Vie d'aigle - vie de limace


Le vol de l’aigle est rapide...

et ne laisse pas de trace...

L’aigle voit profondément...

Il a la VUE DE DESSUS...

L’aigle se laisse porter par le VENT...

Toujours vigilant...

Il tomberait s’il n’était pas présent...

 

*

 

"Alors, les anciens reculèrent eux même d'un pas. Mais ce n'était pas de la crainte. Cette Force-là était l'ami de l'homme qui cherche à se tenir debout. Ils le savaient. Mais cette Force-là avait la Puissance et il était bon de faire un pas de respect.

La tête sembla tourner sous le capuchon. C'était maintenant comme un aigle qui observe son territoire."

Homme Tigre 13


 

Le rampement de la limace est lent...

et laisse sa trace...

La limace voit superficiellement...

Elle a la VUE D’EN BAS...

La limace est portée par la Terre...

Elle peut dormir...

Elle ne peut pas tomber plus bas...

 

 

 

« Seul le silence aime et de cet amour-là, naturel, l'action découle. On n’a même pas besoin de réfléchir. C'est évident, ça ne peut pas être autrement. Cette action-là, ne laisse pas de trace. Ne pas laisser de trace veut dire que le résultat s'est auto-libéré.

On ne repart pas là-dessus pour faire rejaillir un autre événement. 

L'événement a rendu tout son jus, toute sa satisfaction et il ne reste plus

que de nouveau le silence qui va appréhender un nouvel événement.

Le vol de l'aigle ne laisse pas de trace.

C'est la limace qui laisse une trace. »

envol 21