Vue - voir

 

Vue

 

« Ce que j'enseigne est une Voie. La Voie Directe est la formulation que j'ai adopté parce qu'au début, j'ai dit que j'enseignais la Vue Directe. Mais le cerveau reptilien ne peut pas comprendre ce qu'est la Vue Directe, alors je l’ai appelé la Voie Directe.....

En définitive, je ne sais pas comment s'appelle ce que j'enseigne, mais, moi, j'ai une Vue... Alors, j'enseigne un moyen d'arriver à cette Vue. Je me suis rendu compte, que si moi, handicapé de naissance et suis né avec cette Vue, les autres ont la capacité d'avoir la même possibilité.

Alors j'ai mis en place les moyens leur permettant d'arriver à cette Vue.

 

Cette Vue qui libère de toute chose.

C'est la Vue Directe......

 

Mais, il est si facile de se perdre, de perdre la raison de son existence.

Si tu abordes mes enseignements pour avoir cette Vue-là, tu es encore perdu car tu n'as pas le mouvement qui va te permettre de toucher ce que je veux te montrer.

 

A quoi ça sert cette Vue ?

Ça ne sert pas à libérer l'homme de toutes ses petites histoires, ses petites souffrances, bien qu'effectivement il va s’en libérer. Mais ce n'est pas l'objectif.

 

L'objectif est de voir sa relation totale et complète avec la Création.

Et dans cette relation-là, percevoir qu'elle est la raison de son existence sur la Terre. Cette raison ne consiste pas à se faire jouir, avoir cette Vue Suprême pour bien organiser sa vie sur Terre, réaliser un tissu humain, affectif, culturel, magnifique.

 

Alors, il n’y a plus de questions du style : À quoi ça sert cette vie-là ?

On ne se perd plus. On ne s’évade plus. On est en dans une relation magnifique avec cette blessure Originelle dont on est l'outil qui va dynamiser le médicament, cette Douceur-là. Simplement.

L'essence même, le coeur de la raison de notre présence sur la Terre.» Christian

 

 

Voir

 

 

« Lorsque je parle de la VUE, ça ne veut pas automatiquement dire : voir. Lorsque je parle d'objectif photographique ce n'est pas forcément une vision. C'est aussi un sentiment, une intelligence, un cœur. Tu peux percevoir de quatre manières : la vue, l’intelligence, le cœur, la compréhension. Mais, quel que soit le moyen, il y a une mise au point de l'outil. L'exemple de l'appareil photographique permet de bien te faire ressentir ce principe. Tu dois rechercher la netteté, la précision, et décider sur quoi la netteté va agir, quel événement va être clair, le reste pouvant devenir plus ou moins flou.» randonnée 23

 

 

« Ça se passe derrière mon front.

C’est comme si il y avait une vue par là,

quelque chose d’autre que celle de mes yeux qui regardent tous les jours.»

Homme Tigre 5