....Piège................Randonnée...............Envol......

Piège,

 

Une abeille prise dans un piège, croyant en sortir, va se cogner contre les parois, faisant des zigzags à l’horizontal, et s’agite de plus en plus, prise de panique. Elle ne s’aperçoit pas qu’il suffirait de lever le nez pour trouver, dans la verticalité, la sortie....

 

C’est ce qui nous arrive quand, venus avec un amour immense pour guérir la souffrance, nous réalisons que l’espace n’est pas accueillant de cet amour...nous nous sentons piégés, ce qui parait rempli ne nous comble pas, et nous cherchons à soulager ce manque....

Nous nous heurtons aux murs de l’étroitesse, aux barreaux de nos peurs, de nos émotions, de nos rêves, de nos théories que nous avons nous-même fabriqués depuis si longtemps .......nous nous épuisons à vouloir sortir par nos propres moyens de cette prison, et c’est la maladie de l’effort...

 

«.....il existe une manière qui écarte

les barreaux de la prison.

Il en existe une.

Dans un regard de bienveillance.» Christian

 

 

Lever le nez....c’est si simple.....trop simple????.....

 

Tourner le regard, trouver le regard de bienveillance, le regard sans jugement.....c’est la voie du non-effort, pas celle du sans effort.....car il faut du courage pour sortir de ce piège....

Pour quelques-uns, c’est par amour qu’ils commenceront la randonnée, mais pour la plupart, c’est la volonté de sortir de cette souffrance qui les enserre et les empêche de respirer librement.....qui les mettra en mouvement....en recherche....

 

 

Randonnée,

 

On ne peut sortir de ce piège sans l’aide de Celui qui a fait le Chemin et le connaît dans ces moindres difficultés...et qui nous montre comment faire cette randonnée...

On ne peut sortir de ce piège sans respect pour Celui qui nous donne Sa Passion, Sa Force et nous soutient dans ces premiers pas vers la liberté. Il nous remet en contact avec notre Perfection Originelle. Il nous montre comment construire notre Nouvelle Maison, comment préparer le corps, le fortifier....

 

 

Celui qui a fait le Chemin ne peut le faire à notre place....Il nous guide pas à pas vers notre autonomie la plus totale...Pour aller à la Totale Libération, c’est à chacun de faire ce qui est montré, et chacun fera son résultat en fonction de ce qu’il veut bien recevoir, de ce qu’il laisse pénétrer en lui...et la magie opérera....« La confiance est la porte » Christian

 

 

«On ne peut pas donner à quelqu’un

ce qu’il ne veut pas prendre.» Christian

 

Ayant de nouveau libéré la piste de danse pour respirer et retrouver l’envie de danser, c’est la danse qui s’installe, danse de plus en plus profonde, de plus en plus haut avec cette Dignité....l’envie d’aller plus loin....

 

 

Envol,

 

Pour continuer encore plus loin, le corps préparé a besoin d’un autre carburant....c’est celui du Tant Tien secret....

 

L’envol n’est pas une fuite du piège, mais une dilution des fils qui nous retenaient scotchés et enfermés dans un espace étroit, c’est une liberté, une possibilité d’agrandir toujours plus cette intimité avec le Ciel...et enlacé à Lui, d’oeuvrer sur la Terre....

 

« La seule certitude n’est pas

une continuité dans la certitude,

mais une continuité dans l’incertitude. » Christian

 

 

 

« Sans le COEUR....

....rien ne peut se faire...» 

Christian

 

 

"Même le Maître fronce les sourcils. Leurs cerveaux bloquent. Pour eux le « mal », c’est toujours les « autres » … Quelque chose d’extérieur à eux !.... Ils sont bien là, dans ce monastère, dans un combat contre le « Mal » … C’est leur vocation !

Alors la voix grave reprit ses sons et un souffle les poussa dans leur poitrine. Ils eurent une difficulté à respirer et certains mirent leur main sur le sein pour contrôler les battements de leur cœur.

 

- C’est ainsi !.... Vous êtes le créateur de votre propre malheur … Vous êtes ensuite le gardien de votre propre prison !..... Car “Vous” à la recherche de votre propre plaisir ne peut pas contrôler “Vous”…

 

Certains commençaient à ressentir une respiration plus profonde, comme un air qui nourrit… Un air qui n’est pas seulement un air pour respirer.

 

- Voyez-vous… C’est « vous » par votre mouvement erroné qui créez une vibration dans l’air autour de « vous » et cet air devient votre prison car il presse sur vous et oriente votre intelligence … Vous ne vous rendez compte de cette orientation perverse de votre vie que dans la douleur, que lorsque elle vous tient les entrailles et l’incompréhension prend possession de votre intelligence… Alors vous cherchez un moyen de sortir de cette douleur...." Homme Tigre 19