Se réveiller et rester vigilant !

 

Le Treillis draine l’énergie vers lui pour s’en nourrir. Avec la bruyance et l’éparpillement que sa vibration procure, il nous entraîne dans l’oubli de ce pourquoi nous avons été créé. Le cerveau est engourdi, et nous sommes isolé dans nos rêves, nos théories, nos peurs, notre monde personnel. L’orgueil et la recherche de nos satisfactions nous font prendre ce Treillis pour maître et c'est lui qui guide les réflexes de notre corps. Nous ne suivons plus le Vrai Chef d’Orchestre...la Source Vive...nous nous sommes séparés...

Ce faux maître est en nous et cherche le combat quand nous ne nous préoccupons plus de lui ....il nous faut être VIGILANT à chaque événement pour ne respirer qu'avec notre Perfection Originelle.

 

 

 

 

"Parfois le Maître disait :

 

« Vous dormez !... Réveillez-vous ! »…

 

Mais ils ne comprenaient pas. Alors le Maître continuait ainsi :

 

« Vous ne pouvez pas vous réveiller en vous servant de l’effort et de la coercition… »

 

Et s’ils écoutaient jusqu’au bout les murmures du vieux et ne fermaient pas leurs oreilles en suivant les méandres de leur esprit, ils entendaient :

 

« Seule la Force en Vous peut mettre en vibration votre naturelle vigilance… Rien d’autre ! »

 

Et s’ils continuaient à porter une extrême attention aux murmures qui continuaient, ils entendaient :

 

« Comment donc réveiller cette Force qui sommeille en vous ? »

 

Et si leur attention entrait dans les mots du Maître et suivait les silences, leur cœur entendait :

 

« Pourquoi avez-vous donc endormi cette Conscience ? »

 

....

 

Ceux-là ont oublié que la vie est un combat… et que l’on est en permanence en terrain ennemi… Ils ont perdu leur vigilance ! » Homme Tigre 65

 

 

 

"C’est maintenant qu’il comprit la tension qui contracta son corps pendant le retour. Il y avait deux intelligences en action dans son corps ! Il y avait eu un combat, mais il ne s’en rendait pas compte dans l’action. C’est maintenant qu’il sut ce combat, lorsque le Maître libéra la tension par ses mots si simples : « Tout est bien ainsi ».

 

Alors il comprit ce que la Jeune Femme leur avait tant dit durant ces mois :

 

« Il y a un combat, mais vous ne le savez pas… Alors vous dormez au lieu de vous tenir éveillé pour chacun de vos souffles qui ouvre la vie devant vous. »

 

Il sut alors dans son corps qu’il y a toujours deux Puissances en action et que chacune d’elle tente de faire son travail.

 

Il se sentait si bien au retour, plein de confiance et sans peur !

Seul son corps montrait sa lourdeur et sa réticence à avancer contre le vent coupant le visage de ses lames glacées."

Homme Tigre 75