Point Zero

 

 

 

Le Point Zéro est un point de silence, c’est un «arrêt» apparent ou temps de silence à l’intérieur du mouvement. Comme dans la respiration, il y a un «arrêt» entre inspiration et expiration; comme en musique, il y a un temps de silence entre chaque note; comme dans un texte, il y a le blanc, le vide entre les lettres, entre les mots....

 

Vu de l’extérieur, c’est un point d’immobilité physique et mentale...il ne se passe rien....apparemment....

Vécu de l’intérieur, dans cet « arrêt » hors temps, dans ce silence, par l’extrême attention relaxée, la Vue est Directe, instantanément, elle perçoit, sent, voit, comprend la réalité présente....c’est une Conscience dans l’espace, dans l’événement qui est là, juste autour de soi....et non pas un regard intériorisé, absent à la vie....

En même temps, de manière fulgurante, cette Connaissance Directe libère la Force à agir....l’action se fait d’elle-même, elle en découle spontanément...

 

 

« Il y a une attitude du corps très précise qui fait qu’à ce moment-là, votre cerveau est capable de prendre une décision, c’est une décision qui est libre, c’est-à-dire qui n’est pas liée à du passé. Il y a un état du corps où on perçoit complètement ce qui est autour, et là, on peut décider...On n’est pas poussé par un passé pour faire du futur. Le POINT ZERO est là, c’est l’espace qui conduit le mouvement.» Christian

 

"Tout est porteur d’une information. Le pire comme le meilleur. L’énergie par sa circulation dans les événements, ce que l’on appelle son mouvement, accumule des données à tous les niveaux (pensées, conscience, émotions …) jusqu’au moment où ce cumul produit un « état d’immobilisation » mentale et physique, que l’on appelle « le point zéro ». De cet état d’immobilité nait une compréhension du mouvement. Intervient alors l’une des intelligences du corps pour décider de la future orientation de l’action."le mouvement de l'énergie Randonnée 13

 

 

 

 

*

 

Pratique:

 

« Balancement des éléphants »

 

 

Démarrage de la position: le corps debout, détendu, les pieds légèrement écartés, bien ancrés au sol, tandis que la fontanelle est poussée vers le haut...

 

« Quand vous travaillez en énergie, vous passez votre poids complètement sur une jambe et ensuite, vous passez sur l’autre. Passez la totalité du poids d’une jambe à l’autre, c’est ce qu’on appelle le « balancement des éléphants ». C’est un passage des liquides qui crée une très grande tranquillité cérébrale. Ce qu’il y a de différent dans la Voie Directe, c’est que vous vous apercevez que dans le mouvement de transfert des liquides, il y a un moment très particulier où il y a un silence, c’est ce que j’appelle le « Point Zéro ». Et ce n’est que dans ce Point Zéro que le cerveau a capacité de trouver une solution à mettre en œuvre, autrement, il est toujours en train de courir derrière quelque chose. Donc, tous les mouvements de la Voie Directe sont axés sur ce Point Zéro. Quand on est dans le Point Zéro : tout est possible, il n’y a rien de prédéterminé.» Christian

 

« Le corps du jeune Blanc jaillissait comme un ressort devant eux. Ils leur montraient par son corps à lui comment sortir de la prison de l’événement par une attention suprême qu’il nomme « le point zéro »…

Cette attitude de l’esprit et du corps fournit la liberté au cerveau. Vous avez alors la perception de la totalité des possibilités contenues dans l’espace… Vous cessez de suivre ce qui est « ancien »… Vous avez le « nouveau » possible… et le cerveau neuf et frais.

…. Cela donne en plus à votre corps une énergie immense qui se projette toute seule sans l’effort de vos muscles et de votre volonté.

Ils ne comprenaient pas vraiment mais le corps virevoltant du jeune Blanc était le témoignage de la vérité de ses mots.

Alors ils tentaient d’écouter et comprendre avec leur corps. C’est ce qu’il leur a demandé.

- Laissez votre esprit au vestiaire… Utilisez la puissance du corps qui peut vous relier autant à la Terre qu’au Ciel.» Homme Tigre 33