Homme de Bronze Secret

 

 

pratiques

 

 

Avec le Tan Tien apparent, tu mobilises ton Tan Tien secret :

- soit par petites pulsions du Tan Tien apparent sur le Tan Tien secret comme une balle de tennis envoyée sur un mur,

- soit par caresse circulaire dans le sens d'une aiguille d'une montre du Tan Tien apparent sur le Tan Tien secret, avec un toucher très fin,

- soit d'une manière encore plus puissante où tu presses le Tan Tien apparent sur le Tan Tien secret mettant le Tan Tien secret en surchauffe,

- soit encore avec la pastille de vitalité.

 

À ce niveau, tu connais très bien tous les mécanismes et les possibilités de mise en mobilisation du Tan Tien secret. Il peut y avoir une énorme chaleur au sacrum, une grande présence, voire même de la douleur. Prends tout ton temps.

Tu dynamises ainsi le Tan Tien secret jusqu'à ce que l'esprit ait véritablement l'impression d'être entré dans une autre dimension, rentré dans une autre cour. C'est une question d'espace. On doit percevoir que là, on est en train d'accéder à la limite d’un autre espace. Par la volonté tu laisses sortir un quantum d'énergie, un serpent par la partie basse du Tan Tien secret. Lorsqu’il sort, très lentement tu le laisses aller jusqu'à l'anus, seulement. Il y a un contrôle énorme. Mais à ce niveau-là tu contrôles magnifiquement le Tan Tien secret.

Quand le serpent arrive à l'anus, tu le fais tourner autour dans le sens des aiguilles d'une montre. En définitive, il arrive à l'anus sur le côté droit, il descend en dessous et remonte sur le côté gauche. Tu le fais tourner autour de l'anus, sur les quatre repères que tu sens très nettement : côté latéral droit, repère en dessous à la limite entre l'anus et du périnée, côté latéral gauche puis côté haut. Tu fais tourner doucement ce serpent, jusqu'à ce que tu sentes que la partie centrale de l'anus, le trou, s'est ouvert naturellement et est accueillant à cette dimension, à cette énergie. Tu fais rentrer le serpent dans l'anus et ce serpent remonte dans le Tan Tien secret. Tu vas voir que là, il va faire, aussi, un tour dans le sens des aiguilles d'une montre. Donc il va rentrer dans le Tan Tien secret par le côté gauche, allez au-dessus, tourner par le côté droit et redescendre dans l’anus. Le circuit circulaire autour de l’anus se refait, puis de nouveau retour au TT. Fais autant de boucles que tu veux, ça dépend de toi.

Tu fais ce parcours jusqu'à ce que la relation entre l'anus et le Tan Tien secret soit très puissante et que l'anus soit une extension naturelle du Tan Tien secret.

 

Quand ceci est fait tu ramènes le serpent dans le Tan Tien secret. Tu le mets en circulation dans le Tan Tien secret, c'est-à-dire que tu le fais tourner dans le sens des aiguilles d'une montre puis tu le laisses de nouveau se détendre. Il s'annule sur lui-même. Sa propre énergie se dilue dans lui-même. Puis tu arrêtes.

 

Tu t'aperçois qu'il y a quelque chose de très différent dans ton corps. Il y a une connexion très puissante du Tan Tien secret à l'anus.

Par des petites contractions anales tu peux arriver à mobiliser complètement le Tan Tien secret. Tu n'as plus besoin du Tan Tien apparent. Tu peux jouer beaucoup, latéralement, au niveau central parce que tu as cinq repères dans l'anus, comme pour la ceinture : le haut, les deux repères latéraux, le repère du dessous et aussi le centre.

Parfois, cette première étape peut être longue, parfois seulement la totalité de la séance...

On va continuer, dans le cadre d'une nouvelle séance.

Une fois que tu es assis, ce n'est pas le Tan Tien apparent que tu vas mobiliser, mais l'anus par de petites compressions, de petites pressions. C'est cette mobilisation anale qui va remettre en activité la totalité du Tan Tien secret. On n'a plus besoin du Tan Tien apparent. Tout se passe là, dans la relation directe avec le Tan Tien secret.

Alors, lorsque cette mobilisation est faite, avec une légère pression sur le Tan Tien secret, le serpent sort très naturellement du Tan Tien secret et va à l'anus puis continue vers le périnée.

Tu maîtrises bien le processus. Et tu t'aperçois qu'il y a comme un bâton bien rigide entre le Tan Tien secret et l'anus. Exactement comme le canon d'un fusil ou la lance d'incendie des pompiers. Après, c'est le jet qui sort. Des légères contractions du périnée conduisent ce jet d'énergie à remonter dans ton ventre jusqu'au Tan Tien apparent.

Arrivé là, ça continue, tout simplement, à l'intérieur de l'axe central.

 

Pour alimenter ce processus, pour alimenter en énergie cet axe central, tu n'as qu'à faire de petites contractions, de petites mobilisations de ton anus. L'anus met en activation le Tan Tien secret qui dégage, transmet son énergie vers lui. C'est l'anus qui conduit vers le périnée, le périnée par de petites contractions, vers le Tan Tien apparent.

Là, il n'y a plus besoin d'intervention, ça va directement dans l'axe central. Alors, continue à alimenter. C'est très puissant parce que le serpent est très fort.

 

Lorsque ça arrive à la gorge et la tête, alimente avec beaucoup de précautions. Tu t'aperçois qu'il y a beaucoup de lucidité, de force, d'action à la vie, de volonté à la vie. Quand le serpent continue vers la fontanelle, si tu presses encore un peu plus puissamment, longuement et très doucement, l'anus, le Tan Tien secret dégage une force énergétique encore plus puissante et ce serpent maintenant continu à l'intérieur de tout ton axe central, passe à travers la fontanelle et va dans l'espace au-dessus de toi.

 

Tu ne sais pas très bien ce que cette énergie-là fait dans cet espace-là, ce qu'elle va produire. Mais tu es en train de donner toute la puissance de ta force sur la Terre au Ciel et le Ciel sait l'accueillir.

À ce niveau-là tu ne peux pas avoir peur de ce qui va arriver. À ce niveau-là tu n'es plus en interrogation, tu n'es plus en demande de savoir ce que cette énergie va fabriquer au-dessus de ta tête et au-delà de toi. Tu es dans le don total de toi-même pour que la Force de la Création puisse vivre le plus complètement en toi et sur la Terre. Alors peu importe ce qui arrive au-delà de toi. Tu t'engages toi, le plus profondément, le plus lucidement. C'est un engagement total du coeur.

Tu laisses le processus se faire.

Tu laisses l'alimentation naturelle s'installer entre ton Tan Tien secret et ton axe central. Ton axe central est relié à la dimension du Ciel. Continue tout simplement et tu vas te rendre compte qu'il y a des choses très étonnantes qui pourront s'installer au-dessus de toi. Tu peux percevoir qu'il y a des espaces au-dessus de toi qui se trouvent alimentés, enrichis, constitués. En fait, tout ce que ton système cérébral et sensitif peut comprendre et écouter, à sa manière. Tu peux aussi percevoir que tu es tiré par cette continuité de l'axe central, vers le haut, vers une dimension du Ciel comme lorsqu’on sort de l'eau d'un puits en tirant sur la corde. Si tu continues librement, tu t'apercevras que ce serpent d'énergie qui sort en continu de ton Tan Tien secret, mobilisé et maîtrisé par ton anus et le système de contractions que tu lui imprimes, est comme une corde qui est allée au-delà de toi, de ta fontanelle, et que les espaces amoureusement touchés par ton engagement, par ton amour pour eux, te tirent vers eux.

Tu te laisses tirer. Tu ne peux pas faire autrement. Si tu es arrivé à cette étape-là c'est parce que tu ne veux pas faire autrement.

Tu te percevras, vraiment, tiré de la Terre, sans aucune démarche de toi, sans aucune action, aucun effort de toi sauf d'alimenter ton axe central par l'énergie en continu du Tan Tien secret. Tu es monté au Ciel. Tu montes en matière, avec quelque chose de puissant en matière.

 

Alors, en première action, c'est toute cette relation qui intervient entre toi et la Création, que tu laisses faire et avec laquelle il faut être intime. Par ce bâton inversé qui part de ton Tan Tien secret, qui fait la courbure en partie basse de ton bassin pour remonter vers le Ciel, se prolongeant au-delà de ta fontanelle, par ce bâton la Création te tire à elle. C'est physique et heureux.

 

 

COMMENTAIRES

 

C'est la première approche du domaine secret des hommes de bronze. Il faut prendre son temps.

Lorsque cela est bien rodé, tu vas reprendre l'apprentissage des quatre hommes de bronze, le 1, 2, 3 et quatre. La pratique similaire est identique à ce que tu as appris pour le côté externe de chacun des hommes de bronze. Tu recodes tout le système. Là, la dimension énergétique qui travaille c'est le Tan Tien secret qui passe en continu, sans qu'on se préoccupe en quoi que ce soit du Tan Tien apparent qui n'existe plus d'ailleurs. Là, tu comprends que le Tan Tien apparent porte bien son nom. C'est ce que l'on croyait réellement existant mais qui en final n'existe plus. Tout se fait en alimentation constante du Tan Tien secret et tout s'explose.

 

Revient régulièrement sur ces quatre hommes de bronze avec le Tan Tien secret. Tu te redonneras de l'espace, de l'enthousiasme à agir parce que la vie n'est pas si facile. Si toi tu n'es pas en guerre contre les autres, les autres, eux, peuvent l'être contre toi. Leur mouvement, leur mobilisation, polluent l'espace car ils sont quand même dans ton espace comme toi tu es dans le leur. C'est comme quelqu'un qui a une mauvaise haleine, tout le monde respire autour de lui. Alors, il faut régulièrement ouvrir les fenêtres et changer l’air. Alors, n'hésite pas à retravailler sur les quatre hommes de bronze. Refais-toi une piste de danse propre. Reconstitues-toi ton enthousiasme à agir. Ne te laisse pas déborder et submerger par le découragement. Là, tu as toute la puissance de la Terre en action qui dit au Ciel : « Je t'aime. Je t’aide. » Pour cela, tu dois avoir ta piste de danse de terrien maximum, ton enthousiasme de terrien maximum.

 

****************

 

 

Enseignement

 

Homme de bronze secret.

 

 

Qu'est-ce que l'homme de bronze dans sa phase la plus complète, sa phase secrète ?

En fait, il s'agit de la troisième et dernière étape de cette étude. Il est tout à fait évident que l'on aborde le côté secret de l'homme de bronze lorsqu'il y a une complétude et un aboutissement de la phase interne qui est essentielle : lorsque tu es tellement enthousiaste de cette puissance à vivre, de cet amour à vivre, de cet engagement physique au mouvement. Le côté interne est lorsque l'on est vraiment allé sur le terrain de foot vers le match, avec les règles du jeu du match. On a changé de cour avec le côté interne. Dans cette nouvelle cour, il est possible qu'il y ait un tel bonheur à ce parcours, à cette randonnée, à ce jeu, un tel enthousiasme dans toutes les cellules du corps, une telle jouissance physique qu’en finalité, il ne soit plus possible de respirer autrement, agir autrement, jouer autrement, se comporter autrement. Il y a, alors, un engagement total, une énorme envie de construire un environnement, un espace, une manière de danser pour aider les autres à danser, à constituer leurs espaces de respiration. Tu as vers les autres un tel amour naturel, un amour très dynamique qui fait que tu ne peux pas supporter qu'ils s'abandonnent à un laisser aller destructeur.

 

Si tel est réellement ton attention, on peut passer à la dernière étape des hommes de bronze. C'est l'étape de l'engagement total des forces de la Terre dans l'homme de bronze. C'est l'engagement de tout ce que la Terre peut produire et mobiliser en force qui est engagée dans ces quatre techniques afin que l'on puisse mettre en place l'espace de danse le plus puissant, le plus tonique et la puissance à danser la plus imaginante.

Cela se fait avec le Tan Tien secret qui est la concrétisation et la concentration maximum de la puissance de la Terre qu'il y a à l'intérieur du corps humain. Dans toutes les techniques avancées que tu as déjà faites avant d'arriver à cette étape, tu sais que le Tan Tien secret est le résultat de la concentration des forces de la Terre. Les forces du Ciel sont ailleurs. Les forces de la Terre sont nées du Ciel mais elles sont en mobilisation de la Terre et par la Terre. C'est cet engagement complet de la Terre vers le Ciel qui dit : « c'est pour toi que je veux vivre ! ».

 

Le premier engagement de l’homme de bronze externe est l'intention de vivre une certaine forme de communication. Cela est le plus souvent basé sur la constatation que l’esprit et le corps sont dans un espace de souffrance et qu'on veut sortir de cette prison. Car rares sont ceux qui abordent les pratiques de la libération de la Voie Directe par amour.

Le deuxième engagement, qui est pour l'homme de bronze interne, c'est qu'on aime la musique qu'on a sortie de ses cellules. On aspire à une musique encore plus puissante, mieux formée, plus généreuse. On perçoit ses propres limites. Alors on demande de l’aide à ces forces du Ciel.

Le troisième mouvement, qui est de l'ordre secret, c'est l'étape où tu finis par dire : « Je ne peux pas vivre autrement que comme ça. Et pour ça. » Que toute cette dimension de paix, de joie, de plénitude, puisse vivre à travers ton corps, pas seulement pour toi mais pour l'ensemble de l'humanité. Car lorsque tu arrives à ce niveau, tu comprends que tout ce que tu as réussi à faire passer dans ton corps est un bienfait pour la Terre, est une modification de tout le système karmique de l’humanité. Ainsi, tu sais qu'en travaillant pour le Ciel, tu travailles aussi pour les hommes.

Cela est possible d'aider ainsi la Terre et les autres parce que l'on fait partie d'un espace commun, d'un espace de danse commun et que toutes les modifications essentielles que tu vas pouvoir engager dans son propre espace, sur sa propre piste de danse se répercute sur l'ensemble de l'espace de l'humanité.

 

Alors, cet engagement total se fait avec le Tan Tien secret mais jusqu'à maintenant tu le travaillais en faisant sortir le serpent par le haut. Tu as monté l'énergie dans la boucle dans le dos jusqu'à la tête et la fontanelle, puis descente par la gorge, le cœur, le nombril, jusqu'au Tan Tien apparent pour l’enrichir.

 

Maintenant la mobilisation se fait en sens inverse. On fait sortir l'énergie du Tan Tien secret par le bas et on l’alimente par la relation qu'il y a entre l'anus et le Tan Tien secret. Il y a un bâton, un soutien colossal entre l'anus et le Tan Tien secret.

Donc on commence par alimenter et renforcer ce tronçon. Puis on connecte l'anus au périnée, puis du périnée au Tan Tien apparent.

 

Le processus n'est pas là pour enrichir le Tan Tien apparent mais pour faire en sorte que ton axe central ne soit plus alimenté par le Tan Tien apparent mais directement par le Tan Tien secret.

 

Alors une explosion totale de toutes les techniques, de toutes ces pratiques, de ta dimension. C'est un élargissement colossal de la piste de danse, de la manière de danser et de toute l'imagination et la tonicité que l'on a pour la vie. Quand le processus est lancé, on ne peut plus l'arrêter.

 

Dans cette essence même de la Voie Directe, la place des techniques de l'homme de bronze avec le Tan Tien secret est prédominante. C'est vraiment le cœur.

Si je voulais aller à l'essence même de ces techniques avec le Tan Tien secret, je dirais que c'est la force de la Terre qui se mobilise dans sa totalité, dans l'exclusivité de toutes ses puissances et pulsions parce que cette Terre, progressivement, s'est mise à aimer le Ciel dont elle est issue et dont elle est fabriquée.

Cette Terre aimant tellement le Ciel va faire que le Ciel va l'aimer, lui aussi.

L'union va pouvoir se faire.

 

Mais ce n'est pas facile parce que dans l'enthousiasme théorique et virtuel de la sensation, tu vas trouver cela absolument phénoménal, jouissif, d’un élan considérable vers le Ciel, une aspiration totale du cœur. Mais c'est du virtuel, de l'émotion, de la sensation.

Dans la réalité, c'est plus difficile parce que la Terre, l'énergie, les forces de la Terre bien qu'issues du Ciel ont relativement abandonné le Ciel, relativement abandonné les règles du Ciel, la mobilisation du Ciel, l'intention du Ciel, le cœur du Ciel et ont constitué leur petit monde particulier. Exactement comme l'enfant qui se met dans un petit coin de la maison et crée son monde virtuel et imaginaire personnel, en exclusion de la mobilité de l'ensemble de l'espace qui est cette maison, cette famille. La Terre a fait la même chose. Elle s'est fabriquée son petit jeu personnel et tout compte fait, c'est fort jouissif pour elle parce qu'elle s'est basée sur l'accélération des sensations et leur gestion. À ce niveau-là les forces de la Terre devenues libre du Ciel seront très imaginatives pour créer de nouvelles perceptions, de nouvelles sensations, de nouvelles ouvertures.

C'est la matérialité avec laquelle tu vis tous les jours. Ce n'est pas de l'imaginaire. Il ne faut pas croire que tu puisses décider, tout d'un coup, que tout ce jeu là tu n'en veux plus. Non ! Ça ne fonctionne pas ainsi. Avec ce moyen, tu ne vas pas très loin. C'est comme un enfant qui a décidé de faire une randonnée. Enthousiaste il s'en va tout de suite en claquant la porte de la maison. Mais il a oublié d'amener les provisions, il a oublié d'amener les outils pour les passages difficiles. Il va se retrouver piteux, incapable d'avancer. Alors il va revenir la tête basse à la maison avec son enthousiasme complètement épuisé.

Dans cet exemple, il y a TOUT, parce qu'il y a l'enthousiasme à vouloir une autre vie que cette prison organisée par la Terre. C’est l'enthousiasme du Ciel. Mais on ne part pas pour la randonnée du Ciel sans avoir, très nettement, préparer la Terre autrement il va te manquer quelque chose et tu vas être obligé de revenir à la maison.

 

Cet engagement complet de la Terre pour le Ciel c'est un désintérêt complet de la Terre pour tout le jeu, tout le monde particulier et personnel que la Terre a constitué en dehors des règles de la mobilisation et du cœur du Ciel.

Mais cette séparation ne se fait pas par violence. Elle se fait par le cœur. C'est pour ça qu'elle est lente et progressive. Très curieusement, elle est progressive, même si la décision est instantanée. Elle est progressive parce que c'est le cœur qui se met à aimer le cœur et dans cette démarche on ne peut avancer que par amour. L'amour se nourrit de l'amour. La sagesse rencontre la sagesse. Et tout se fait tranquillement. Au fur et à mesure, c'est comme si tu faisais une randonnée dans un pays chaud avec beaucoup de vêtements, tu vas te débarrasser peu à peu des vêtements que tu as en trop.

C'est cela, l'essence même de la pratique de la Voie Directe.

 

C'est donc la Terre qui en cheminant dans le Ciel et vers le Ciel, qui fait que l'amour de la Terre se développe pour le Ciel et que cet amour devient progressivement tellement exclusif, essentiel, comme seule respiration, qu'on en devient toujours plus amoureux

 

On est très loin des rêves. On est très loin des adorations. On est très loin des supplications etc…

On est très loin de cette situation où l'on se met à genoux en disant : « S'il te plaît, Dieu, viens m’aider, me soutenir. »

 

On a constaté ce que l'on est, ce qu'on fait, ce qu'on fabrique. On a perçu les moyens que l'on a entre les mains. Alors, on se dit que la randonnée a, maintenant, commencé et que l'on va rencontrer le Ciel, à un moment donné.

 

Et plus tard, beaucoup plus tard, quand tu passeras dans l'expérience de l'illumination, tu percevras que le Ciel a été avec toi dès les premiers pas parce que ton intention était pour lui. Finalement, quand tu as pensé qu'un jour, peut-être, tu rencontrerais le Ciel, c'était faux parce que tu étais déjà dans le Ciel, dès ton premier pas de ta randonnée. C'est pour ça que tu as cette possibilité de toucher la matière de Vie, de toucher la matière de la Création, de toucher la matière du Ciel. Dès le départ, par l'intention de ton mouvement, tu es dans cette matière. C'est cette matière qui soutient et développe ton enthousiasme. Mais cela, tu le percevras plus tard. Mais, tu peux, dès maintenant, le toucher.

 

La confiance est la porte.

La confiance en ce que tu es, en cette mobilisation de ton cœur

qui veut sortir de ta prison.