Sensation

 

Les sens sont les outils pour sentir, ressentir, percevoir dans le corps...Il a une sensation, c’est naturel, c’est physique...et c’est beau....

Le refus de la sensation, ou, au contraire la saisir pour la développer, l’augmenter, font se perdre dans l’opposition qui met en place des sécurités ou dans la dilution dans son petit espace personnel. La réalité plaisante ou déplaisante n’est plus perçue telle qu’elle EST.... L’appréciation, le jugement sont là....

Alors on peut tout simplement accueillir la sensation, la goûter, la savourer et continuer à danser sans saisie avec le mouvement fluide qui se continue....

 

 

« Le problème n'est pas la jouissance, la sensation. Le problème c'est l'orientation que tu vas donner à cette jouissance et à cette sensation. Ne fais pas cette erreur très commune au départ où beaucoup de gens disent : « C'est mauvais la sensation. C'est mauvais la jouissance ». C'est comme si tu te coupais la main parce qu'avec cette main tu as volé. Mais ta main, elle peut faire autre chose que voler. Tu peux faire des choses magnifiques avec ta main. Et lorsque tu la coupes lorsqu'elle a fait des choses pas bien, tu fais une oeuvre imbécile, colossalement imbécile....Fais y attention et accepte pleinement tes sensations et tes jouissances. Et même, jouis et sens profondément, sois heureux de cela car tu vas pouvoir, ainsi, percevoir que tout compte fait, tu es encore vivant..... » Christian

 

«.....la sensation n'est pas un danger mais au contraire une richesse parce que tu vis.

On me demande souvent ce qu’est la mort. Tu es mort lorsque tu ne perçois plus la froidure de l'hiver, la pluie sur la peau, le soleil sur le corps etc. Ce n'est pas la peine de jouer au mort-vivant dans cette vie. En percevant bien que la sensation est la relation normale avec le monde, on se tient très normalement et on vit très normalement avec ça et on développe même tout le phénomène de la sensation.

Mais c'est ensuite le mouvement de la sensation et le type d'amour qui va se développer et le type de destinataire qui va se développer à partir de la sensation qui importe. C'est là où se situe tout le travail, un très gros travail mais tout à fait passionnant.» tantrisme 5

 

 

"Ils n’avaient jamais perçu et senti que lorsque le corps est “pour soi” il est prisonnier des sensations, perceptions, visions… et tout ce qui peut être produit par la Force à se séparer du mouvement naturel de la Création.

Ils n’avaient jamais perçu le contentement, la joie, l’enthousiasme du corps lorsqu’il s’est oublié et se donne pleinement au mouvement." Homme Tigre 19