Scaphandre

 

 

« C'est là où commence réellement le travail de la Voie Directe, c'est-à-dire réaliser un scaphandre autour de soi pour pouvoir vivre à l'intérieur d’un océan pollué. Ce scaphandre est un système vibratoire qu'on installe autour de soi pour que ce système vibratoire puisse, dans d'autres conditions et avec d'autres intentions, exercer son influence sur ton système énergétique et produire une nouvelle chimie interne, un nouveau regard sur le monde, un nouveau système d'action sur le monde. Là, on est vraiment dans quelque chose de magnifique puisque c'est toujours la même chose. C'est l'outil qui fabrique un espace et l'espace revient sur l'outil. L'outil, c’est toi. C'est toi qui as pu mettre en place un caisson énergétique autour de toi pour que ce caisson énergétique puisse, ensuite, avoir une action sur toi et conduire ton mouvement d'une autre manière que l'espace du treillis le fait sur toi. C'est la base même des hommes de bronze : la création de ce scaphandre de protection pour que l'océan pollué ne vienne pas trop sur toi, puis l’augmentation de la pression interne de ce scaphandre, de cette enveloppe énergétique qui a une autre intention que celle du LAM, qui s'est dissocié de BAM, qui a de nouveau l'intention de BAM, de nouveau l'intention originelle de la Création pour que toute cette intention-là puisse s'exercer sur ton système énergétique et t’amener à un autre type de regard, un autre type de perception, un autre type d'action.» Christian

 

 

*

 

 

« C'est là où intervient la Voie Directe et le travail car lorsqu’on se rend compte que l'on est réellement dans la gueule du diable on se demande ce qu'on peut faire puisque c'est une question d'espace autour de soi qui de toute manière presse. Tout ce qu’on entend, tout ce qu'on perçoit, les vibrations, les bruits etc. font partie du reptilien, et ça presse sur nous. On peut installer autour de nous un scaphandre comme lorsqu’on plonge dans la mer. Ainsi, on est protégé de l'océan pollué et on peut y vivre. Au départ, les hommes de bronze sont des scaphandres. C'est ce qui permet de se développer à l'intérieur de cet espace pollué parce qu'on a perçu qu'il y a un problème.

Au départ, ce scaphandre est une protection puis il devient un espace concret autour de soi qui lui aussi, comme tout espace ayant un côté dynamique va venir presser sur le système énergétique que nous sommes et nous amener à d'autres perceptions, à une autre chimie interne et à un regard du monde différent de celui qu'on aurait si on était seulement soumis aux pressions du treillis. Regarde la beauté de la chose. Cette protection qu'on se donne là devient ensuite l'aide qui va aussi imprimer sur notre système énergétique cette dimension de la Dignité.» Christian