Doute

 

 

« C’est par le doute que le treillis rentre, sans le doute, il ne peut pas pénétrer,

c’est pour ça que j’ai dit «la confiance est la porte».» Christian

 

 

« Dans le cercle externe de la connaissance, l’enseignement précède la constatation, du moins au début. Mais dans le cercle interne c’est la perception et la constatation qui priment. Et l’enseignement ne sert qu’à délier les nœuds subtils qui pourraient mettre un obstacle ou un ralentissement à la perception, à cette manière de marcher sur le Doux, à cette manière de marcher sur le matelas doux du vide. Et parce qu’il y a une antinomie, une forme d’opposition entre cette perception qui relève de l’intelligence intuitive, qui relève du flux de la Création, avec l’intelligence raisonnée qui est attachée au flux de la jouissance, l’intelligence raisonnée va continuellement mettre des obstacles au mouvement de la Dignité. Elle va mettre des obstacles, et toujours essayer de mettre un doute sur les perceptions, sur l’élan spontané à aller faire quelque chose. C’est pourquoi il est indispensable d’avoir un enseignement excessivement précis qui accompagne afin que l’intelligence raisonnée puisse comprendre ce qui est en train de se passer et à ce moment-là, elle cessera de mettre des obstacles, des doutes. En surplus il y aura un renforcement très net de cette Présence à l’intérieur de soi.» Christian

 

 *

 

« - L'homme ne sait plus que le don de soi est la porte du bonheur...

Toi, tu commences à le redécouvrir et c'est bien.

Elle ne savait pas ce qu'il voulait dire, mais cela lui faisait du bien.

C'était une chaleur dans le ventre qui rayonnait plus haut, prés de ses seins lourds.

- Ainsi le poison du doute quitte le corps et le corps peut oeuvrer dans la douceur de vivre, a-t-il dit.»

Homme Tigre 5