L’Essence

 

 

Entrent réellement dans le Cercle Externe ceux qui ont un manque fondamental qu’ils veulent comprendre afin de trouver une solution à cette souffrance. C’est ainsi que le Cercle Externe fournit les connaissances sur l’organisation de l’Univers… et nous sommes l’Univers dans chacune des cellules de notre corps !

 

Hors ce manque fondamental, les informations recueillies resteront sur la frange externe de ce Cercle et il n’y aura pas de modifications sensibles de la Conscience et encore moins du corps et de sa sensibilité à décoder les faits de la vie ordinaire…

 

Tout sera alors « dans la tête » !... Comme cela est le plus souvent et cela fera quelques orgueilleux de plus très prétentieux de leurs nouvelles connaissances… qu’ils pourront enseigner aux autres !

 

Pour le vrai chercheur dans le Cercle Externe, il y aura l’évidence de plus en plus nette que l’orgueil contrôle l’ouverture de la Conscience et la dirige.

 

Alors qu’est-ce-que c’est l’orgueil ?

 

C’est regarder, apprécier, juger, décider à partir d’un Principe de base que l’on considère comme juste et qui servira de support à toutes les analyses. Ce principe devient le « centre de son Univers » et tout tourne autour et revient à lui.

 

Il ressent tout en termes de bien-être ou de mal-être pour lui… Il donne son jugement en fonction de cela.

 

Mais il y a le développement progressif d’une Conscience qui permet de voir, comprendre, sentir, deviner qu’il existe une « autre manière » de toucher les faits de la vie. Cette Conscience ouvre la porte à tout ce qui pourrait être « autre » car il y a nécessité d’amener du sang nouveau et neuf dans le système énergétique qui tourne en rond et se mord la queue au point que la douleur est là.

 

Ce sont donc ceux qui auront développé cette Conscience qui se trouve en chacun, ce que certains appellent « l’Intelligence de Dieu », qui entreront dans les possibilités de connaissances liées au Cercle Interne et bénéficieront de ses Pouvoirs de Transformation.

 

Mais vont-ils rester sur la frange externe de ce Cercle ou entrer vraiment dedans avec sincérité ?

 

La « sincérité » est la volonté de regarder en face tout ce qui fait opposition à son épanouissement selon l’Intelligence de la Création (que l’on peut connaître en détail et vérifier par l’ouverture des mémoires)… sans peur, sans fuite… et trouver des solutions pour sa vie ordinaire.

 

Et cette opposition majeure est connectée avec l’orgueil… qui est une manière de vouloir exister d’une certaine façon très personnelle… et le tout relié aux repères émotionnels des rêves organisés par le Treillis dans l’être à travers la structure énergétique prise lors de sa naissance.

 

La force des émotions liées aux rêves perturbés et compromis est si dérangeante pour le corps et l’esprit que beaucoup vont fuir devant l’importance de la modification à mettre en place dans leur vie ordinaire. Ils vont seulement tenter de trouver une solution d’arrangement qu’ils nommeront « Ma voie correcte ». Ce ne sera qu’une modification de la perturbation initiale en une autre perturbation plus cachée… mais le tout restera dans la Dimension de l’action du Treillis… et comme le disait un jour quelqu’un : « Et le Diable en rit encore ! »

 

En d’autres termes, c’est tout simplement mettre à la porte de sa maison les informations et les connaissances issues des ouvertures des mémoires et de la Vue de cette nouvelle Conscience développée, au motif d’un dérangement trop profond de sa vie ordinaire.

 

On accepte alors les choses telles qu’elles sont et on ne cherche pas une modification fondamentale afin de les organiser selon l’Ordre de la Création. C’est sa propre création que l’on défend car, au fond, celle-là, on l’aime bien et on en a l’habitude… même de ses souffrances !…

 

Et comme autour de nous chacun fait de la même manière, pourquoi jouer à l’original qui va en plus recevoir les coups de bâton des autres mécontents de la perturbation qu’on leur occasionne du fait tout simplement de ne pas exister comme eux.

 

Alors, pour entrer dans le Cercle Interne et pas seulement rester dans la frange extérieure qui ne fournit que des infos qui ne changeront pas la Conscience et les réflexes du corps, il faut plus que du courage… Il faut de l’enthousiasme !

C’est cet enthousiasme dont j’ai parlé dans « la Vraie Vie ».

 

Alors, même si tu as déjà pris connaissance de ces enseignements donnés à Inge, relis-les… Mais laisse de côté tes « références de principe » et tout ce que tu crois avoir compris de la vie.

Tente d’entrer dedans sans le jugement, l’appréciation… Laisse-les pénétrer en toi !

Lis avec l’enthousiasme de celui qui découvre un territoire nouveau qui le passionne.

 

 

Mais je te donne une dernière info car elle n’est perceptible que lorsque l’Etat d’Etre est dans la possibilité de recevoir les Enseignements Secrets.

 

Aussi je voudrais te faire gagner un peu de temps… histoire que les bœufs deviennent peut être taureaux.

 

L’info est celle-ci :

L’orgueil n’est pas le seul obstacle principal dans le déploiement de la Conscience. Il est aidé, pour restreindre le champ d’action de la Conscience, par les sensations.

 

Quand on ouvre plus l’éventail de sa Conscience, la perception des sensations dans ce nouvel espace en périphérie ne donne pas une clarté nette comme on l’a mise en place et aimée lorsque l’on focalise sur les sujets biens connus.

 

Le cerveau, du fait de son éducation liée à la recherche de certitude, va prendre ces nouvelles « faibles perceptions » comme des éléments négligeables, sans intérêt et ne cherchera pas à approfondir la vision. Il renforcera donc l’orgueil dans son exclusif intérêt à s’occuper de ce qu’il connaît bien et aime.

Donc il faut s’entraîner à développer ces nouvelles « faibles perceptions », et bien sûr, le faire sans prendre avec soi tous les repères anciens qui ne sont que des boulets immobilisateurs.

 

Cela ne peut se faire que par des personnes vraiment

intéressées, passionnées par le nouveau, le sang frais…

en fait tout ces gens qui en ont assez de l’ancienne ritournelle

qui les ramène toujours au même point.

 

Un exemple ?

Alors ne perdons pas de temps et prenons-en un qui remue la couenne !

Lorsque l’on prend connaissance des modalités d’action du cerveau reptilien avec ses cinq sécurités, on prend conscience que l’une d’elles est l’élan à la continuation par la procréation.

Ensuite, lorsque l’on ouvre ses mémoires, simplement les « ordinaires », et que l’on constate que l’on a déjà eu des centaines d’enfants dans les vies antérieures…

…. Alors peut-être on peut se poser la question et se dire qu’on pourrait « faire autre chose » dans cette vie-là que de reprendre la vielle ritournelle mille fois redite.

En d’autres termes, peut-être que l’on pourrait utiliser cette vie-là, qui est comme un clin d’œil, à aller dans un autre intérêt et utiliser sa force de vie « autrement »… Par exemple, comment se sortir de ses réflexes conditionnés...

Mais cela va s’opposer à toutes les attirances du corps et des émotions… d’autant plus que la vieille ritournelle est soutenue et validée par les systèmes culturels ordinaires.

Alors on en revient toujours à la même interrogation : quelles sont les possibilités de chacun de regarder en face le choc de ses émotions et réflexes… et ne pas sauter dessus comme « des évidences ».

Si tu lis ces lignes et es attiré par les Enseignements de la Voie Directe, tu dois être un de ceux-là.

Donc fais bien attention à ces infos périphériques lorsque s’ouvre un peu plus l’éventail de ta Conscience.

 

Ta liberté est là, dedans !

 

Maintenant je te laisse à ta lecture.

 

 

****************