Tan Tien secret

 

 

Nous allons travailler ensemble sur le Tan Tien secret et ses utilisations, c'est-à-dire l'utilisation de ses serpents.

 

Il faut toujours se souvenir à quoi sert le travail que nous faisons.

Qu'est-ce que la Voie Directe ?

Je pourrais toujours donner un commentaire différent à chaque fois, comme une porte différente pour entrer dans le château. Ce pourrait être intéressant de connaître quelles sont toutes les modalités pour y rentrer.

 

Aujourd'hui, je te dirai que la Voie Directe c'est comme un amoureux qui cherche partout son amoureuse, qui sait quelle est là mais n'arrive pas à la retrouver. Il la recherche partout dans tous les gestes de la vie, dans toutes les rencontres, dans tous les regards. Il la cherche dans tous les événements parce qu'il sait qu’elle est là et que cette Perfection qu'il cherche, que nous nommons Dignité, est partout puisqu'elle est la matière qui constitue Tout. D'une manière encore plus précise, elle est Celle qui constitue toute la matière.

 

À travers ces événements, on tente de retrouver cette Dignité, cette Perfection de cette matière qui a codé l'ensemble des particules qui constitue Tout. Donc, il ne faut pas seulement envisager qu'elle constitue chaque arbre, chaque autre, chaque humain, mais elle constitue chaque événement puisqu’un événement est cette matière en mouvement. Ce n'est pas parce que le mouvement n'est pas agréable ni digne, que cette matière n'existe pas. Ce sont les aspirations absolues à cette rencontre, c'est cette attention en mouvement, c'est cette action attentive.

En définitive, c'est un geste de vie pleinement conscient de ce qu'il cherche.

 

Cherchez. Ce mot est intéressant parce qu'au niveau reptilien on l'assimile à : « Tu cherches car tu n'as pas trouvé. Une fois que tu as trouvé, tu ne cherches plus ». Dans la réalité ce n'est pas vrai. Même quand tu es illuminé, pleinement illuminé, tu es toujours à chercher ce geste de vie pleinement conscient car le relatif et l'absolu se trouvent toujours mélangés. Ton espace est toujours encombré de toute cette indignité, de tout cet embarras des histoires continuelles que fait l'émotionnel et c'est pour ça que je parle de la foire émotionnelle. Une foire c’est beaucoup d'agitation, beaucoup de bruit, et une fois rentré chez toi le soir, tu t'aperçois que tu es fatigué. C'était plus ou moins amusant mais en fait ça a pris tout l'espace, toute la préoccupation. Et lorsque tu es dans une foire, tu n'es pas avec toi-même, tu es emporté par toute cette agitation qui remue dans tous les sens et qui attire ton attention dans un certain sens. Et ton énergie va là où est ton attention…

Alors, tu es toujours à la « recherche ». Et si tu as trouvé, tu recherches de nouveaux remèdes, du souffle nouveau pour ton amoureuse, pour mieux l’accompagner. Tu te préoccupes d’elle au milieu de toute cette foire cosmique.

 

J'étais parti pour te dire juste quelques mots et je vais beaucoup plus loin. Là, on est pleinement dans la relation de l'épouse et de l'époux. L'époux s'occupe en permanence de l'amoureuse. Ce n'est pas parce qu'il a cherché et qu'il a trouvé qu'il se met, maintenant, dans un fauteuil et ne fait plus rien. Non, il s'en occupe toujours encore plus ! Il souffle toujours sur elle. C'est comme une braise sur laquelle on souffle toujours pour qu'elle fasse un joli rayonnement, un joli feu. Le reptilien ne peut pas le comprendre car il cherche pour trouver et une fois trouvé, il archive. C'est classé. On passe autre chose.

Ce mouvement, cette action attentive est un geste de pleine conscience de ce qu'on est toujours en train de faire. Souffler sur cette braise si on l’a trouvée, sinon on est en train de la chercher, est une action merveilleuse qui remplit le cœur. Là on est réellement dans une dimension tantrique. C'est l'art de la pénétration, de l'accouplement, l'art de l'intérêt exclusif.

 

Lorsque je te parle du Tan Tien secret, c'est de ça que je te parle. Je te parle de cet intérêt exclusif. Ce TT est la force la plus puissante, la plus profonde de la Terre. C'est la condensation, la concentration de la Terre, de sa puissance, de sa mobilité d'action.

 

 

Ma question est : que veux-tu en faire ?... du Tan Tien secret et de ses serpents ?

L'utiliser c'est affiner toujours, toujours, son outil de recherche. Affiner son corps pour que ce corps soit un outil de recherche de plus en plus performant pour, ensuite, affiner l'aide que l'on peut apporter aux autres. Les autres font, aussi, partie de notre espace. Plus tard, cette aide, cet affinage te permet d'aller vers les accouplements avec ces forces de l'univers. Ensuite, tu peux travailler au nourrissage de la terre.

 

Dans chacune de ces utilisations, nous allons regarder cela avec beaucoup d'attention. Nous regarderons toujours quel est ce geste en pleine conscience qui permet cela.

 

 

 

****************

 

 

 

Tan Tien secret

 

 

1. Présentation

 

Si tu veux seulement jouer avec la vie et trouver un emplacement un peu plus confortable que celui que tu as, le Tan Tien « habituel » que tout le monde connait est tout à fait suffisant.

En revanche, si tu veux te libérer définitivement de cette toile d'araignée dans laquelle tu t’englues, tu as besoin d'une force exceptionnelle. Celle-là, tu la trouveras dans un autre Tan Tien que l’on appelle « secret ». Le précédent, que tu as déjà utilisé est nommé « apparent ». C’est le plus évident, c’est la façade qui cache la force « réelle ».

 

Qu'est-ce que cette force du Tan Tien secret ?

C'est la condensation la plus puissante du Ciel que tu as à l'intérieur de toi. C'est la force super condensée par le Ciel. Ce qui est merveilleux, c'est de percevoir que le plus condensé de la puissance de la Terre est du Ciel. Quand tu sais utiliser ce Ciel super condensé à l'intérieur de ton corps, tu vas faire une explosion fantastique dans cette toile d’araignée. C’est le Ciel qui se met en explosion, c'est un orage de montagne fantastique.

 

Aborde donc bien le Tan Tien secret en tant que Ciel super condensé. Là, je t'assure que tu percevras un donner-recevoir colossal. Ce que tu vas donner, te sera rendu au centuple !

 

2. Réveil

 

Il faut réveiller le Tan Tien secret, en prendre conscience, le remettre en activation. Ce n’est pas rien et ça mérite un commentaire particulier. La manière de le réveiller détermine déjà ton fonctionnement avec la création et avec ta vie.

Dans la Voie Directe, c'est toujours clair, c'est la détente et la souplesse qui prime. C'est de la délicatesse, ce n'est pas de la force.

Les moyens utilisés déterminent tout de suite ta relation à l'espace, à la vie. Ils fixent les modalités de ta rencontre amoureuse avec la vie. Je dirais même qu’ils déterminent le type d'amour que tu veux, et son profil. Alors, ne fais pas n'importe quoi, s'il te plaît.

 

Tu ne sais pas où se situe le Tan Tien secret. Mais, déjà, tu connais la boucle et tu es bien rodé avec les premiers hommes de bronze. Lorsque tu fais la boucle, il y a une résistance lorsque l'énergie doit passer à travers le sacrum. Il y a comme un petit trou, un petit passage où il faut forcer. Tu t'en rends compte, également, lorsque tu travailles l'énergie sexuelle froide.

Donc tu connais déjà physiquement le passage. C’est dans cette zone qu'il y a la réserve énergétique qu’est le Tan Tien secret.

Tu portes ta conscience sur cette petite balle de ping-pong de ton TT apparent. Plus c’est condensé, mieux c'est. Ne fais pas un effort d'imagination. Jamais d’effort d'imagination dans la Voie Directe. Tu prends les choses telles qu'elles sont. C’est petit : c’est petit, c’est grand : c’est grand.

Tu la fais tourner dans ton ventre pour avoir une plus grande intimité et augmenter la perception. Ta volonté et ta respiration doivent suffire pour faire tourner cette boule et tu peux t'aider de contractions musculaires.

Tu constitues le bol, en utilisant le Tan Tien apparent comme une balle de tennis que tu envoies sur un mur. Tu fais quelques coups sur les quatre repères de la ceinture, qui se dynamise très vite. Tu pousses globalement sur ton Tan Tien apparent en position centrale : la ceinture est bien forte.

Tu fais quelques respirations en orientant ton effort sur l'expiration qui est beaucoup plus longue et prolongée que l'inspiration. Se fait un drainage de tes pensées.

Pour le bol, c'est la même percussion. Tu envoies le Tan Tien apparent sur le périnée, comme une balle de tennis, en le fermant. Si tu n'es pas très sûr de cette fermeture, tu sers globalement les fesses. Ça chauffe !

Tu pousses globalement le Tan Tien apparent dans le ventre tout en gardant le périnée fermé. Le bol se constitue tout seul. La ceinture se prolonge vers le bas, comme un habillage du bassin, d'abord du ventre, des fesses et elle se ferme au périnée, et globalement sur tout ton système sexuel.

Tu as ton bol. Alors, tu fais la boucle. Tu montes globalement dans le dos et tu descends devant. Avec de l'habitude, ça se fait en un claquement de doigts.

 

Maintenant, tu portes attention à cette partie du sacrum où tu as toujours une difficulté à faire passer l'énergie. L'énergie se porte là où est l'attention. Donc ton énergie se mobilise à cet endroit et tu vas sentir une pression, une douleur, une présence. Prends ton temps, porte seulement attention. Tu as toujours ta respiration ample, naturelle, plus longue à l'inspiration.

Tu vas envoyer le Tan Tien apparent sur cette présence. Tu vas la toucher très doucement, avec l'expiration. Quatre fois. Stop !

Il faut bien contrôler. Il ne faut pas pousser. Il y a maintenant une présence bien nette. Respire tranquillement pour bien régulariser. Refais la boucle : aspiration globale dans le dos, expiration globale devant.

 

On va augmenter, maintenant, la pression. Tu recommences à lancer quatre fois, souplement et sans violence, la balle de tennis sur le sacrum. Stop.

Si avant les quatre lancés tu sens une douleur franche, tu arrêtes tout de suite. Ça veut dire que tu es en compression maximum de ce que tu peux contrôler maintenant. Aussi il faut bien connaître toute la pratique et le processus de la conduite de l'énergie avant de faire l’action. On va faire sortir un serpent d'énergie par une petite pression du Tan Tien apparent sur le Tan Tien secret. Le serpent va commencer à sortir par le haut, c'est-à-dire monter dans la colonne vertébrale.

 

Dès que la tête du serpent sort, on ne s'occupe plus de rien d'autre que d’elle. Comme si tu tenais un serpent par la tête et que tu le conduises, sans le lâcher, car il pourrait partir ou te mordre. Tu le montes dans le dos, avec ton attention, puis dans la nuque et à la fontanelle. Tu le montes le plus lentement possible parce qu'il voudrait aller très vite. Il faut que tu lui montres que c'est toi qui contrôles l'opération. Quand tu es à la fontanelle, de la même manière, tu le descends devant. En fait, tu lui fais faire le circuit de la boucle.

Tu le ramènes au Tan Tien apparent, dans ton ventre. C'est seulement lorsque la tête du serpent est rentrée dans le Tan Tien apparent que tu peux le lâcher. Mais surtout pas avant. Car il peut aller partout et peut créer des dommages physiques ou psychologiques énormes. On ne joue pas avec ça. Dès que le serpent est là, toute l'attention est sur lui et on ne fait plus rien sur le Tan Tien secret.

 

Je répète car c’est vraiment important !

Avec le Tan Tien apparent, tu presses sur le Tan Tien secret, tu maintiens avec l'expiration. Ça l’active. Et quand le serpent sort, tu lâches le Tan Tien apparent, tu ne t'en occupes plus. Tu prends le serpent, tu le laisses sortir et tu maîtrises sa tête pour le conduire vers le haut. Tu maîtrises bien. Le premier passage est extraordinaire car tu sens une force que tu ne connaissais pas. Mais tu maîtrises. Prends ton temps. Perçois bien le passage par la nuque, l'arrière de la tête, la fontanelle et tu descends devant.

Tu as la langue derrière les dents du haut ou contre le palais. Il faut faire la connexion des circuits d'énergie dans la bouche. Quand le serpent passe, tu le sens bien. Il peut y avoir production considérable de salive, voire même la langue qui tressaute. Tu ne lâches pas. Et tu l'amènes dans le ventre avec autant de respirations que tu veux. Tu ne fais pas de dissociation entre tes expirations et tes inspirations. Tu prends ton temps. Quand il est dans ton ventre, dans ton Tan Tien apparent, tu le lâches. Il rentre dedans et s'y dilue. C'est-à-dire que tu amènes la force du Tan Tien secret dans le Tan Tien apparent.

 

Si tu fais attention au Tan Tien apparent, tu t'aperçois qu'il est en train de changer de couleur. Il devient plus sombre parce que l'énergie, qui est sortie, est très sombre, presque noire. En fait elle est bleue nuit, très foncée.

Tu sens ta balle de ping-pong, dans le ventre, beaucoup plus forte, plus compacte.

Tu vas faire cela quatre fois. Maximum. Tu vas amener quatre serpents dans ton ventre.

 

Tu peux ensuite faire l'expérience d'envoyer ton Tan Tien apparent, enrichi par le Tan Tien secret, sur les quatre repères du ventre. Constate, c'est très fort ! Ce n'est plus une balle de tennis, c'est une balle métallique, qui percute la ceinture. C'est beaucoup plus fort, précis, décisif. Décisif. Il y a de la décision.

À ce niveau, tu peux constater que le Tan Tien apparent seul est comme un gros bébé joufflu, content de ses « areux areux » parce que tout le monde est content autour de lui.

Tandis que maintenant, il y a de la décision à l'action. C'est ça le Tan Tien secret. Normalement on ne devrait l'utiliser et mettre quelqu'un en relation avec le Tan Tien secret que lorsqu'il a démontré sa volonté d'action à la vie, démontré sa volonté de cesser d'être ce bébé joufflu qui fait « areu areu » devant et avec tous ses petits jeux émotionnels et tous les autres, qui rient autour de lui en le félicitant plus au moins de ses opérations.

 

Le Tan Tien secret, c'est la force de la Terre, la force la plus puissante, la plus condensée de la Terre qui va, enfin, maîtriser ce qui se passe en elle et sur elle. C'est une décision.

 

Ce n'est pas la peine d'aller au-delà de quatre serpents car si ça ne te fait pas un Tan Tien apparent fantastiquement fort, ça veut dire que tu n'as pas de pression dans le Tan Tien secret, que tu es en train de te faire du virtuel et de l'imaginaire, ou que tu as des fuites quelque part.

 

Voilà ce qu'est le réveil du Tan Tien secret.

Au début, pendant au moins une semaine, tu ne fais que ça : ce réveil tranquille pour être bien maître de cette opération pour qu'ensuite, au fur et à mesure, tu puisses aller plus vite, mais sans le chercher vraiment. Cependant, toute cette approche-là, très lente et méthodique ne doit plus exister après. Ce n'est que l'entraînement, qui te permet cette maîtrise. En plus, à force de faire sortir le serpent de cette manière si précise, lui, il sait ce que tu veux et un beau jour, il va faire exactement ce que tu veux sans que tu sois toujours obligé de le tenir par la tête. Mais au début, tu le tiens toujours. Tu ne rêves pas. Tu es là, dans l'action en pleine conscience. Tu es dans le mouvement attentif. Si tu vas penser, tout d'un coup à autre chose, s'il t'échappe, sur certains organes où tu pourrais avoir un petit problème, tel que le cœur par exemple, il te le fait disjoncter et tu fais un infarctus. On ne plaisante pas avec la force de la Terre. C'est du sérieux.

 

Tu termines toujours par la boucle. Tu régularises tout.