L’attitude juste.

 

 

Tu peux t’engager dans la relaxation d’autant plus à l’aise et libre que tu es consciente que tout ce qui se passe maintenant est de l’ordre de l’unique, de l’ordre de la rareté.

 

Il y a toujours espérance que certains hommes vont se reprendre et chercher à modifier le bateau qui coule. Alors il ne faudrait pas que manque un des chaînons de la Connaissance Primordiale pour accéder à la Libération totale.

 

C’est ce que nous allons faire.

Nous allons remettre en état, nous allons réactiver très exactement un des chaînons dans la Connaissance Primordiale, dans les modalités de passage entre le Cercle Interne et le Cercle Secret.

 

Sois très consciente de ça.

Nous sommes en train de mettre la cerise sur le gâteau au chocolat, mais tout compte fait, le plateau qui tient le gâteau est déjà si instable que, est-ce que la cerise pourra être vue, perçue, consommée un jour ?

 

Si l’humanité arrive jusque là, elle aura besoin de ce chaînon, mais est-ce qu’elle va arriver jusque là ? Ce n’est pas du tout certain.

Certains hommes, oui.

Mais je ne crois pas l’humanité… Elle est trop engagée dans un autre processus d’attention et de devenir. Il faudrait un véritable cataclysme pour provoquer un retournement, une révolution de la conscience collective et changer les habitudes de comportement que tout le monde trouve normales et naturelles.

Elle est en train de chercher d’autres « voies » pour se tirer du merdier dans lequel elle sait baigner. On ne peut qu’espérer pour elle qu’elle trouvera une solution qu’elle semble attendre soit d’une aide extérieure comme le New Age ou de la Science… donc un processus de libération qui est l’opposé de la Voie Directe qui est de chercher le Libérateur à l’intérieur de soi… et aussi le Responsable à l’intérieur de soi.

 

Déjà sur le Cercle Externe de la connaissance, c’est affaire de gens courageux qui veulent bien regarder les choses en face, tout simplement.

La majorité du monde a une facilité d’édulcorer continuellement le côté révolutionnaire, c’est-à-dire le côté transformateur de chaque événement…comment il y a une facilité à vider toujours une idée de sa force, toujours un mouvement de son essence, pour ne retenir qu’un petit détail, l’emplacement d’une virgule… et puis ensuite continuer en système de théorie, aller sur le bas-côté de la route lorsque le « fait » n’a plus de consistance et de sens profond.

 

Donc déjà sur le Cercle Externe, il y a peu de gens qui veulent bien garder le contenu révolutionnaire de chaque système d’émotion, de chaque impression, de chaque perception.

 

Voilà, déjà au départ, c’est très rare celui qui va rentrer dans la recherche fondamentale de lui-même et de sa relation au Monde…

Et pour ceux qui vont y rentrer, même pour ceux qui disent qu’ils vont aller au fond de la bouteille, c’est très rare qu’ils deviennent amoureux de leur Perfection Originelle, amoureux de leur Dignité Originelle.

 

Et c’est pourtant à ça que vise le Cercle Externe de la connaissance : rendre amoureux de sa Perfection, amoureux de sa Dignité, et constater que le moyen le plus précis et le plus déterminé pour mettre en forme cette Dignité et cette Perfection, c’est la connaissance de l’Ordre de l’Univers et s’y tenir dans sa vie ordinaire… Et ne plus courir derrière la satisfaction de ses rêves.

 

Et puis ensuite, pour celui qui est dans le Cercle Interne de la Connaissance, donc qui a passé le premier mouvement et est rentré dans le monde de la dilution des objets organisant l’Univers… il va être confronté à l’orgueil et tout ce qu’il va percevoir va pouvoir autant l’augmenter que, au contraire, le diminuer.

 

L’augmentation momentanée de l’orgueil n’est pas une erreur : c’est un état, c’est un fait, c’est une réalité, car au départ il y a un émoi important devant la nouveauté des informations que l’on reçoit et l’élan premier est de les utiliser pour sa satisfaction personnelle … une manière de prendre le pouvoir sur les autres et de jouer au Maître… Celui qui sait !

 

Cela peut se développer grandement tant que l’on reste dans le Cercle Externe.

Mais dans le Cerce Interne, l’augmentation de l’orgueil est très aisément perçue par cette Présence, par cette force de l’attention.

 

Aussi cette perception va peut-être permettre à l’orgueil de se dégoûter de lui-même.

 

Là, il va percevoir qu’il est une petite merde.

Dans le Cercle Interne de la Connaissance, on perçoit qu’on est vraiment une petite merde, une petite crotte de chien habillée d’or et de brocart, prétentieuse d’elle et qui produit beaucoup d’odeurs et de bruits.

 

Donc il ne faut pas non plus avoir peur de son orgueil. Il ne faut pas être craintif. C’est l’attention, la force de l’attention, la force de cette Présence qui peut tout faire basculer.

 

Si on reste avec cette Présence et cette Lucidité, l’orgueil va s’auto-diluer par le dégoût qu’il aura de lui-même.

En revanche, si la Présence est perdue… et Elle est un fruit venant directement de la Création par amour exclusif pour Elle… tout est perdu pour l’Etre. Il devient un vrai démon dans son orgueil qu’il institue comme le centre de tous ses repères, d’autant plus facilement qu’il aura compris beaucoup de choses sur le fonctionnement de l’humain et de l’Univers et saura en parler savamment.

 

 

Continuons :

 

Aussi, sans peur, on va apprendre à se relaxer dans l’événement au lieu de se crisper. Dans cette relaxation, on va avoir une Conscience de plus en plus précise de cette attention qui regarde tout…

 

Regarder tout simplement.

 

Le mot regarder est juste.

Il va regarder sans juger et par cette relaxation on va avoir une Présence, une Conscience de plus en plus nette.

 

Alors je te répète que sans cette attitude du corps et de l’esprit, il est impossible de laisser entrer en soi la Force des Enseignements Secrets :

 

En fait, la radiation du mouvement informe cette attention sur ce qui est en train de se passer et te fournit des renseignements essentiels et uniques sur ce que tu es, sur ta chimie interne, sur la modalité de relation entre toi et les autres… sur ta manière de percevoir la vie et tes réflexes d’action.

 

Quand s’installe cette relaxation naturelle, et que tu constates que tu interviens de moins en moins sur l’objet et le sujet, tu te rends compte en même temps que tu es moins concernée directement par la forme du sujet qui se développe et ton émotionnel ne galope plus dans la campagne.

 

C’est son mouvement qui t’importe, c’est la caresse de ce mouvement… c’est l’attention sur ce que ce mouvement fait, produit, génère ou retourne sur lui-même qui t’intéresse.

 

C’est à partir du moment où tu as un intérêt colossal pour le mouvement que tu commences à te préparer à la relation tantrique avec la Création.

 

C’est la caresse, le mouvement ; on pourrait dire : le mouvement caressant, l’attention à la caresse… dont sont absentes la saisie et la brutalité.

Et là, quand tu es dans cet événement, car maintenant il s’agit d’un événement toujours en circulation,

 

le sujet n’a plus d’importance.

  

Ça veut dire que tu n’es plus capturée par le sujet, que tu n’es plus touchée par lui. Il n’y a plus l’orgueil à vouloir posséder. « Qui » possède l’objet en mouvement n’a aucune importance.

 

C’est le mouvement seul qui te passionne, qui t’intéresse et il existera quel que soit le propriétaire de l’objet.

 

Ce mouvement, c’est toujours de la gaieté, c’est de la joie naturelle, puisque la joie n’est pas un flux énergétique qui existe, c’est le Fruit du mouvement de la Dignité.

Alors tu perçois quelque chose de magnifique : lorsque l’orgueil se dilue complètement, qu’est-ce qui coule dans les veines ? Quel est ce sang qui coule dans les veines ?

 

Eh bien, c’est l’humilité, tout simplement.

 

L’humilité est le fruit final du mouvement du Cercle Interne, j’ai dit du mouvement.

 

Tu vois, jusqu’à maintenant, on pouvait percevoir chaque cercle comme relativement fixe.

Maintenant, je te parle d’un mouvement !

Chaque cercle est un mouvement. Il n’y a jamais rien qui est fixé.

 

Mais lorsque la Conscience est encore dans le Cercle Externe on croit que tout est fixe.

Cette fixité est perdue dans le Cercle Interne.

 

Lorsque tu es tombée amoureuse du mouvement, réellement amoureuse, on ne parle même plus de ton Plan de Vie : c’est dépassé.

Ton Plan de Vie se met en action automatiquement ; tu n’as plus besoin d’y faire attention, de t’en préoccuper. Tu n’as plus besoin d’être tendue, tu n’as plus besoin de faire preuve de ta volonté pour maintenir l’alignement, pour maintenir le cap de ton Plan de Vie, pour maintenir en bon état tes outils énergétiques.

 

Là, il y a une relaxation magnifique parce que tu n’es plus concernée directement par le sujet qui se développe.

 

Donc tu n’es plus orgueilleuse par rapport à la possession du sujet parce que tu es émerveillée du mouvement fabriqué et occasionné par l’objet.

 

Lorsque tu as perdu l’intérêt pour l’objet en soi, tu constates que tu ne perçois plus que la Nature de l’objet et cette Nature, c’est toujours celle de la Création, c’est toujours celle de la Perfection Originelle.

 

Quelque chose se crée spontanément en réponse à une cause qui fait une action et cela crée normalement un objet ; mais cela ne crée un objet que dans la mesure où tu arrêtes le mouvement.

 

En revanche, si tu es dans le mouvement, tout va se libérer sans objet, sans une création. Donc tu ne reconstitues pas une cause qui va régénérer le système.

 

Lorsque ce mouvement capte tout ton intérêt et toute ton attention, tu peux rentrer dans la connaissance tantrique, qui est la perception de l’Univers par le mouvement et la caresse,

 

 

Alors, qu’est-ce que c’est le tantrisme en plus de détails,

qu’est-ce que c’est que le tantrisme comme modalité de passage entre le Cercle Interne et le Cercle Secret ?

 

Le tantrisme est essentiellement la pénétration. Le tantrisme est une modalité et un art, le plus fin et le plus subtil, de l’organisation de la pénétration, afin de pouvoir faire grandir l’Homme, de pouvoir le faire accéder le plus rapidement possible et le plus intimement possible à la Force de la Création initiale, à la Nature Originelle, à sa Perfection Originelle.

 

L’esprit raisonné, ce petit flux de la jouissance, tout ce qui a fabriqué l’organisation de l’Univers, a dans la tête que le tantrisme c’est une manière plus ou moins agréable et plus ou moins subtile d’aller se toucher entre un homme et une femme, et se créer des sensations et des émotions.

 

En Energie Fondamentale, le tantrisme, est une pénétration absolue. Je dis bien, c’est une pénétration absolue.

 

C’est le Ciel qui rentre à l’intérieur de toi

et qui fait éclater tout le système de référence du flux de la jouissance,

 

C’est vrai que physiquement il se passe énormément de sensations, mais ce n’est que la frisette sur la mer qui témoigne qu’il y a une vague de fond fantastique.

 

Alors le silence s’installe ou plus exactement la bruyance cesse, cette bruyance du flux de la jouissance, cette bruyance des émotions, des sensations, cette bruyance de l’intelligence raisonnée qui est toujours en train de faire un monologue sur elle-même. Quel bruit dans la tête et le corps !

 

Quand tout d’un coup, cette vague de fond est là, soulève toutes les vibrations du corps et de l’esprit, c’est-à-dire se sert de tout le corps et de tout l’esprit, tout se tait au niveau du flux de la jouissance.

 

Ce qui se passe est vraiment trop fort pour lui !

 

Tu n’es alors plus jamais craintive et désespérée dans les nuits solitaires ; tu n’as plus le doute de la présence de la Force de la Création en toi. Tu n’as plus peur de défier tous les démons et de détruire leurs idoles.

 

Et quand je dis que tu n’as pas peur, c’est encore trop peu !

 

Ton élan naturel est de défier tous les démons, c’est-à-dire de savoir dire non à ce qui est non et de ne pas esquiver le problème…

 

… Et les idoles qu’est-ce que c’est ? Ce sont tous les objets énergétiques que le flux de la jouissance a créés pour se satisfaire lui-même.

 

Alors, au fil des événements de la vie, tu dis les choses telles qu’elles sont, tu témoignes de la Vérité et tu mets en évidence le mensonge.

 

Et le premier menteur que tu dévoiles, c’est toi !... Toi, avec tes attirances à tes rêves et à certaines sensations qui sont programmées par ta structure énergétique de base et qui te donnent le sentiment d’une réalité propre que tu dois défendre.

 

Etre pénétrée intégralement par la Force du Ciel,

de la Création, c’est cela.

 

 

*****************