Regard - regarder

 

Regard....

 

«...Peut-être j’aurais pu t’apprendre comment regarder.

Car il existe une manière qui écarte

les barreaux de la prison.

Il en existe une.

Dans un regard de bienveillance.»

Homme Tigre  25 

 

"Il insistait sur le regard qui guide l'action"

Homme Tigre 25

 

 

Regarder...

 

«L’ART DE REGARDER est essentiel pour orienter

ton esprit dans la direction qui rayonne du bonheur...

C’est une inversion de l’habitude qui va toujours chercher

le malheur de chaque chose ...» Christian

 

 

 

"Dans la Vue Directe, le regard est un moyen essentiel.

Que regardes- tu ?"

randonnée 5

 

 

Regarder sans jugement....

 

 

« En énergie fondamentale, c'est clair, celui qui est amoureux de ses émotions, celui qui est amoureux de ses sensations, et bien, ne va pas très loin, juste un petit vernis de départ pour dire qu'il est rentré dans un monde de spiritualité, juste une manière d'arrondir les angles de la table, afin de rendre les déplacements un peu plus confortables, mais de modification originelle, il n'y en a aucune… je dis bien « aucune ».

 

Mais ce qui est important et très grave, si on n'est pas dans le flux de la Dignité, on est automatiquement dans le flux de la jouissance, et on le dynamise.

Ton attitude d'esprit, ton alignement de l'esprit est primordial.

De plus, tu dois porter attention à ta vie quotidienne dans la gaieté, dans le relax, dans la détente ...

C'est excessivement important : agir, tu dois toujours le faire, tu ne dois pas t'interdire d'agir au motif que peut être tu vas soi-disant faire du mal ou soi-disant faire du bien, ...le bien et le mal cela n'existe pas, il y a seulement la modalité de l'action et le système de causalité qui s'installe par rapport à elle.

 

Alors tu es venu au monde pour participer, tu dois participer autant par rapport à toi-même que par rapport aux autres, tu ne dois pas t'interdire de participer au motif que peut-être tu pourrais faire du mal. Agis, agis toujours, ne sois pas entre deux chaises, agis mais sois entièrement présent dans ton action. Pas présent comme une personne constipée qui est toujours en train de se regarder agir, en train de se juger. Au contraire, tu ne juges rien, tu ne te sépares pas de ton action, tu n'observes pas, tu regardes tout simplement, et tu regardes ce que ton action est en train de faire, quel est ton mouvement naturel pour aller dans telle direction, qu'est-ce que cela produit.

 

Tu regardes sans juger.

 

Et c'est ainsi que tu pourras percevoir tout ce qui s'est greffé sur ton flux de jouissance depuis des vies, des vies et des vies, et qui te conduit continuellement aux mêmes systèmes d'actions, aux mêmes systèmes de réactions, car vois-tu, le corps émotionnel a enregistré l'ensemble de tes émotions, de tes sensations depuis ta création. C'est des vies et des vies, mais le corps émotionnel ne connaît pas le temps, il ne sait pas ce que c'est. Aussi lorsque, actuellement, les circonstances vont s'installer quasiment identiques à ce qui a pu se passer, cela fait peut être deux cent ans, ou mille ans pour toi, tu vas reproduire naturellement les mêmes schémas... donc il faut que tu puisses regarder ton action sans la juger, pour découvrir quels sont les ressorts qui sont en fonctionnement. Tu comprends c'est comme regarder une pièce de théâtre : tu es spectateur et tu regardes les acteurs sur la scène, mais derrière les acteurs, il y a un rideau, et derrière ce rideau, il y a d'autres acteurs. Ce sont ceux-là qui dirigent réellement le théâtre, ce ne sont pas les acteurs apparents, et donc tout le travail est d'aller faire des trous dans ce rideau derrière les acteurs apparents pour connaître les acteurs réels qui tirent les ficelles, car les acteurs apparents ne sont que des marionnettes.

 

Mais si tu commences à juger et à dire c'est bien ou c'est mal, ou à empêcher l'action, tu ne pourras jamais découvrir quelles sont les ficelles qui mettent en action les marionnettes de l'avant-scène.... et pour que tu puisses découvrir ces fils, il faut que tu sois parfaitement détendu, relax.

Si tu es crispé, si tu n'es pas simplement regardant mais observateur qui fait une séparation entre le sujet et l'objet, tu ne pourras pas percevoir ces fils, donc tu ne percevras pas ce qui est derrière le rideau, et les acteurs réels t'échapperont toujours. Donc c'est très important d'aborder toute cette connaissance, toute cette libération, dans la gaieté, l'enthousiasme, la détente. Tant pis si apparemment, tu fais quelque chose qui n'est pas bien, ce n'est pas ça le problème, la difficulté c'est que tu ne te rendes pas compte de ce que tu es en train de faire. Alors agis, pour l'instant, agis librement, regarde, et tu verras que lorsque tu as perçu un des teneurs des fils de la marionnette, et bien, il ne peut pas rejouer ses coups après. Cette simple observation modifie considérablement tout ton système de comportement réflexe mais pour cela soit détendu, soit relax, tout en étant très présent à tout ce qui ce passe ....

 

Maintenant va, et sois bien présente à tout le système de nourrissage d'une part que toi tu fais sur l'autre, et d'autre part, que l'autre fait sur toi. Sois toujours dans la Présence, il n'y aura aucune difficulté à un avancement rapide, mais s'il te plaît,

sois profondément détendue.» 

Christian

 

 

 

« D’ailleurs, elle ne raisonne pas. Plus la peine.

Elle sait maintenant qu’il y a de la lumière derrière le voile gris de la réalité des jours

et que ce voile gris n’est que le regard qu’elle porte sur lui.»

Homme Tigre 7