-tu, tu ne peux pas mettre fin à la culpabilité par quelques méthodes que ce soit, sans avoir rompu ce lien entre le flux de la Dignité et le flux de la jouissance, et le moyen le plus sûr, le maillon le plus fragile pour détruire cette chaine perverse, ce nœud coulant qui t’étrangle, c’est la reconnaissance, parce que tu ne peux pas détruire ton amour-participation à la vie, ou alors tu vas te rétrécir et devenir sec, amer.

 

Tu es là pour participer, alors participe, donne toi au monde, roule toi avec lui …. mais en revanche, en restant dans cette Présence, en restant dans cette attention à l’évènement, tu peux percevoir les choses telles qu’elles sont et tu ne dois pas te laisser attraper par le phénomène de la reconnaissance, et je dis bien, de la reconnaissance en positif, comme de la reconnaissance en négatif. On ressent très mal le rejet de l’autre….. mais c’est exactement le même mécanisme qui entraîne l’attraction, et comprend que cette association de attraction/répulsion est exactement le même ressort. Lorsque tu perçois cela avec ton corps et ton esprit, tu n’es plus ni attiré, ni rejeté par les choses. Tu pratiques selon les modalités de ta conscience, de ta perception telle qu’elle est, et tu ne t’occupes plus si les autres grondent ou applaudissent.

 

Alors lorsque la culpabilité surviendra, regarde-la aussi avec beaucoup d’humour et de détente, car ce n’est pas l’autre qui te culpabilise, c’est toi-même qui a mis à l’intérieur de toi ce système pervers, et tant qu’il n’y aura pas dissociation entre le flux de la jouissance et le flux de la Dignité, il y aura toujours la culpabilisation…. toujours !

 

… Parce que tu ne te culpabiliseras pas automatiquement par rapport à l’autre. … tout ce qui est dit pour les autres est aussi à l’intérieur de toi, et tu te culpabiliseras donc par rapport à toi-même, et tu te culpabiliseras aussi par rapport au flux de la Dignité en estimant que tu ne le mets pas suffisamment en action, que tu n’es pas suffisamment soumise à Sa dimension, … donc cette culpabilisation t’accompagnera constamment, c’est comme une douleur qui revient de manière répétitive.

 

Alors accepte de vivre avec pour l’instant, regarde-la avec humour, laisse-la agir à sa convenance, suis ses mouvements comme tu suis la vague qui passe sur un rocher, mais ne te préoccupe pas, surtout ne te préoccupes pas, je dis bien, ne te préoccupes pas, parce que c’est là où intervient la troisième loi énergétique et la dernière, ce dont je vais t’entretenir maintenant.

 

……………………….

 

La troisième loi énergétique

 

La troisième loi énergétique, et la dernière, liée à la séparation initiale, est ce qu’on appelle la Pénétration par intérêt. On peut aussi l’appeler la Pénétration par préoccupation.

 

Le système est simple, si une personne A se préoccupe d’une personne B, la personne B a possibilité d’accéder à l’ordinateur énergétique de A et de venir y déposer un quantum d’énergie. C’est une véritable pénétration de B sur A. Une fois que cette pénétration est faite, A n’est pas tout seul à l’intérieur de lui-même, à l’intérieur du regard qu’il a sur le monde. Il y a A, c'est-à-dire, ce qu’on pourrait appeler « lui » et il y a une partie de B, et c’est ce mélange et cet équilibre entre les deux qui va faire le nouveau regard de A sur le monde.

 

C’est un processus excessivement pervers et dangereux, puisqu’en définitive, quand chacun crie MOI, Moi, moi et moi, s’installant comme une entité ferme, un centre de l’espace et un centre du monde, en définitive, il n’est que le produit de l’ensemble des pénétrations qui s’exercent sur lui par l’intérêt qu’il a sur les choses.

 

Je vais prendre un exemple précis : c’est la pénétration sexuelle. Lorsqu’il y a un rapport sexuel entre deux individus, il y a un échange énergétique important. L’énergie de chacun se maintient en l’autre un minimum de trois semaines. Lorsque la relation sexuelle a été très forte, en positif ou en négatif, le maintien peut être de six mois … mais pour une relation « ordinaire » il dure deux mois. Cela veut dire qu’après un acte sexuel, minimum pendant trois semaines et en moyenne pendant deux mois, on n’est plus seul à regarder le monde, on n’est plus seul à apprécier les choses. Il y a soi, plus une partie de l’autre en nous et c’est le tout qui fonctionne.

 

Tu comprends pourquoi on a dit « le lit est l’inévitable lieu pour régler les derniers conflits dans un couple qui n’arrive plus à se parler », parce qu’après la relation sexuelle, l’écart qui se trouvait entre eux se trouve amoindri … et si on répète cette pénétration d’une manière régulière , cet écart devient de plus en plus réduit, … et donc l’opposition fondamentale qui existerait normalement et réellement entre les deux individus, se trouve continuellement amoindrie par cette répétition.

 

Ainsi celui qui a un débordement sexuel très important, c'est-à-dire des accouplements multiples avec des gens multiples a de nombreux êtres énergétiques à l’intérieur de lui et à un moment donné, il ne sait plus qui il est « lui »; et c’est le début de grandes perturbations psychologiques et mentales.

 

Voilà comment fonctionne le système de la pénétration et donc lorsque quelqu’un veut réduire l’écart avec quelqu’un d’autre, le manipuler, s’introduire à l’intérieur de son système, il va faire en sorte que l’autre se préoccupe de lui.

 

Alors c’est le dragage !!!!!….. faire en sorte que l’autre se préoccupe de nous ….. on utilisera la souplesse, la gentillesse ou au contraire, en allant l’embêter ou en se cassant une jambe, en créant un problème …. c’est beaucoup plus facile, comme je te le disais l’autre jour, d’obtenir l’échange avec quelqu’un en l’embêtant plutôt qu’en l’accompagnant.

 

Au niveau de la pénétration et de cette troisième loi énergétique, c’est exactement le même processus. Celui qui veut manipuler l’autre, qui veut obtenir toujours quelque chose de l’autre et pouvoir ainsi rentrer dans son ordinateur électronique, va faire en sorte d’être toujours un objet de préoccupation, toujours un objet d’intérêt….. et ainsi l’échange énergétique se fait continuellement et il pourra se nourrir et il pourra pénétrer en l’autre et il pourra entièrement jouer à travers la manipulation énergétique.

 

Cela, il faut que tu en fasses l’expérience, la constatation physique à travers des exercices très précis ; par exemple lorsque tu reçois un appel téléphonique, comment tu es avant et après, …. quand tu as un rapport sexuel, comment tu es avant et après, ….. pour comprendre tout le mécanisme de l’échange énergétique qui s’installe par cette pénétration par intérêt, et lorsque tu auras parfaitement perçu ce processus, c’est que tu comprendras l’importance des choix d’intérêt que tu vas faire.

 

C’est pour cela que tout à l’heure je te disais, lorsqu’arrive la culpabilisation, quand arrive la culpabilité ne t’en préoccupe pas. Tu ne peux rien y faire, elle est liée directement à cette association, à cet accouplement qui s’est installé entre le flux de la jouissance et le flux de la Dignité. Elle sera toujours là, tant que tu n’auras pas réglé cette liaison.

 

….. alors ne t’en préoccupe pas, parce que si tu t’en préoccupes, tu vas faire rentrer les quantums d’énergie de la culpabilité, encore plus sur ton ordinateur énergétique, sur ton ordinateur mental, et tu vas finir par être entièrement maîtrisée par cette pénétration et ainsi le cerveau et l’esprit devient comme un leitmotiv à toujours buter sur un même problème ou sur une même préoccupation.

 

Vois les familles où il y a un enfant très difficile, comment on vient toujours buter sur le problème, comment on arrive jamais à s’y soustraire ? Mais pourquoi est-il si difficile ? C’est parce qu’il connaît intuitivement cette troisième loi énergétique et il sait très bien que s’il n’est pas dérangeant avec ses parents il ne pourra pas obtenir le nourrissage qui l’intéresse et il ne pourra pas rentrer, pénétrer à l’intérieur d’eux.

 

Lorsque tu auras compris le phénomène sur toi, tu devras regarder d’une manière très précise comment toi, tu agis pour préoccuper les autres afin de rentrer dans leur propre ordinateur énergétique et faire en sorte que tu puisses vivre en eux, à travers leur mouvement à eux.

 

Parce que quand on parle de liberté et de libération, il ne faut pas seulement envisager la sienne, c'est-à-dire la liberté qu’on a par rapport aux autres, mais il faut aussi envisager la liberté que tu vas donner aux autres, la manière que tu vas pratiquer pour ne pas devenir une charge pour l’autre, pour ne pas devenir une préoccupation, pour ne pas devenir un intérêt qui va les mutiler, qui va les empêcher de vivre leur mouvement à eux.

 

Mais c’est surtout par l’échange sexuel qu’il y a une possibilité de percevoir très nettement cette pénétration et cette modification de la chimie interne, parce que l’homme, dans son orgueil, croit qu’il fonctionne qu’avec seulement une partie ….. il dit « moi, c’est moi ! ; les autres, c’est les autres ! » …. mais ce n’est pas vrai! Les autres pénètrent continuellement dans l’ordinateur mental et énergétique de chacun, et c’est avec le tout qu’on fonctionne, je dis bien, c’est avec le tout qu’on fonctionne.

 

Lorsqu’on a bien perçu tout cela sur le plan physique, on commence à devenir un véritable écologiste.

Avant on n’est qu’un baratineur en théorie… parce qu’à ce moment là, tu vas commencer à regarder chaque élément par rapport au tout, parce que c’est le tout qui va fonctionner et le tout c’est l’association de tous les éléments qui ont pénétré à l'intérieur de ton système énergétique, et cela, pas seulement dans cette vie-là mais dans toutes les vies qu’il y a eu avant. Et comment vas-tu pouvoir te libérer de toutes ces surcharges qui se sont installées de vie en vie ?

 

Alors là, c’est tout simple, il y a une chance extraordinaire dans le circuit énergétique. Le corps émotionnel qui a enregistré l’ensemble des émotions et sensations de tes vies de maintenant comme de tes vies d’avant, ne connaît pas le temps. C’est une énorme chance, parce qu’il va reconduire dans le temps présent, l’ensemble des mécanismes qui sont déjà intervenus et qui ont déjà été vécus dans le passé, dans ce passé de cette vie, mais aussi dans le passé de ces autres vies. Par l’attention extraordinaire à l’événement, par cette Présence, par cet humour dont je te parlais précédemment, et bien tu vas pouvoir régler définitivement le problème.

Si par ton action présente, tu fais en sorte qu’il n’y a pas de nouveau reconduction d’un système émotionnel et de la sensation, alors tout se détruit de lui-même, tout le circuit qui se trouvait engagé avec le fait qui est produit à un moment donné, se trouve effacé, complètement effacé.

 

C’est ainsi que rapidement, tu peux mettre à mal et arriver jusqu’à épuisement du système karmique et c’est ainsi que chaque chose peut survenir et se libérer sans objet, je dis bien peut survenir et se libérer sans objet. Si tu vis le fait pour le fait, et non en tant que fait émotionnel, alors il n’y a aucune difficulté, il n’y a ni bien, ni mal, il y a l’action parfaitement juste, l’action qui est vraie, et il n’y a rien qui s’installe à ce moment là sur le plan de l’enregistrement émotionnel…

 

Et en surplus, tout ce qui s'était installé sur ce circuit se trouve entièrement effacé, je dis bien entièrement, et tout d'un coup, c'est un apport énergétique considérable, une libération de toutes ces forces qui se trouvent bloquées derrière ce barrage des émotions.

 

Parce que qu'est-ce qui t'empêche d'agir ? Est-ce que c'est le fait ou est-ce que c'est l'émotion ? Regarde bien, c'est toujours le système de l'émotion, toujours ! …………..

 

Mais comprends bien que toutes ces lois énergétiques, ces trois lois, fonctionnent dans les deux sens, c'est à dire dans le flux de la Dignité comme dans le flux de la jouissance, bien qu'elles soient entièrement nées du fait de la création du flux de la jouissance …. puisqu'auparavant, il n'y avait que le mouvement harmonieux et spontané avec l'univers ; il n'empêche qu'il y a dedans la grandeur de l'homme, c'est à dire, sa volonté d'action. Aussi cette troisième loi énergétique fonctionne aussi par intérêt pour ce qui est bien, pour ce qui est juste.

 

Tu comprends, ce que je t'expliquais l'autre jour ? …. s'il y a ce sourire sur tes lèvres, et cette gaieté dans tes yeux, et c'est manifeste, tu as un élargissement de la poitrine, tu as une respiration plus ample déjà, c'est parce que je me préoccupe de toi, donc il y a une partie de moi qui rentre en toi, et la dynamisation que tu fais de cette partie de moi à travers cet alignement exact de la Présence et de l'humour, fait qu'il y a gonflement, qu'il y a accélération de ton processus énergétique …. et c'est ainsi que tu peux te modifier rapidement, puisque tu vas bénéficier et tu bénéficies de mon apport énergétique …. et que toi, de ton côté, tu le valorises, tu le fais gonfler tu le dynamises ….. tu comprends !

 

Ces trois lois, tu ne peux pas aller contre, elles sont là, je dis bien, elles sont là !

 

Tu ne peux pas t'empêcher de vivre pour ne pas les mettre en action. De toute manière, même en t'empêchant de vivre, tu les mets en action, puisqu'on est toujours entrain de faire quelque chose, en négatif ou en positif, en action ou en immobilité, … être immobile c'est aussi faire quelque chose ; … ne rien faire, c'est aussi faire quelque chose.

 

Alors lance-toi complètement dans l'action, coule-toi dans cette mer de la vie, nage, apprends à nager vigoureusement et fais très attention à tes préoccupations, tu comprends. Fais très attention à tes préoccupations!

 

Puisque c'est la préoccupation, qui va faire la pénétration, et bien, fais très attention par quoi et par qui tu vas te faire pénétrer.

 

………. à suivre…………  

 

 

 ********************