Abeilles


L’abeille est née au même moment que l’humain.....

 

Elle travaille pour la ruche toute entière, et fait partie intégrante de l’essaim. Sans l’ensemble, elle n’est rien.....

Son action suit un ordre bien précis, qu’elle respecte avec enthousiasme, et si elle peut communiquer avec les autres, ce n’est pas pour remettre en question ce qu’elle doit faire....

 

Elle travaille sans relâche avec courage...

 

Elle produit du miel, pollen, propolis, gelée royale, cire....tout ce qui est utile et indispensable....

Elle est pourvue d’outils différents selon ce qu’elle a à faire: jusqu’au 21 ème jour, elle est tour à tour: nettoyeuse, nourrice, maçon, gardienne...elle prépare l’espace de la ruche, le fortifie, le protège....

Elle peut ensuite danser jusqu’à la fin de sa vie comme butineuse....elle fait des va et vient à partir de la ruche...quand elle s’en éloigne, elle se repère en fonction de la position du soleil...

 

 

Lorsqu’elle repère une nourriture,

celle-ci n’est pas d’abord pour son estomac personnel...

...mais pour le jabot communautaire...elle rapportera à la ruche

ce qu'elle met en réserve...

 

Elle est aussi capable de créativité, de s’adapter à des situations nouvelles...

 

Ce qui va faire une ouvrière ou une reine, est la nourriture...miel + pollen pour l’ouvrière qui vit 40 jours, gelée royale pour une reine qui vit 4 ans....

 

 

L’abeille peut nous éclairer pour retrouver notre vraie DEMEURE...


 

...Faire des bougies ?...

….c'est vraiment tout simple....


 

Ingrédients :

 

Cire d’abeilles

Mèche à bougie

Pour la bougie, je prends des pots en verre….la lumière y rayonne plus que dans un moule en terre….

Quelques bouts de bois (brochettes à barbecue coupée à la taille voulue…)

Une casserole qui ne servira qu’à ça…

Une cuiller ou instrument équivalent….


 

Recette :

 

Préparer près de la casserole sur le feu...les verrines, les bouts de bois, les bouts de mèches coupées à 2 fois la hauteur de la verrine..

 

Faire fondre la cire dans la casserole, dés qu’elle est un peu liquide, y tremper un bout de mèche que l'on va coller au fond de la verrine (je m'aide d'une cuiller), verser ensuite la cire dans la verrine et enrouler le bout de mèche autour du bout de bois, en faisant attention de garder la mèche au centre.

 

Ensuite....c'est l'expérience qui permet à chacun d'affiner sa technique....une cire trop chaude décolle la mèche fixée au fond de la verrine...etc....